mardi 24 juillet 2012

L'ILE SONNANTE N°11 - NOVEMBRE 1910 (300e BILLET !)

L'ILE SONNANTE
N°11 (Novembre 1910)
[Date de publication : Novembre 1910 - Couverture : Série (2e), Numéro, Date, Titre (en rouge), Sous-titre, Périodicité (Paraissant tous les mois), Sommaire, Prix du numéro, Adresse - 2e de couverture : Titre, Adresse, Rédaction ("Le Mardi de 5 heures et demie à 7 heures et demie"), Comité de Rédaction, Mentions ("Adresser toutes les communications à M. Michel Puy, 21, rue Rousselet, Paris (VIIe)", "Les manuscrits peuvent aussi être déposés chez MM. Charles Callet, 23, rue de Vaugirard, Paris, 6e (le samedi soir de 9 à 11 h.), Édouard Gazanion, 67, rue Caulaincourt, Paris, 18e (le mercredi de 5 à 7 h.), et Louis Pergaud, 6, rue des Ursulines, Paris, 5e (le mercredi soir, de 9 h. à 11 h.)", "Les auteurs sont seuls responsables de leurs articles", "Les manuscrits seront retournés aux auteurs qui en feront la demande, mais l'Administration de la Revue décline toute responsabilité en ce qui concerne les manuscrits qui viendraient à être perdus ou détruits.", "La revue ne paraît pas pendant les mois d'août et de septembre."), Abonnement, Abonnement d'essai (3 numéros : 1 franc) - 3e de couverture : Livres récents (liste), Publicité pour Le Courrier de la Presse - 4e de couverture : Revues à lire (Arlequin ; L'art libre ; Les Bandeaux d'or ; Le Beffroi ; Le Centaure ; La chronique des lettres françaises ; Le Divan ; Le Feu ; Les Guêpes ; Isis ; Les Marges ; Mercure de France ; La Nouvelle Revue Française ; L'Occident ; Pan ; La Phalange ; Les Poèmes ; Propos ; Les Rubriques Nouvelles ; Le Spectateur ; Vers et Prose) - Bas de Page 32 : Gérant, Imprimeur - Pagination : 32 pages]
Sommaire
Théo Varlet : Poèmes : Flânerie marine [daté "Cassis, août 1909"] (p. [1]-3) ; Bucolique [daté "Cassis, mai 1910"] (p. 3), poèmes (p. [1]-3)
Han Ryner : Le Cinquième Évangile (fragment), roman (p. [4]-6)

Henri Martineau : Vers, poème (p. [7]-8)

Charles Callet : L'Ombre, conte [Conte ancien pour Han Ryner] (p. [10]-14)

Marcel Martinet : Nocturne, poème (p. [15])

Jean Bruant : Aux Sources trop humaines ou la Désillusion d'une Élégie [en épigraphe, citation de l’Élégie III de Louise Labé : "Le tems met fin aux fonteines humides"], poèmes (p. [16]-18)
Serge Evans : Le Magot brisé, conte/poème en prose (p. [19]-23)
[CHRONIQUES]
Charles Callet  : Littérature [Louis Pergaud. - De Goupil à Margot, Histoire de Bêtes (Mercure de France) - p. [24]-25 ; Edmond Pilon. - Portraits tendres et pathétiques (Mercure de France) - p. 25 ; Manoel Gahisto. - L'Illimité, roman (Le Beffroi) - p. 25 ; J.-Louis Merlet. - La Vierge saoûle (Paris) - p. 25 ; Michel della Torre. - Essai sur la dramaturgie de M. Saint-Georges de Bouhélier (Bruges, The St. Catherine Press) - p. 25-26 ; Auguste Aumaître. - Rustica (Sansot) - p. 26 ; Jean Héritier. - Une critique de Chantecler (Sansot) - p. 26 ; Blanche Sahuqué. - L'Amour découronné, roman (Sansot) - p. 27 ; Hélène Lafont. - L'Appel de la Mer, roman (Vers et Prose) - p. 27 ; Maurice de la Perrière. - Le Jeu de l'Amour et de la Vie (Sansot) - p. 27 ; Memento : Les Contes du Pays noir, Essai de comédie urbaine, par Marc Le Guet, 2e édition. Librairie du Progrès, Lyon - p. 27] (p. [24]-27)

