dimanche 11 février 2018

RYTHME ET SYNTHÈSE (6e année) - NUMÉRO SPÉCIAL : HOMMAGE A RENÉ GHIL - 1926

RYTHME ET SYNTHÈSE
Numéro spécial : Hommage à René Ghil
(1926)
[Date de publication : 1926 - Couverture : Imprimée en noir sur papier brique (Titre du numéro spécial [Hommage à René Ghil (1862-1925)], Contenu, Numéro, Titre, Adresse [59, rue Lepic, Paris, 18e]) - 2e de couverture : muette - 3e de couverture : Titre, sous-titre, Année, Comité de direction, Rédacteur en chef, Éditions Rythme et Synthèse (catalogue) - 4e de couverture : Monogramme de la revue ; Prix du numéro spécial - Page [1] : Page de titre - Page [2] : muette - Hors-texte : Portrait photographique de René Ghil par Choumoff - Page [6] : muette - Page [14] : muette - Page [16] : muette - Page [50] : muette - Page [52] : muette - Page [56] : muette - Page [58] : muette - Page [158] : muette - Page [170] : muette - Page [176] : muette Bas de Page [178] : Gérant, Imprimeur - Page [179] : Tirage (Il a été tiré de ce numéro spécial : / 10 exemplaires sur hollande, hors commerce. / 60 exemplaires sur vergé alfa, à 10 francs. / 1.000 exemplaires sur vélin bouffant, à 5 francs.) - Pagination : 180 pages]
Sommaire
Pierre Choumoff : [Portrait de René Ghil], photographie (hors texte)
Francis Vielé-Griffin : A René Ghil, poème (p. 3-4)
Paul Jamati : Funérailles, souvenirs (p. [5]-13)
QUELQUES HOMMAGES
(p. [15]-49)
Autant-Lara, P.-N. Autant, Akakia-Viala : Quelle peine nous revient à évoquer..., hommage (p. 17)
Nicolas Beauduin : C'est avec émotion et respect..., hommage (p. 17-18)
N. Berthonneau : Son amitié !..., hommage (p. 18-19)
Ferdinand Brunot : J'ai, en effet, eu le plaisir d'enregistrer..., hommage [sous le nom, la mention : "doyen de la Faculté des Lettres de Paris"] (p. 19-20)
Jean Cassou : J'ai trop peu subi les principes de René Ghil..., hommage (p. 20)
Paul Castiaux : René Ghil, je suis venu chez vous..., hommage (p. 20-21)
Charles Cousin : Vous nous avez quittés, Maître..., hommage (p. 21-22)
Lucie Delarue-Mardrus : Je n'ai jamais rencontré René Ghil..., hommage (p. 22)
Pierre Devoluy : René Ghil, ami très ancien et très cher..., hommage (p. 22-23)
Fernand Divoire : René Ghil est mort..., hommage [en note : "Article paru dans le Journal littéraire du 26 septembre 1925, et reproduit avec l'autorisation de l'auteur."] (p. 23-24)
Édouard Dujardin : Une oeuvre vécue, en même temps qu'une oeuvre écrite..., hommage (p. 24-25)
André Fontainas : René Ghil, je l'ai connu au lycée..., hommage (p. 25-26)
Jean de Gourmont : Je m'associe de tout cœur aux hommages..., hommage (p. 26)
Marcel Gromaire : C'est avec empressement que j'apporte mon hommage..., hommage (p. 26)
Henriette et Augustin Hamon : J'ai connu René Ghil vers 1891..., hommage (p. 26-27)
André-Ferdinand Hérold : René Ghil a donné un grand exemple de probité littéraire..., hommage (p. 27-28)
Henri Hertz : A côté de Mallarmé qui déboîta la langue des moules de la syntaxe..., hommage (p. 28)
Jane Hugard : Un animateur nous a quittés..., hommage (p. 29)
Sébastien-Charles Leconte : René Ghil a laissé une grande oeuvre..., hommage (p. 29)
Dr J.-C. Mardrus : Mes chers amis..., hommage (p. 29)
Marcel Martinet : La mort de René Ghil nous a frappés de stupeur..., hommage (p. 30)
Alexandre Mercereau : La mort de René Ghil, qui avait su garder la jeunesse..., hommage (p. 30-32)
Pierre Mille : René Ghil ! Nous avions sans doute le même âge..., hommage (p. 32)
Albert Mockel : Le 7 juin 1887..., hommage [sous le nom, la mention : "de l'Académie belge"] (p. 32-33)
Gaston Moreilhon : Je caresse le rêve, lorsque je serai libre..., hommage (p. 33-34)
Antoine-Orliac : Le petit salon de la rue Lauriston..., hommage (p. 34-35)
Abel Pelletier : Maint poète mort a besoin que le Temps..., hommage (p. 35-36)
Jeanne Perdriel-Vaissière : La personnalité de René Ghil ne s'aborde qu'avec une sorte de crainte..., hommage (p. 36-37)
Cécile Périn : Nul plus que René Ghil n'eut conscience de la noblesse..., hommage (p. 37)
Jean-Joseph Rabearivelo : René Ghil fut réellement un poète et un artiste..., hommage [daté "Tananarive, 16 novembre 1925"] (p. 37-38)
Rachilde : René Ghil fut un esprit très consciencieux..., hommage (p. 38)
Henri de Régnier : Le temps me manque pour contribuer..., hommage [sous le nom, la mention : "de l'Académie française"] (p. 38)
Gustave Reynier : Grand poète, artiste aussi original..., hommage [sous le nom, la mention : "professeur à la Sorbonne"] (p. 38-39)
Paul-Napoléon Roinard : Vous me demandez mon opinion sur notre très regretté René Ghil..., hommage (p. 39-40)
J.-H. Rosny aîné : Je le connaissais depuis très longtemps..., hommage [sous le nom, mention : "de l'Académie Goncourt"] (p. 41)
Saint-Pol-Roux : L'oeuvre fameuse de René Ghil ne m'est pas présente..., hommage (p. 41-43)
Henri Strentz : Avec René Ghil, la poésie française a perdu..., hommage (p. 43)
Paul Valéry : Je ne vois pas de carrière plus une..., hommage [sous le nom, la mention : "de l'Académie française"] (p. 44-45)
J.-J. Van Dooren : En 1887, dans l'Art Moderne, de Bruxelles..., hommage (p. 45-46)
Fred A. Angermayer : C'est ému et profondément affligé..., hommage (p. 46)
Zabel Essayan : René Ghil... Ce me fut un éblouissement..., hommage (p. 46-47)
Halina Izdebska : Qu'il était doux..., hommage (p. 47)
Sibe Milicic : Ce fut aux réunions d'Alexandre Mercereau, en 1921..., hommage (p. 47-48)
V. Sévouni : Cher confrère, Un remords m'oblige à me taire..., hommage (p. 49)
Hilda de Steiger : Maître, j'apporte ce qui reste à côté de ma douleur..., hommage (p. 49)
UN POÈME INÉDIT DE RENÉ GHIL
René Ghil : Paroles pour le mariage, poème [en note : "Ecrit pour Mademoiselle Jeanne Berthonneau et Monsieur Marcel Gromaire et dit au matin de leur Mariage, le 7 avril 1920 (note de l'auteur)."] (p. 53-55)
QUELQUES LETTRES
(p. [57]-66)
Joris-Karl Huysmans : [Lettres du 8 août 1886 et du 20 mai 1887], lettres (p. 59)
Stéphane Mallarmé : [Lettres de Paris et de Valvins par Avon], lettres (p. 60)
Émile Verhaeren : [Lettre pour remercier de l'envoi du Geste ingénu], lettre (p. 61)
Valère Brussov : [Lettres de Moscou du 14-27 février 1904 et du 13-26 avril 1904], lettres (p. 62-63)
Paul Adam : [Lettre pour remercier de l'envoi du livre I de Dire du Mieux], lettre (p. 64)
John Antoine Nau : [Lettre de Saint-Tropez du 21 janvier 1906], lettre (p. 65)
Max Elskamp : [Lettre d'Anvers], lettre (p. 66)
René Ghil : Mer montante, poème autographe (hors texte)
ASPECTS
[en note : "Le manque de caractères d'imprimerie du corps primitivement choisi a motivé une composition spéciale des articles parvenus en dernier lieu. Nous prions nos collaborateurs et nos lecteurs d'excuser le défaut d'unité dans la présentation qui en est résulté. (N. de la D.)."]
(p. [67]-157)
Constantin Balmont : René Ghil : homme-des-sorts, étude [citation extraite de Les Images du Monde en épigraphe : "... son / contour serré, / pris dans les lignes de son Nom..." - en note : "Cet article a été directement écrit en français par l'auteur."] (p. 69-73)
Jean Royère : René Ghil mystique, étude (p. 74)
Marius-Ary Leblond : René Ghil et la science, étude (p. 75-77)
Marcel Batilliat : René Ghil et l'œuvre-une, étude (p. 78-80)
Gabriel Brunet : René Ghil, poète épique, étude (p. 81-88)
Georges Jamati : La pensée de René Ghil, étude (p. 89-92)
Paul Jamati : Les découvertes techniques de René Ghil : l'instrumentation verbale et les rythmes évoluants, étude (p. 93-98)
Noël Bureau : De l'intuition dans la poésie de René Ghil, étude (p. 99-104)
Florian-Parmentier : René Ghil et son influence, étude (p. 105-110)
Gérard Walch : René Ghil et Le Pantoun des Pantoun, étude (p. 111-118)
Alexis de Holstein : René Ghil, poète javanais, étude [citation extraite du Pantoun des Pantoun en épigraphe : "Mes yeux que le Touhan' a pris, mes yeux l'ont vu / qui lentement, dans le matin - me souriait... / qui lentement, dans le matin - me souriait : / Mais de ses yeux aussi pâlis que s'il pleurait !"] (p. 119-124)
Armand Got : René Ghil, poète des écoliers, étude (p. 125-131)
René Ghil : [Quatre poèmes suivis de leurs commentaires par l'auteur :] Le chant du pêcheur de sardines [inédit] (p. 132) ; La ronde du filet [extrait des Images du Monde (Tome I : 1912)] (p. 133) ; Petit Pantoun des douze mois [inédit] (p. 134) ; Berceuse d'après-midi [extrait de L'Ordre altruiste (Edition 1909)] (p. 134-135), poèmes [en note : "En illustration de cet article, nous publions les quatre poèmes suivis de leurs commentaires, auxquels M. Armand Got fait allusion."] (p. 132-135)
René Morand : René Ghil intime, étude (p. 136-139)
Louis Charles-Baudouin : L'isolement de René Ghil, étude (p. 140-141)
Pierre Viguié : René Ghil au "Sublet", étude (p. 142-144)
Alexandra de Holstein : A René Ghil, souvenirs d'une collaboration et d'une très grande amitié, souvenirs (p. 145-151)
Jean de Cours : Adieu à René Ghil, étude (p. 152-157)
Sadia Lévy : Kinah pour la mort de René Ghil (lamentation sur un mode prophétique), poème (p. 159-160)
LA PRESSE ET LA MORT DE RENÉ GHIL
(p. [161]-168)
*** : [extraits de : L'Intransigeant, Le Figaro, Comœdia, Le Temps, Le Journal, L'Illustration, Le Mémorial des Deux-Sèvres, Liège ; Journal Littéraire, La Vie, Mercure de France, Le Monde Nouveau, Montparnasse ; liste des journaux et périodiques de La presse étrangère ayant rendu compte de la mort de René Ghil] (p. [161]-168)
*** : Bibliographie [Vers ; Prose ; Traductions (en collaboration avec Mme A. de Holstein ; Poésies mises en musique ; Récitations, conférences, théâtre ; Collabrations ; Iconographie ; A consulter] (p. [169]-175)
*** : Table des matières (p. [177]-[178])
Document iconographique
"René Ghil"
Portrait photographique par Choumoff

Aucun commentaire:

Publier un commentaire