samedi 22 octobre 2016

L'OCCIDENT N° 25 - DÉCEMBRE 1903

L'OCCIDENT
N° 25 (Décembre 1903)
[Date de publication : Décembre 1903 - Couverture (imprimée en bleu/gris) : Numéro, Date, Titre, Illustration (arbre), Prix, Adresse de la Rédaction - 2e de couverture (imprimée en bleu) : Titre, Périodicité, Adresse de la Rédaction et de l'Administration, Secrétaire de la Rédaction, Mention ("Le Mardi, 9 heures à 11 heures du matin"), Mention ("Tous les manuscrits doivent être adressés au Secrétaire de la Rédaction"), Prix de l'Abonnement - 3e de couverture : muette - 4e de couverture : muette - Page [241] : Page de titre (Numéro, Date, Titre, Contenu ["Architecture, Sculpture, Peinture, Musique, Poésie"], SommaireAdresse - Page [242] : Memento [Expositions. Un nouveau marchand de tableaux : Druet, le photographe des œuvres de Rodin, installe, 114, faubourg Saint-Honoré, un magasin somptueux où il montre des Van Rysselberghe, Luce, Cross, Signac, Bonnard, Maurice Denis, Guérin, K.-X. Roussel, Seguin, Séruzier, etc., et aussi des photographies d'après les tableaux de ces peintres, d'après Rodin, et d'après quelques œuvres anciennes. ; Jusqu'au 30 novembre furent exposées chez Weill, 25, rue Victor Massé, des peintures de MM. Auglay, Bétrix, Deltombe, Grass-Mick, Metzinger, Muller. ; Dans les galeries de l'Art nouveau, 21, rue de Provence, exposition de M. Alexander Robinson, de New-York. ; A la Bodinière, 18, rue Saint-Lazare, expositions artistiques permanentes du 1er novembre au 31 janvier , de 10 heures à 5 heures. ; Du 1er novembre au 31 janvier, exposition des grès de Bigot, 18, rue Saint-Lazare. ; Au Musée des Arts décoratifs, exposition du bronze jusqu'au 13 décembre. ; Concerts. Le quatuor Parent donnera cette année douze séances de musique de chambre à la salle AElion, 32, avenue de l'Opéra... ; Bibliothèque de L'Occident. Pour paraître prochainement : SUR UNE ROUTE DE CYPRÈS, poèmes d'André Lebey... ; VIE DE NICOLAS POUSSIN D'ANDELI, FRANÇAIS, PEINTRE, par Giovanni Pietro Bellori... ; Cours et Conférences. Le mardi 1er décembre à 4 heures, amphithéâtre Quinet, M. Houdard reprendra son cours d'histoire de la Musique. Cette année : Les Théories Musicales enseignées du IIIe au XIe siècle. ; Livres reçus : (liste).- Pages 299-301 : Table des Matières contenues dans le tome IV de L'Occident / juillet-décembre 1903 - Page 302 : Table des gravures contenues dans le tome IV de L'Occident - Pages 303-304 : Table des noms d'auteurs ayant collaboré au tome IV de L'Occident - Bas de Page 304 : Gérant ; Imprimeur -  Feuillet publicitaire en fin de numéro : Page [a] (Bibliothèque de L'Occident : Viennent de paraître : La Légende de Saint Guirec par Albert Clouard - Maurice Denis au Vésinet par Auguste Desfossés, préface d'Adrien Mithouard ; La France / économique & financière / organe des intérêts locaux, régionaux et nationaux / Paraissant le samedi...) ; Page [b] (Commerce de chevaux de luxe de selle et d'attelage / H. ULLMANN / 180, Rue de Courcelles, 180 - Paris... ; BOISSIER / 229, Boulevard Voltaire, Paris (11e) / Mandolines napolitaines, trompes de chasse, cornes d'appel, ... ; Le Courrier de la Presse) - Pagination : 64 pages]
Sommaire
Adrien Mithouard : Un Arbre, étude (p. [243]-246)
Francis de Miomandre : Poèmes : Le matin nu [A Robert Mouren] (p. 247) ; Les reflets du bonheur [A Edmond Jaloux] (p. 248-249) ; Le jour et la lune [A Mlle Henriette Daux] (p. 249-250) ; Le double supplice [A E.-A. Eustache] (p. 250-252) ; Un ami de Laforgue [A Mlle Marie Closset] (p. 252-253), poèmes en vers libres (p. 247-253)
Victor Mottez : Quelques réflexions sur le dessin, étude [précédée de ce chapeau : "Ces observations sur le dessin sont une critique de l'habitude qu'on avait d'enseigner le dessin par contours et par hachures. On peut y voir également la condamnation des reproductions au trait qui étaient alors à la mode." - composée des chapitres suivants : "Du dessin (1841)" (p. 254-255) ; "Du style" (p. 255-258) ; "De l'originalité" (p. 258-262) ; "De la fresque" (p. 262-265) - illustrée de trois dessins de l'auteur en pleine page (p. [257 ; 259 ; 261])] (p. 254-265)
Eugène Rouart : La Terre occidentale : L'Autunois, souvenirs [A Adrien Mithouard - daté "Bagnols-de-Grenade, 1er mars 1903"] (p. [266]-272)
Émile Bernard : Puvis de Chavannes, étude [en épigraphe, citation de Roger Marx : "Il unit le goût de l'humble naïveté à la poésie des sublimes inventions." - daté "Écrit au Kaire en 1903"] (p. 273-280)
Armand Praviel : Un écrivain d'art : Alphonse Germain, étude (p. 281-285)
Raoul Narsy Propos [Comptes rendus de : La lampe de Psyché, par M. Marcel Schwob, librairie du Mercure de France - (p. [286]-288) ; Œuvres galantes des conteurs italiens, par MM. Ad. Van Bever et Ed. Sansot-Orland, librairie du Mercure de France - (p. 288-290) ; Les vacances d'un jeune homme sage, par M. Henri de Régnier, librairie du Mercure de France - (p. 290-291) ; Les dernières colonnes de l'Eglise, par M. Léon Bloy, librairie du Mercure de France - (p. 291-292)] (p. [286]-292)
M[aurice]. D[enis]., P.-L. Maud, Z. M. : [Chronique de Peinture :] [Exposition K.-X. Roussel - (p. [293]-294) - signé M. D. ; Camille Pissarro - (p. 294-296) - signé P.-L. Maud ; Exposition Georges d'Espagnat chez Durand Ruel - (p. 296-297) - signé Z. M.] (p. [293]-297)
*** : Notes [Nos primitifs au conseil municipal. - On lit textuellement dans un rapport de M. Marsoulan relatif à la restauration de Saint-Germain-l'Auxerrois : "Il ne fait pas de doute non plus que le procédé si simple de décorer par la couleur et le pinceau, qui nécessite moins de talent et d'habileté que la sculpture, ait primé celle-ci dans les âges antérieurs... / Et si, comparant ces âges primitifs avec les primitifs qui habitent des contrées encore peu explorées, nous voyons que les hommes les plus sauvages usent de la couleur comme un élément de décoration plus ou moins heureux qui sert même à la décoration de leur propre personne." / On y apprend encore que les fresques fameuses de Saint-Germain-l'Auxerrois étaient peintes sur toile avec des couleurs à l'huile. ; Le souffle italien. - Paris aura son Campo santo. La lectrice si vivante du monument Maupassant serait l'objet d'une translation prochaine au jardin du Luxembourg. Quelques statues du musée se donneraient de l'air. Ambroise Thomas en serait. Ah ! Thomas, réveille, réveille... ; Le souffle italien (suite). - M. Gunzbourg, à qui nous devions déjà une mise à la scène de la Damnation de Faust, se prépare à monter Tristan et Yseult en italien.] (p. 298)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire