vendredi 20 juillet 2012

LES TROIS ROSES N°9-10 - FÉVRIER-MARS 1919

LES TROIS ROSES
N°9-10 (Février-Mars 1919)
[Date de publication : Février-Mars 1919 - Couverture : Imprimée en rouge sur couverture crème (Titre) - 2e, 3e et 4e de couverture : muettes - Page [129] : Titre, Numéro, Date, Sommaire, Adresse, Dépositaire - Page [130] : Titre, Fondateur (Justin-Frantz Simon), Direction (Madame J.-F. Simon), Abonnements, Mention ("Adresser tout ce qui concerne la Revue à M-A. Chardon, secrétaire de la rédaction, 24, rue Condorcet, Grenoble."), Sommaires des deux précédents numéros, Mentions ("Reproduction des textes et dessins interdite sauf autorisation. / Les numéros spécimens sont envoyés contre remboursement du prix marqué.") - Bas de Page [160] : Encart publicitaire ('Le Courrier de la Presse"), Gérant, Imprimeur - Pagination : 32 pages]
Sommaire
John-Antoine Nau : Avant une prière, poème [précédé d'une présentation du poème par J[ean]. R[oyère]. : "Ce poëme fait partie des Poèmes triviaux, recueil que John Antoine Nau a laissé inachevé et qui paraîtra prochainement en librairie. Avec Sainte Rose de Lima (qui n'a pas encore été publié) Avant une prière est, sans conteste, le chef-d’œuvre du recueil. Il est inutile de souligner, pour des lecteurs artistes, la pureté, l'humilité et l'émotion de cet azur sentimental, la fermeté de la conviction chrétienne, et l'extraordinaire beauté de ce verbe raphaëlique. Il y a longtemps que la poésie française n'avait pas proféré de tels accents. Il me plaît de rappeler ici que John Antoine Nau, Guillaume Apollinaire et Justin-Frantz Simon, morts tous trois en 1918, étaient tous trois de purs croyants dont la poésie est brûlante parce que leur âme était toute ferveur." - bois gravé de Pierre Farrey en pied de poème] (p. 131-133)
André Spire : Associations [daté "septembre 1918"] (p. 134) ; Savez-vous ? [daté "Août 1918"] ; Causerie [daté "1913"] (p. 135), poèmes (p. 134-135)

Justin-Frantz Simon : Legs ; Émergences [daté "Février 1918"], poèmes en vers libres (p. 136)

Guy Lavaud : Imageries des Mers : Golfes [trois sections] (p. 137) ; Une vague ; Iles (p. 138), poème [petit bois gravé de Pierre Farrey en pied de poème] (p. 137-138)
Ernest Tisserand : Les Yeux, poème en vers libres (p. 139-141)

Jean Lebrau : Souhait [A Maurice Fabre], poème (p. 142)

Pierre Reverdy : Fait-divers, poème [petit bois gravé de Pierre Farrey en pied de poème] (p. 143)
Ortiz de Zarate : Portrait de nos Collaborateurs : Ortiz de Zaraté : Auto-portrait, bois gravé (p. [144])
Marcel Drouet : Méditation sur un lys [en épigraphe, citation de Jean Royère : "On peut méditer longuement sur l'obscurité d'un lys" - entre parenthèses, sous la signature, la mention : mort pour la France - bois gravé de Pierre Farrey en pied de poème], poème en prose (p. 145-148)

C. Gandilhon Gens d'Armes : Types de Haute Auvergne : Joueurs de Quilles ; Faneurs et pastoure, sonnets [Au poète Jean Royère, sympathiquement] (p. 149-150)

Marius-Louis Martin : Ballades françaises : Ruisseau ; Cimetière, poèmes en prose [A Paul Fort - précédés d'une présentation des poèmes par [Jean Royère] : "Les deux petits poèmes que Les Trois Roses publient ici avaient été envoyés par l'auteur à Jean Royère en 1910. Marius Martin est mort à Toulon le 1er mai 1912. Il a détruit avant de mourir la plupart de ses œuvres manuscrites et n'a pas dû excepter ces deux petits lieder, les premiers peut-être qu'il ait écrits. Ils n'ont encore paru nulle part. En les publiant, Les Trois Roses accroîtront d'une page, qu'il eût été dommage de perdre, le recueil futur de Marius Martin, riche d'au moins trois plaquettes qui sont entre les mains de Léon Vérane et dont Images au Soleil, une suite de neuf poèmes remarquables, a paru dans La Phalange en 1912 (juillet n°73)."] (p. 151-152)

Jean Royère : Louis de Gonzague Frick : Girandes (Éditions du Carnet-Critique) (p. 153-155)

Fernand Demeure : M. Eugène Montfort et "La Belle-Enfant" (p. 156-159)

*** : Bibliographie [Un livre de Jean Royère. Par la Lumière peints... vient de paraître chez G. Crès. Nous signalons ce nouveau livre de Jean Royère, recueil des poèmes qu'il a composés depuis Sœur de Narcisse nue et l'étudierons dans le prochain numéro des Trois Roses. Il a été tiré de cet ouvrage 5 ex. sur Japon à la forme à 25 fr., 20 ex. sur papier de Rives, à 15 fr., et 300 ex. ordinaires à 3 fr. 50. S'adresser à Crès, 116, bou;. St-Germain, Paris."] (p. [160])

*** : Les Bois gravés des Trois Roses (p. [160])
Document iconographique
Ortiz de Zaraté
Portrait de nos Collaborateurs : Ortiz de Zaraté : Autoportrait (Bois gravé original de Ortiz de Zaraté)
Source bibliographique
LES TROIS ROSES, réédition fac simile de la collection complète, avec notes et présentation d’Étienne-Alain Hubert et des documents inédits, Éditions Grande Nature, 1985.

[En dehors du billet bibliographique consacré au n°11-12 de la revue, le premier posté en ces lieux, qui fut réalisé à partir d'un exemplaire original, les autres billets le seront à partir du fac simile]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire