mardi 17 juillet 2012

LES TROIS ROSES N°3-4 - AOÛT-SEPTEMBRE 1918

LES TROIS ROSES
N°3-4 (Août-Septembre 1918)
[Date de publication : Août-Septembre 1918 - Couverture : Imprimée en noir sur couverture illustrée jaune (Titre dans un bois [le mot "Roses" est remplacé par le dessin de la fleur], Illustration [bois], Année - les bois sont de Gabriel Fournier) - 2e, 3e et 4e de couverture : muettes - Page [33] : Titre, Numéro, Date, Sommaire, Prix ("Ce Numéro double : 2 fr."), Adresse, Dépositaire - Page [34] : Titre, Rédacteur en chef (Justin-Frantz Simon), Abonnements, Mention ("Adresser tout ce qui concerne la Revue à M-A. Chardon, secrétaire de la rédaction, 24, rue Condorcet, Grenoble."), Sommaires des deux premiers numéros, Mentions ("Étant donné les difficultés occasionnés par la crise du papier et désireux d'autre part de donner à notre publication l'importance qui convient, nos numéros seront désormais doubles et paraîtront tous les 2 mois. / Il ne sera désormais envoyé de numéro spécimen que contre remboursement du prix marqué. / Reproduction des textes et dessins interdite sauf autorisation.") - Bas de Page [64] : Encart publicitaire ('Le Courrier de la Presse"), Gérant, Imprimeur - Pagination : 32 pages]
Sommaire
John-Antoine Nau : Le Bateau mort, poème [daté "(1917)"] (p. 35)
Paul Méral : Offrande des montagnes, poème en vers libres [Pour les Trois Roses - bois de Gabriel Fournier au-dessus du titre] (p. 36-37)

Claude Armel : Poème (p. 37)

Paul Valéry : Au Platane, poème [bois de Gabriel Fournier au-dessus du titre] (p. 38-39)
Pierre Reverdy : Vers la Mer (p. 40) ; Médaillon avec cadres (p. 40-41), poèmes (p. 40-41)

Gabriel Fournier : Bois gravé d'après Cézanne (p. 42)

St-Marcellin : Cézanne (p. 43)

Georges Gaudion : Voyages..., poèmes [I. "Vous qui comblez avec vos murs d'ocre, villages..." ; II. "Tout me parle de vous, voyages : le silence..." ; III. "Insatiable, insatiable..." - petit bois gravé de Gabriel Fournier à gauche du titre] (p. 44-45)
Louis Aragon : Pur Jeudi, poème en prose (p. 46)
Fernand Kerl : Égarement, poème en prose (p. 46)

[Ricciotto] Canudo : Les vocifératrices d'Armenohor, poème en vers libres (p. 47)

Justin-Frantz Simon : In memoriam, poème en vers libres [daté "13 août 1918" - petit bois gravé de Gabriel Fournier à gauche du titre] (p. 48)

Ortiz de Zarate : Nos collaborateurs, J.-F. Simon, bois gravé (p. [49])

Louis Mandin : Notre Passion : I. Des obus sont tombés... [daté "Février 1918"] (p. 50-[51]) ; II. Commencement de la suprême crise [daté "Dans la Woëvre, 24 mars 1918, jour des Rameaux"] (p. [51]), poèmes en vers libres [petit bois gravé de Gabriel Fournier à gauche du titre] (p. 50-[51])

Marcole : Resurgam, poème en prose [petit bois gravé de Gabriel Fournier à gauche du titre] (p. 52)

R[ené]. Dessambre : Le Banquet de la Vie, poème en vers libres [bois gravés de Gabriel Fournier au-dessus du titre et sous le poème] (p. 53-56)

André Breton : Façon, poème [en épigraphe : "Chéruit" - bois gravé de Gabriel Fournier à gauche du titre] (p. 57)

Roger Frène : Fragment d'André : Nocturne, poème [trois sections numérotées en chiffres romains] (p. 58-[59])

Jean de Cours : Lettres à l'Amazone [bois gravé de Gabriel Fournier au-dessus du titre] (p. 60-62)

St-Marcellin et Justin-Frantz Simon : Messieurs les Critiques d'Art [petit bois gravé de Gabriel Fournier à gauche du titre] (p. 63)

*** : Note [2e Exposition des Trois-Roses (Galerie E. Fenoglio, Grenoble). - Œuvres de Corneau, Favory, Fournier, Kisling, Lhote, Ortiz. Succès énorme, injures, menaces, caillou dans la mare aux grenouilles. Quelques-unes semblent se réveiller. ; Des Galipettes officielles ; Les Bois gravés des Trois Roses] (p. [64])
Document iconographique
Justin-Frantz Simon
Nos collaborateurs : Justin-Frantz Simon (Bois original de Ortiz de Zaraté)
Source bibliographique
LES TROIS ROSES, réédition fac simile de la collection complète, avec notes et présentation d’Étienne-Alain Hubert et des documents inédits, Éditions Grande Nature, 1985.

[En dehors du billet bibliographique consacré au n°11-12 de la revue, le premier posté en ces lieux, qui fut réalisé à partir d'un exemplaire original, les autres billets le seront à partir du fac simile]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire