jeudi 25 mai 2017

L'ILE SONNANTE N° 27 - FÉVRIER 1913

L'ILE SONNANTE
N° 27 (Février 1913)
[Date de publication : Février 1913 - Couverture : Année (4e), Numéro, Date, Titre (en rouge), Sous-titre, Périodicité (Paraissant tous les deux mois), Sommaire, Prix du numéro, Adresses (Direction et Administration) - 2e de couverture : Titre, Adresse, Rédaction ("Le Mardi soir de 8 h. à 10 h. (Sauf du 1er Mai au 1er Octobre)"), Mentions ("Toutes les communications relatives à la rédaction devront être adressées à M. Michel Puy, 21, rue Rousselet, Paris (VIIe)" / "Tout ce qui concerne l'administration de la Revue (abonnements, mandats, demandes de numéros), devra être adressé à MM. Georges CRES et Cie, édit., 3, place de la Sorbonne, Paris (Ve)"), Direction (Tristan Derème, Roger Frène, Michel Puy), Comité de rédaction, Mentions ("Les auteurs sont seuls responsables de leurs articles" / "Les manuscrits seront retournés aux auteurs qui en feront la demande, mais l'Administration de la Revue décline toute responsabilité en ce qui concerne les manuscrits qui viendraient à être perdus ou détruits." / "L'Île Sonnante paraît 6 fois par an : les 1er février, 1er avril, 1er juin, 1er août, 1er octobre et 1er décembre."), Abonnement, Mention ("Les abonnements dont le montant sera recouvré par la poste seront majorés de 0 fr. 50.") - 3e de couverture : Page publicitaire pour "Georges Crès et Cie" (Les Maîtres du Livre, collection d'ouvrages de luxe publiée sous la direction de Ad. Van Bever) - 4e de couverture : Page publicitaire pour Georges Crès et Cie ("Les poètes de notre temps" ; "Nos portraits : Nous tenons à la disposition des amateurs une série de Portraits de Paul Verlaine, Charles Baudelaire, Villiers de L'Isle-Adam, Remy de Gourmont, Emile Verhaeren, Maurice Barrès, Henri de Régnier, J.-K. Huysmans, Stendhal, Pierre Louÿs, J. Barbey d'Aurevilly, J.-J. Rousseau, Mme de Warens, etc., dessinés et gravés sur bois par P.-E. Vibert. Ces portraits tirés à 25 ex. sur vieux japon, à grande marge, signés et numérotés par l'artiste, se vendent séparément au prix de 20 fr.") - Bas de Page 48 : Gérant, Imprimeur - Pagination : 48 pages]
Sommaire
Daniel Thaly : Nostalgies françaises : I. Le rêve (p. [1]) ; II. Exhortation (p. [1]-2) ; III. Sous la nuit des parfums (p. 2) ; IV. Un soir (p. 3) ; V. Parmi les fleurs (p. 3-4), poèmes (p. [1]-4)
Claudien : Labyrinthes : I. Celle que j'ai suivie... (p. [5]) ; II. Une Chinoise attend... (p. [5]-6) ; III. Enfin il y eut cette rue... (p. 6), poèmes en prose (p. [5]-6)
Jacques Sermaize : Sur la route, poème [daté "Rome, 1911"] (p. [7])
Michel Puy : La littérature sensuelle, étude (p. [8]-13)
Marcel Martinet : Poème : Voici venir la nuit..., poème en vers libres (p. [14]-15)
Paul Vimereu : Paroles d'un futur légionnaire, conte (p. [16]-17)
Jacques Ferrier : Poèmes : I. Présence réelle [daté "Malaret, 1902"] (p. [18]) ; II. Cimetière rustique [daté "Mai 1912"] (p. [18]-19) ; III. Fréjus [daté "Fréjus, 1908"] (p. 19), sonnets (p. [18]-19)
Francis Carco : Le Concert imprévu, poème en prose [à Pierre Mac Orlan] (p. [20]-21)
Gabriel-Joseph Gros : Rancœur, poème (p. [22])
Charles Callet : Les Lais d'amour de Marie de France et le Celtisme, étude [à propos de Six Lais d'amour de Marie de France, par Philéas Lebesgue] (p. [23]-26)
CHRONIQUES
Tristan Derème : Chronique des Poèmes [Francis Carco : La Bohème et mon Cœur - (p. [27]-28) ; Pierre Nothomb : Notre Dame du Matin (L'Occident) - (p. 28-31) ; René Jacquet : Au cœur de l'idée (Les entretiens idéalistes) - (p. 31)], comptes rendus (p. [27]-31)
Louis Pergaud : Les Romans [Pilleraud, par Marcel Audibert (B. Grasset) - (p. 33) ; C'étaient deux petites filles, par Annie de Pène (Messein) - (p. 33-34) ; Les Paraboles cyniques, par Han Ryner (Figuière) - (p. 34) ; Le bienfaiteur de la ville, par Charles Régismanset (Sansot) - (p. 34-35) ; Paroles devant la vie, par Alexandre Mercereau (Figuière) ; Découvertes, par Charles Vildrac (Nouvelle Revue Française) - (p. 35) ; Memento : Les Oudinot, par Jean et Paul Fiolle (E. Basset) - (p. 35) ; La victoire du souvenir, par Claude-Amayrol Grander (Figuière) - (p. 35) ; Les Taciturnes, par Robert Scheffer (Figuière) - (p. 35-36) ; Les désirs du cœur, par Robert de Traz (Figuière) ; Une Idylle, par Émile Zavie - (p. 36).], comptes rendus (p. [32]-36)
Roger Frène : Les revues ["Un jour qu'un poète visitait en compagnie d'un peintre une église de campagne, raconte excellemment M. Maxime Revon dans Les Marches de Provence, ils remarquèrent, en contemplant les vitraux, que les plombs qui soudent les morceaux de verre colorié ne sont pas placés indifféremment, mais au contraire font ressortir par leur disposition en vigoureux relief un muscle, un bras, une jambe. De là à vouloir peindre sur une toile les équivalents de ces plombs pour indiquer la profondeur non pas de l'ombre et la tonalité, mais par la représentation même de cette profondeur, il n'y avait que l'épaisseur d'une transposition hasardeuse. Le cubisme était né." / Et en voici la définition d'après un bel article de MM. Vanderpil et Cros dans le Mercure [...] pendant que Les Marges y découvrent le mallarmisme de la peinture... ; Les Guêpes ont fait une enquête sur la Renaissance du jardin français... ; L'Effort libre s'enflamme de discussions passionnées où excelle son directeur ; cette fois le subtil Fernand Divoire entre en joute avec lui, armé d'une habile dialectique. ; Le Cahier des Poètes débute heureusement par la présentation, signée Francis Carco, d'un groupe d'Indépendants et de Fantaisistes... ; Remarqué : dans L'Occident, les critiques d'Henry Dérieux, les vers d'A. Mithouard ; dans La Renaissance contemporaine deux bonnes scènes d'un drame de Paul Vérola ; dans Les Tablettes, injustement oubliées dans les précédentes chroniques, un bon article sur Dierx signé Camille Schiltz et maintes pages intéressantes ; dans La Clarté, les articles d'Octave Béliard ; aux Feuillets les vers de F. Franzoni ; dans Le Parthénon un article de premier ordre, signé Ch. Andler, sur "La vie de l'âme et la genèse des formes littéraires"... ; dans Les Marges un excellent chapitre du prochain roman d'Eugène Montfort... ; à La Phalange un délicieux pastiche de Pierre Custot, de bons vers de Mandin, d'Henri Aimé... ; à L'Amitié de France une très curieuse pièce de vers réaliste d'André Mabille de Poncheville ; dans Les Cahiers d'Aujourd'hui, que semble dominer l'influence de Mirbeau, Werth, Vildrac, Audoux, etc... rivalisent de talent. ; Dans La Flora les chroniques toujours lyriques de Lucien Rolmer... ; Dans Pan, Augustin Hamon, Léon Vérane, Cottinet. ; aux Facettes, Fagus et Pilon ; dans La Revue du Temps présent des lettres de Mme de Staël... ; aux Horizons, qui s'affirment une des meilleures revues du moment, un conte d'Henri Strentz, des dessins de Tobeen... ; Rodumna, revue du pays roannais, nous offre un excellent premier numéro avec des vers de Louis Mercier, des pages de J. de Gaultier et de Michel Puy... ; Poème et drame est une remarquable publication sur laquelle il faudra revenir.], chronique (p. 36-38)
R[oger]. F[rène]., Louis Pergaud, P[aul]. V[imereu]., M[ichel]. P[uy]. : Notes, notes [Contre la rime. - signé R. F. - (p. [39]-40) ; La poésie spiritualiste. [avec une lettre de Charles de Pomairols (p. 40-42)] - signé Louis Pergaud - (p. 40-43) ; Celtes et latins - signé P. V. - (p. 44) ; La mort des grands hommes - signé M. P. - (p. 44-45) ; Les bons journalistes - signé M. P. - (p. 45-48) : La Revue Bleue nous annonce qu'elle crée un concours de nouvelles annuel. Les conditions du concours ont été publiées dans le numéro du 4 janvier 1913 de cette excellente publication.] (p. [39]-48)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire