dimanche 17 août 2014

L’ÉVENTAIL N° 1 (deuxième année) - 15 JANVIER 1919

L’ÉVENTAIL
N° 1 - deuxième année (15 Janvier 1919)
[Date de publication : 15 janvier 1919 - Couverture : Imprimée en noir sur papier ivoire (Année, Numéro, Titre, Date, Dessin de Maurice Barraud, Sous-Titre, Lieu de publication) - 2e de couverture : Titre, Directeur, Lieu de publication, Périodicité, Secrétaire de rédaction, Adresse, Abonnements, Prix du Numéro, Tirage de luxe, Éditeur et dépositaire pour la vente, Dépositaire pour la France, Sommaire - 3e de couverture : Présentation (voir document ici- 4e de couverture : Titre, Sous-Titre, Lieu de publication, Collaborateurs, Illustrateurs, Reproductions d’œuvres de, Abonnements, Prix du Numéro, Tirage de luxe, Éditeur et dépositaire pour la vente, Dépositaire pour la France, Imprimeur, Prix 4 pages vertes en tête et 4 pages vertes en fin de numéro : Page [a] (Page publicitaire pour "Galerie Moos" [dessin de Maurice Barraud]) ; Page [b] (Page publicitaire pour "Jacquet chemisier" ; Page [c] (Page publicitaire pour "Grands vins du Valais / Orsat frères") ; Page [d] (Page publicitaire pour "Kundig / Livres d'art anciens & modernes gravures [dessin de Maurice Barraud]") ; Page [e] (Page publicitaire pour "E. Martin / Robes" [dessin de M. Barraud]) ; Page [f] (Encarts publicitaires pour "A. Vidoudez / luthier du conservatoire" ; "Librairie L. Prior" ; "Clichés A.MO.R / les meilleurs clichés. Les moins chers. Livrés le plus rapidement." ; "Encadrements en tous genres / Marc Bertossa") ; Page [g] ("Les Écrits Nouveaux / paraissant chaque mois...") ; Page [h] (Editions de L’ÉVENTAIL / Claude Misery : Douze nuits, poèmes en prose et huit dessins de Gustave Buchet (il reste 8 exemplaires à 5 fr.) / William Vogt : Carriès (souvenirs sur), avec un portrait de William Vogt dessiné par Félix Appenzeller. 4 fr. / Félix Appenzeller : Douze estampes, bois détruits. Tirage à 100 exemplaires. 14 fr. / Maurice Barraud : Hélène, buste en plâtre, tiré à 12 exemplaires, épuisé. / COLLECTION DES MAÎTRES ET JEUNES D'AUJOURD'HUI / Francis Carco : Au coin des rues, contes ornés de dessins par Maurice Barraud. 10 fr. / A paraître : / Pierre-Louis Matthey : Semaines de passion, poèmes. 6 fr. / André Salmon : Mœurs de la famille Poivre, roman. Avec dessins de Conrad Moricand. 10fr.) - Page [1] : muette Pagination : 32 pages + 8 pages vertes publicitaires]
Sommaire
Maurice Barraud : [sans titre], dessin (p. [1])
A. R. Barrieu : L'enterrement (p. [2]) ; Ode au Silence (p. [3]) ; Nuit (p. [4]), poèmes (p. [2]-[4])
Maurice Barraud[sans titre], dessin (p. [5])
Emile-Antoine Bourdelle : L'Art et Rodin, essai [en épigraphe : "Avoir été proclamé BON ouvrier, sera un jour le Titre Rédempteur de l'homme." - reproduction photographique de Rodin par E.-A. Bourdelle collée (p. [17]) - daté "28 juillet 1918. A St-Barthélémy. Marseille."] (p. 7-[26])
Maurice Barraud : [sans titre], dessin (p. [27])
CHRONIQUES
Georges Hoffmann : Les Livres [Pierre Hamp : Le travail invincible, Nouvelle Revue française, Paris 1918 - (p. 28) ; Francis Carco : Au coin des rues, Maîtres et Jeunes d'aujourd'hui, Genève 1919 ; Francis Jammes : Monsieur le Curé d'Ozeron, Mercure de France, Paris 1918 ; André de Lorde et Jean Marsèle : Aloyse ou la Bourgeoise pervertie, Albin Michel, Paris 1918 ; G. de la Fouchardière et Rodolphe Bringer : L'Homme qui réveille les morts, Albin Michel, Paris 1918 - (p. [29])], comptes rendus (p. 28-[29])
André Salmon : André Lhote : Galerie Druet, compte rendu (p. 30-[31])
L’Éventail : Notules, notes [Nos deuils se succèdent avec une désolante rapidité ; après tous nos camarades disparus, François Laya vient d'avoir la tristesse de perdre son plus jeune frère... - signé G[eorges]. H[offmann]. ; La misère des temps présents s'arrête à tous les foyers et celui des poètes n'est point épargné. Nous croyons notre devoir de signaler à nos lecteurs qu'ils pourraient faire oeuvre pie en aidant le bon poète, Maurice Calame. Aussi lui avons-nous demandé les derniers exemplaires de son recueil de poèmes, Les voix intimes ; Kundig remettra le produit total de cette vente à Calame, aveugle, rempailleur de chaises sans travail et poète malheureux. ; Notre exposition de Noir et Blanc s'est terminée le 15 janvier ; ce premier essai n'a pas été sans quelques bons résultats... ; C'est en février que L’Éventail publiera l'étude de François Fosca sur William Muller ; nous nous sommes décidé à accompagner cet hommage de légers poèmes et rien n'aurait mieux satisfait notre peintre... ; Notre collection des Maîtres et jeunes d'aujourd'hui rencontre le plus épatant succès ; il ne s'agissait donc que d'oser et nous ne pouvons nous tenir de sourire en voyant le Au coin des rues de l'audacieux Carco aimablement accueilli même par la presse "bien pensante" de cette austère cité...] (p. [32])

Aucun commentaire:

Publier un commentaire