Édouard Gazanion : Les Revues [Il semblait bien que les vacances dussent apporter à tant de de discussions littéraires l'apaisement que tous nous attendions. Le retour à la nature a fait oublier mainte querelle vétilleuse et les revues abondent en souvenirs de voyage. M. Gide (Nouvelle Revue Française) délaisse l'âpre polémique pour les posadas du Val d'Andorre et les baignades dans l'eau glacée des gaves, M. Gabriel Mourey exalte "la beauté d'Assise". J'ignore quel périple put captiver M. Rémy de Gourmont, mais M. Eugène Montfort s'en retourna à Naples, pour réjouir notre hiver des "Flâneries en Méditerranée" qu'il nous promet dans Vers et Prose... ; Cependant Mme Delarue-Mardrus, reine orientale, nous entraîne jusqu'en Turquie : Brousse, Scutari, Constantinople. Sur la valse de ses vers tournent, jusqu'à l'extase, des derviches. Plus loin encore, en Chine, mais une Chine fantasque et féerique que nous révèle : La Phalange, salue et sautille la révérencieuse "Laideronnette, impératrice des pagodes", de M. René Chalupt... ; Aux antipodes du Céleste Empire, M. Daniel Thaly chante, dans Pan, la martiniquaise, "la capresse aux yeux noirs"... ; Mais Le Feu nous ramène en France... ; M. Jules Romains (La Phalange) anime, unanime allais-je dire... les squares parisiens : on ne saurait lui faire un reproche d'exotisme. ; Dans Le Centaure, M. Albert Fleury découvre, près de Pau, la terrasse de Saint-Savin. Non loin de là, M. Serge Evans (La Revue des Lettres et des Arts) nous confie quel silence baigne "Au pays Basque", le délicieux Cambo ; Seuls, par métier sans doute, les philosophes s'obstinent à ne point désarmer. M. Lasserre attaque M. Bergson, - pragmatisme et scolastique, - et M. Jean Florence nous indique, dans La Phalange, à quelle phase s'est arrêté le débat... ; Dans l'Occident, M. Fagus - il y a Faguet et Fagus - termine sa "Politique de l'histoire de France", il fait le procès du protestantisme... ; De M. Louis Gozzi, dans La Revue des Lettres et des Arts la fin d'un curieux parallèle ; "Deux bohèmes de lettres : Jules Vallès et Verlaine... ; Enfin, toutes les revues rendent un touchant et unanime hommage à la mémoire de M. Marcel Chabrier, si soudainement emporté le 2 septembre dernier... ; A lire. - Le Thyrse, n°1 de la douzième année ; Paris-Coulisses : au Vaisseau de Paris, un des plus émouvants poèmes de M. Louis Mandin... ; Les Poèmes : Paysage, par M. Vincent Muselli... ; Les Flèches ; La Voile Latine ; La Renaissance contemporaine avec la Chronique poétique, de Robert Veyssié ; Pan : Repopulation, nouvelle de M. Théo Varlet ; Propos ; Le cynique ; Le Spectateur ; La Chronique des Lettres Françaises ; Le Centaure : Tristesse, poème de M. Charles Vildrac ; Le Divan ; Le Beffroi ; Les Nouvelles de la République des Lettres ; Les Marges ; L'Art libre ; La Revue des Lettres et des Arts : A un ami, poème de Georges Duhamel] (p. [28]-30)
L[éon]. D[eubel]. : Notes [Les poètes au Salon d'Automne]  (p. [31]-32)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire