dimanche 8 juin 2014

L’ÉVENTAIL N°2 - 15 DÉCEMBRE 1917

N° 2 (15 Décembre 1917)
[Date de publication : 15 décembre 1917 - Couverture : Imprimée en noir sur papier ivoire (Numéro, Titre, Date, Dessin de Maurice Barraud, Sous-Titre, Lieu de publication) - 2e de couverture : Titre, Directeur, Lieu de publication, Périodicité, Adresse, Abonnements, Prix du Numéro, Tirage de luxe, Éditeur et dépositaire pour la vente, Dépositaire pour la France, Sommaire - 3e de couverture : Présentation (voir document en pied de billet ici- 4e de couverture : Imprimeur, Prix 4 pages vertes en tête et 4 pages vertes en fin de numéro : Page [a] (Page publicitaire pour Galerie Moos, Grand Quai 10 Genève, peinture moderne suisse et étrangère [dessin de Maurice Barraud]) ; Page [b] (Page publicitaire pour les "Éditions de la Société Littéraire de France" [extrait du catalogue]) ; Page [c] (Page publicitaire pour "La Motosacoche" [dessin de O. Vautier fils]) ; Page [d] (Page publicitaire pour "Kundig / Livres d'art anciens & modernes gravures [dessin de Maurice Barraud]") ; Page [e] (Encart publicitaire pour "Aux Beaux-Arts, matériel et fournitures pour le dessin et la peinture / J. Zané" ; Bulletin de souscription) ; Page [f] (Encarts publicitaires pour "Robes, manteaux, costumes E. Martin" ; "Librairie L. Prior" ; "Ameublements en tous genres, Maison Ch. Petit-Bon" ; "Encadrements en tous genres Marc Bertossa") ; Page [g] (Page publicitaire pour "A. Vidoudez" [dessin de Maurice Barraud]) ; Page [h] (Page publicitaire pour "Fourrures / Paul Rückmar") - Pagination : 32 pages + 8 pages vertes publicitaires]
Sommaire
G. François : Chanson, bois original (p. [37])
Pierre Jeanneret : Proses : Migraine (p. 38-40) ; Après le dîner (p. 40-41) ; A la campagne [à Mademoiselle M. Lenoir] (p. 41-[42]), récits [dessins de Paul Barth en marge des pages (39) et ([42]), et de G. Buchet, en marge de la page (41)] (p. 38-[42])
André Spire : Il y a (p. [43]-[44]) ; Personne (p. [45]-[46]), poèmes (p. [43]-[46])
William Vogt Cézanne et Zola, souvenirs [reproductions photographiques collées de Nature morte (p. [49]) et de Paysage (p. [53]), de Cézanne - dessins de G. François en marge des pages (47, 54 et 57), de Paul Barth, en marge des pages (51 et [58])] (p. 47-[58])
CHRONIQUES
François Laya : Les Expositions à Genève [La salle de l'Athénée suit des traditions qu'il est bien difficile de ne point souligner ; c'est ici le règne aimable du silence et, à quelques exceptions près, de la médiocrité... ; Le "Salon d'art" de la rue du Mont Blanc, exhibe dans sa devanture, un chef d’œuvre de maladresse et de mauvais goût ; il est signé très lisiblement : A. Gos, Genève... ; Les Galeries Moos sont dans le désarroi ; la maison déménage vers de plus vastes locaux, situés rue du Marché, 13, et dont l'inauguration nous est promise pour janvier... ; Kundig expose une série de lithographies en couleurs de Daumier et Gavarni... ; J'exprimais, dans ma précédente chronique, l'espoir d'admirer à Genève l'exposition de peinture française qui pendant un mois séjourna au Kunsthaus de Zurich. Il n'y faut plus songer...], comptes rendus (p. 59-60)
Charles Chinet : Quelques expositions parisiennes [Sur le boulevard Malesherbes, par cette après-midi de novembre grise et rousse, Paris vit sa vie quotidienne. [...] Les vitrines de Devambez où, trop souvent, s'étalent dans leur navrante banalité des "œuvres de guerre" à la portée de tous, s'égaient aujourd'hui de quelques estampes de Guy Arnoux... ; Rue La Boétie, devant chez Rosenberg : / - L'admirable Monet !... ; A la Galerie Haussmann : Rodin... ; Une affiche nous invite à visiter l'exposition du peintre japonais Tsugouharu Foujita, chez Chéron... ; M. Paul Guillaume, en sa galerie de la rue du Faubourg St-Honoré, toujours ouverte aux artistes d'avant-garde, nous invite avec courtoisie à contempler d'admirables portraits signés Matisse... ; Chez Druet, rue Royale, Asselin expose des toiles laborieuses, d'une grande probité de métier, et quelques aquarelles d'une rare maîtrise... ; J'ai passé une heure très agréable, rue Huyghens, dans la salle sympathique où quelques jeunes peintres de Montparnasse exposent, sans tapage, leurs toiles. Deux noms s'imposent par la qualité comme par l'importance des œuvres, René Durey et Kissling... - dessin de G. François en marge de la page (61) et de G. Buchet en marge de la page ([64])], comptes rendus (p. 61-[64])
Georges Hoffmann : Les Romans [Alfred Machard : Bout-de-Bibi. Paris, 1917. E. Flammarion - (p. 65-66) ; René Bazin : La Closerie de Champdolent, roman. Paris, 1917, Calmann-Levy - (p. 66)], comptes rendus (p. 65-66)
F[rançois]. Laya : Les Poèmes [Paul Fort : L'Alouette, fantaisies à la gauloise sur la vie, la guerre et l'amour. L’Édition. Paris, 1917. - (p. 66-67) ; Fritz R. Vanderpyl : Mon chant de guerre. A la Belle Édition. Paris, 1917 - (p. 67-68) ; Henry Spiess : Rimes d'audience. A. Jullien. Genève, 1917 - (p. [68]) - dessin de G. Buchet en marge de la page (67)], comptes rendus (p. 66-[68])
Document iconographique
"Chanson" de G. François

Aucun commentaire:

Publier un commentaire