dimanche 29 mai 2016

L'ART SOCIAL N° 7 - JUIN 1892

L'ART SOCIAL
N° [7] (Juin 1892)
[Date de publication : Juin 1892 - Couverture : Date, Titre (en rouge), Sous-Titre/Périodicité, Sommaire, Prix, Adresse - 2e de couverture : Titre, Sous-Titre, Périodicité, Adresse, Abonnements, Mentions ("Pour tout ce qui concerne la Rédaction, s'adresser à M. Gabriel DE LA SALLE, 5, impasse de Béarn."), Annonce publicitaire ("Le Courrier de la Presse") - 3e de couverture : Notes ("Petite Guerre" : Jeudi 3 Juin, élection à l'Académie française en remplacement d'un nommé Jurien de la Gravière, décédé, paraît-il. / M. Ernest Lavisse, pion universitaire et parrain de l'Association générale des étudiants ; M. Ferdinand Brunetière, critique routinier et grincheux à l'usage des revues des deux mondes ; M. le Roy de Kéramiou, breton ; M. Charles Mauroy, historiographe prud'hommesque sans talent, etc. - et le maître romancier, Emile Zola, courent de concert la gloire académique... ; Une alliance mort-née est bien cette "alliance anti-socialiste", fondée par M. Demolins, où grtouillaient républicains transfuges, boulangistes, réactionnaires, toute la lyre politicienne : les Lalou, les Léon Say, les Yves Guyot, les Jules Simon, etc., etc., dans le but "d'opposer aux idées socialistes une propagande ayant pour base l'observation rigoureuse des faits sociaux."... ; Nous demandons la suppression du serment devant les Tribunaux. / Cette demande si souvent faite, refaite aujourd'hui, n'est pas intempestive ; ne venons-nous pas de voir un juré condamné à cinq cents francs d'amende pour avoir refusé de se prêter à cette comédie cléricale devant l'image du crucifié de Gologotha, devenu Dieu... ; On aurait pu supposer qu'une fois le 1er mai et les élections municipales passés, on en finirait avec l'arbitraire. / Il n'en est rien. En vertu d'une commission rogatoire du parquet de Cherbourg, M. Lascoux, juge d'instruction, a ordonné une perquisition chez notre ami Mougin, demeurant rue Hermel. Son crime : collabore au Falot, petite feuille anarchique de Cherbourg...) - 4e de couverture : Bulletin Mensuel des Livres (Chez Ollendorff ; Chez Calmann Lévy ; Chez Perrin et Cie ; Chez Charpentier et Fasquelle ; Chez Lecène-Oudin ; Chez Félix Alcan ; Chez Lemerre ; Chez Chevalier-Maresq ; Chez Savine ; Chez Dentu) - Bas de Page [145] : Titre, Date - Bas de Page 168 : Gérant, Imprimeur - Pagination : 24 pages] 
Sommaire
Gustave Le Rouge Le Christ aux outrages (tableau de M. de Groux), étude (p. [145]-147)
Paul Pourot : Paroles d'anarchiste, étude [à propos de La conquête du pain de Kropotkine (Tresse et Stock)] (p. [148]-151)
A. Morin : Sous bois, sonnet [daté "mai 1892"] (p. [152])
E. Museux : Les Conquérants au salon des Champs-Elysées, étude [à propos de Les Conquérants, tableau de Pierre Fritel] (p. [153]-155)
Ludovic Hamilo : Le Triomphe de Jules, étude (p. [156]-158)
Étienne Eveline Aux pommiers, poème en prose (p. [159])
Léon Frapié : Le nouveau-né, récit (p. [160]-162)
THÉÂTRES, LIVRES ET REVUES
Alex[andre]. Bourson, E. M[useux]. : Théâtres [Théâtre Libre : Simone, trois actes de M. Louis de Gramont ; Les Maris de leurs filles, trois actes, de M. Pierre Wolff - signé Alex. Bourson - (p. [163]) ; Opéra : Salammbo, de Flaubert, opéra de MM. de Locle et Reyer - signé E. M. - (p. [163]-164)], comptes rendus (p. [163]-164)
Alexandre Zevaès, A[lexandre]. B[ourson]. Les Livres [Le socialisme devant la science sociale, par Edmond Demolins (Firmin-Didot, éditeur) - signé Alexandre Zevaès - (p. 164-166) ; Contes à Nicette, par M. Arthur Bernède (Fischbacher, éditeur) ; Heures de Mélancolie, par M. Jules Grisez-Droz (Chez Léon Carpentier, à Montdidier) ; Lettres de femmes, par M. Marcel Prévost (Chez Lemerre) ; Poésies Posthumes, par Mlle Maquet (Chez Lemerre) - signé A. B. - (p. 166)], comptes rendus (p. 164-166)
*** : Les Revues [La Revue Socialiste de Mai nous parvient avec un sommaire absolument intéressant... ; Dans son numéro du 1er Mai la Revue de l’Évolution envisage la situation politique au lendemain des derniers événements. Si nous n'approuvons pas dans toutes ses parties l'article de M. Marcel Sembat : "Anarchistes et socialistes", nous avons été heureux d'y voir affirmée cette vérité : que la classe bourgeoise apparaît pourrie jusqu'aux moelles et décomposées. Le numéro du 15 mai de cette revue contient une curieuse légende biblique : "Schimchoun" par Georges d'Esparbès. ; La Revue Mériodionale de Mai, dans un article sur le "Mouvement félibréen" énumère les chefs-d'oeuvre de la langue d'oc qui témoignent hautement de la vitalité du génie provençal... ; La Revue Moderne contient une courte étude de M. G. Fuinel sur "l'Occultisme et l'anarchie" que nous aurions voulu voir plus approfondie, et des vers de MM. Henry de Braisne, Jules Grisez-Droz et Philéas Lebesgue. ; Nous avons reçu le 1er numéro de Revue Jeune où nous avons lu avec grand plaisir la chronique : "A travers l'art et la vie" de M. Maurice Pujo qui fait preuve d'une trop grande modestie en appelant simplement chronique ce qui est une superbe étude. Que M; Maurice Pujo veuille bien oublier ce que nous lui avons dit à la soirée des Abeilles et accepter pour la Revue dont il est, notre souhait de bonne vie et de grande vie. ; De la Revue Blanche de très curieuses "Notes sur obéir" de M. Ludovic Malquin, et une étude sur le philosophe allemand Frédéric Nietzsche. ; Le Spartiate publie une lettre et un portrait de Jules Simon, ce qui est très courageux et des vers de Clovis Hugues : "1er Mai". ; Rouen-Artiste donne aussi un portrait : celui de Miss Maud Gonne, la jeune patriote irlandaise, et rend compte d'une conférence qu'elle a faite à Rouen avant son départ pour l'Irlande... ; A lire les derniers numéros de la vaillante Révolte aussi bien dans leurs articles de combat que dans leurs suppléments littéraires. Notre vaillant confrère n'a pas besoin de nos encouragements, lui qui était sur la brèche avant nous. ; Dans la dernière Cloche, les "Propos" de Georges Elcar, en qui, paraît-il, tout l'esprit parisien est condensé... ; Notre ami Eugène Longuet nous envoie très régulièrement ses Abeilles hebdomadaires où nous retrouvons les noms de quelques-uns des combattants de l'Art social : Ludovic Hamilo, Jules Souchet, Auguste Linert... ; Puis L’Étoile où nous avons été tout d'abord très surpris de lire le nom de Clément Rosset, le directeur de Paris-Jeune. Mais notre étonnement n'a duré que le temps d'un examen plus attentif : il ne s'agit que d'une reproduction ouvrant la porte à une réponse de M. René Caillié... ; Ce qui est amusant dans Chimère, ce sont les bagatelles de la porte ; c'est surtout la façon désinvolte dont Roustoubique s'acquitte de la partie qui lui est confiée. Il oublie bien ce qu'il a dit ou promis, d'une parade à l'autre, mais bah ! la vie se brûle aujourd'hui. / Par exemple, une fois qu'on est entré chez Chimère, c'est autre chose et l'on est heureux de lire, à côté d'une "Lettre ouverte" de M. Jules Bois à M. Pierre Devoluy, l'article de spirituelle critique : "La Poésie et la chanson" que signe Léon Durocher et des vers très fins de Remy de Gourmont : "Le sourire". ; De Psyché, le commencement d'une très bonne étude sur les dessins de Léonard de Vinci, par M. Léon Bazalgette. ; Du Sillon, une mièvre, toute mièvre "Légende de gente avrille", par M. Jehan-Lauvy. ; Paris-Jeune donne gaillardement son "coup de balai" et essaie de nettoyer les écuries des concours littéraires... ; Aux prochains numéros, des articles de nos amis : Maret-Leriche, Eugène Thebault, Marcel Batilliat, Albert Goullé, Auguste Linert, Séverin Remy, P.-N. Roinard. ; Nous apprenons que MM. Remy de Gourmont, et P.-N. Roinard prennent la direction des Essais d'Art Libre dont M. Edmond Coutances reste l'administrateur.], chronique (p. 166-168)
  • Source bibliographique : Nicolas Leroux, "Bibliographie des revues : L'Art Social (1891-1896), L’Œil bleun° 5, janvier 2008, p. 50-52.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire