mercredi 29 février 2012

LES LOUPS N°1 - DÉCEMBRE 1909

[Titre : LES LOUPS - Sous-Titre : Journal d'Action d'Art - Dates de publication : décembre 1909 (n°1) à juillet 1914 (n°54) - Périodicité : mensuelle - Lieu de publication : Paris - Format : 460 x 660 mm - Couverture : Pas de couverture, la revue ayant adopté le format du journal - Pagination :  4 pages (parfois 6) ; pages non numérotées - Prix et abonnements : Le numéro = 0 fr. 10 ; Abonnement aux dix premiers numéros : 1 fr. (Paris), 1 fr. 25 (Départements), 1 fr. 50 (Étranger) ; puis, à partir de janvier 1911, les 10 premiers numéros parus : 3 fr. ; Abonnement aux 15 numéros suivants (France) = 1 fr. 50 ; (Départements) = 2 fr. ; (Étranger) = 2 fr. 50 - Directeur-Gérant : A. Belval-Delahaye - Secrétaire-Trésorier : Louis Lemas - Collaborateurs : Gaston Armelin, Anatole Belval-Delahaye, Léon Boyer, Jane Catulle-Mendès, Marcel Chapelon, R. Christian-Frogé, André Colomer, Gautron du Coudray, André Dechaume, G. Demnia, René Dessambre, Manuel Devaldès, Charles Dormier, Emerantine, Gabriel-Tristan Franconi, Jacques Fréhel, Jeanne Furrer, Manoel Gahisto, Henri Galoy, C. Gandilhon-Gens-d'Armes, Gustave Gasser, Albert Giraud, Émile Guérinon, Marcel Haymes, Albert Hennequin, Émile Jouvenel, André Jurénil, Sébastien-Charles Leconte, Louis Lemas, Albert Letombe, Paul Maroniez, Victor-Émile Michelet, Hercule Monflanquin, Gustaf Morris, Jean Ott, Auguste Petyt, J.-Marc Py, Jean Rayter, Pierre Rodet, Edm. Rose-Tan [pseud.], Han Ryner, André Tudescq, Robert Vallery-Radot, Robert Veyssié - Illustrateurs : Frédéric Brou, J. et C. Dard [photogr.], Louis Degallaix, Eugène Dété, Edji-Tricot, Emondy, Lucien Jonas, Rosas, Julien Tavernier, Widhopff - Adresse : 14, Rue de La Tour-d'Auvergne, Paris (9me) - Imprimé sur les presses de l'Imprimerie de l'Observateur, 20 rue de Fourmies (Avesnes-s.-Helpe)]
LES LOUPS
N°1 (1ère année - décembre 1909)
[Date de publication : décembre 1909 - Page [1] partie supérieure droite : Titre, Sous-titre, Villiers de l'Isle-Adam (Dessin de Frédéric Brou), Périodicité (périodique d'abord mensuel), Année, Date, Prix au numéro, Mention ("Les Manuscrits insérés ou non ne sont pas rendus"), Directeur, Adresse, Conditions d'abonnement - Page [1] partie supérieure gauche : Prix au numéro, Date, Année, Numéro, Dessin de Lucien Jonas, avec le Titre, dans la partie droite duquel s'insère un encadré contenant : Sous-titre, Contenu du Numéro (poésies, prose et illustrations), Conditions d'abonnement - Page [1] au centre : Liste des principaux collaborateurs - Page [2] au centre de la 2e colonne : "LES LOUPS -, journal d'Action d'Art à 0 fr. 10, étant avant tout une TRIBUNE LIBRE où seront exposées les idées les plus violentes, les plus opposées en Art et en Littérature, les articles n'engagent littérairement et civilement que le ou les signataires. Les manifestes du Comité de Rédaction et de Vigilance artistique seront seuls signés : Les Loups" - Page [3], pied de 3e colonne : "LES LOUPS -, journal d'Action d'Art à 0 fr. 10. - Toute copie, à l'exception de celle des Membres-Fondateurs, doit avoir l'agrément du Comité de Rédaction et de Vigilance Artistique pour être insérée." - Page [3], 4e colonne, vers le centre : "LES LOUPS -, journal d'Action d'Art à 0 fr. 10. - Les Manuscrits insérés ou non ne sont pas rendus. Il ne sera répondu qu'aux lettres munies de timbres pour les réponses et dans un délai de dix jours, le Comité de Rédaction et de Vigilance artistique ne tenant ses réunions qu'une fois par semaine et le courrier devant lui être soumis." - Page [4], au centre de la 1ère colonne : Lire : LE SEPTENTRIONAL DE PARIS / Le numéro : 10 centimes / Organe hebdomadaire des Originaires des Départements du Nord de la France, résidant à Paris. - 13 bis, Passage Verdeau, Paris. - Abonnements , 6 mois 3 fr. 50, un an 6 fr. / Publie : des Gazettes rimées d'André Jurénil, des Nouvelles régionales, un Feuilleton littéraire et poétique "Par le Fer et par la Torche" de A. Belval-Delahaye, etc., etc. - Page [4], au centre de la 2e colonne : Lire : LES HOMMES DU JOUR / 0 fr. 10 le numéro / Journal-Revue hebdomadaire paraissant le samedi comportant : étude littéraire ou politique avec portrait par Aristide Delannoy, des nouvelles, des critiques d'art, des échos, etc. / Abonnement : un an 6 fr. ; trois mois 3 fr. / Henri Fabre, administrateur, 20, rue du Louvre, Paris (1er) - Page [4], chevauchant le haut de la 3e et 4e colonne : Encart publicitaire (Librairie E. Déré, 2 Rue Séguier (VIe) - illustration de Vibert) - Page [4], moitié inférieure : Encart publicitaire (Jean et Claude Dart, photographes d'art, 73, Rue Villiers de l'Isle-Adam, Paris (20e)) ; "LES LOUPS -, journal d'Action d'Art à 0 fr. 10. - Organe de Combat d'Art et de Littérature publie : Poésies, Contes, Nouvelles, Critiques d'Art, Études biographiques, Chroniques rimées, Critiques dramatiques, etc., etc... / Principaux Collaborateurs (liste)" ; Lire : PORTRAITS D'HIER / 0 fr. 25 le numéro / Études sur la Vie, les œuvres et l'influence des Grands Morts de notre temps. Publication bi-mensuelle illustrée ; le 1er et le 15 de chaque mois. Dans cette collection voir : Honoré de Balzac, par Manuel Devaldès ; Pierre Dupont, par Gabriel Clouzet ; Alfred de Vigny, par Han Ryner. / Henri Fabre, administrateur, 20, rue du Louvre, Paris (1er) ; Le directeur-gérant, imprimeur ; Bulletin d'abonnement ; Encart sur la largeur de la page ("Lisez et Faites lire / "LES LOUPS" / Communiquez à vos amis / ce journal / d'action d'art, à 10 Centimes") - Pagination : 4 pages]
Sommaire
A. Belval-Delahaye, Directeur : "Les Loups" (p. [1 ; col. 1,2])
Han Ryner : Héroïquement [entre l'article de Ryner et le poème suivant, s'intercale un dessin d'Edji-Tricot ?] (p. [1 ; col. 3,4,5]-[2 ; col. 1])

Henri Galoy : Le Cœur ; Les Ponts Séculaires, poèmes (p. [2 ; col. 1,2])

*** : Le Livre d'Or des "Gueux-Artistes" (p. [2] ; col. 2)

Jacques Fréhel : Automne [A ma Fille !] (p. [2 ; col. 2])

Louis Lemas : Le souteneur ; Amour, poèmes (p. [2 ; col. 2])
C. Gandilhon-Gens-d'Armes : Au Cantal, poème (p. [2 ; col. 3])
NOS CAMPAGNES
Gabriel-Tristan Franconi : Villiers de l'Isle-Adam [Photographie du monument réalisé par Frédéric Brou sous l'article] (p. [2 ; col. 3,4])
Jean Ott : Aubade aux vieux maîtres, poème (p. [2 ; col. 4,5]-[3 ; col. 1])

André Colomer : La Confédération Générale de l'Idéal (p. [3 ; col. 1,2])

Manoel Gahisto : La Visite Impromptue (p. [3 ; col. 2])
CHRONIQUE RIMÉE
André Jurénil : Venise sans Gondoles, poème [en épigraphe, citation extrait des "Journaux" : "Il n'y aura bientôt plus de gondoles à Venise. Ces gracieux bateaux seront tous remplacés par des canots-automobiles."] (p. [3 ; col. 3])

J. L. P. : [Dessin] [gravé par Eugène Dété] (p. [3 ; col. 4,5])

Les Loups de la rue Cortot : Sans doute il est trop tard pour parler encore d'Elle... [sur l'affaire Steinheil] (p. [3 ; col. 4])

Emerantine : Sachet de Noël, nouvelle [A Fernand Thévenot !] (p. [3 ; col. 4,5,6])

Marcel Haymes : Crépuscule (rondel) ; Sadisme, poèmes (p. [4 ; col. 2])

Charles Dornier : Les Verriers, poème (p. [4 ; col. 2])

Manuel Devaldès : La bonne graisse, conte (p. [4 ; col. 3,4])

René Dessambre : Le Jeuneur & la Faim (parabole), conte (p. [4 ; col. 5])
 Document
"Les Loups"
Donc, voici : "LES LOUPS" Journal d'Action d'Art à 0 fr. 10.

En effet, voici sortir de la forêt de la Misère et s'avancer par la plaine et les chemins creux de la Littérature, la horde des "Loups". "LES LOUPS" ce sont tous les vrais poètes, tous les écrivains sincères, tous les purs artistes, tous les chemineaux du Rêve, car nous faisons appel à tous les déshérités de tous les Arts : ils n'auront qu'à justifier de leur talent pour être admis parmi nous.

Puisque les grands journaux et les revues ne sont pour la plupart que des murailles d'annonces, de réclames politiques, littéraires, artistiques et autres, vendues au centimètre carré, au plus offrant et dernier enchérisseur, "LES LOUPS" Journal d'Action d'Art à 0 fr. 10 offrira à la jeunesse française une TRIBUNE LIBRE, où les écrivains, dignes de ce nom, pourront exposer les idées les plus audacieuses. Les déshérités, les écrivains et les artistes traqués et écrasés par la vie trouveront chez nous un refuge moral, des gens de plume qui ne se vendent pas et qui sont prêts à batailler pour toutes les nobles causes.

"LES LOUPS" vont mordre en plein scandale, ils ne craignent pas les coups de fusils des chasseurs emmitouflés, ni les fourches effilées des critiques, ils sont les unités de la horde famélique qui veulent conquérir, à coups de crocs, leur place au soleil qui monte derrière l'horizon.

"LES LOUPS" Journal d'Action d'Art à 0 fr. 10 sera à la fois un journal de combat et une revue où nous présenterons les œuvres qui n'ont pas place dans les journaux, les revues et les salons littéraires parce qu'elles sont solides et charpentées, parce qu'elles expriment des idées violentes et des visions d'art exalté, parce qu'elles sentent le sang et qu'elles flambent du feu sacré de la vie ; nous exprimerons toutes les idées, car il viendra des "Loups" de toutes les frontières de l'Art.

"LES LOUPS" sont fatigués de l'ombre où les enferment les journaux et les revues intéressés, égoïstes et silencieux ; depuis longtemps déjà la nuit littéraire, noire de tant de forfaits accumulés, se piquait des points d'or de leurs yeux aux flammes de phosphore ; les halliers sociaux étaient piqués, le soir, de braises ardentes qui bougeaient et criblaient l'ombre de trous lumineux, les feuilles entassées craquaient dans les sous-bois, sous des milliers de pieds agiles et nerveux. Mais voici la lune qui monte à l'horizon et voici grandir le concert rauque des hurlements.

"LES LOUPS" épars se sont groupés en horde et ils vont se jeter à l'assaut du village enseveli sous la neige épaisse et lourde d'une littérature trop blanche, entassée sans art ; ils ont résolu de teinter cette neige avec du rouge, pour changer la monotonie de cette blancheur imbécile qui submerge tout jusque par delà l'horizon, avec du rouge fait du sang épais de leurs victimes et du sang clair de leurs blessures. "Les Loups" attendent maintenant la venue de la grande aurore, ils vont à la rencontre de l'astre du jour.

Monte à l'Orient, Soleil de gloire !

"LES LOUPS" hurlent à la mort des iniquités sociales, de injustices artistiques, des infâmies et des plagiats littéraires, des parvenus qui n'ont que la peine de signer leurs œuvres, de tous les faux-artistes.

"LES LOUPS" Journal d'Action d'Art à 0 fr. 10 se fera l'écho des vérités que l'on étouffe. Tremblez donc exploiteurs de la bêtise humaine, vous tous, les princes de la poésie, du roman, du théâtre, de la peinture, de la sculpture, de la musique et de la réclame ; vous, les écrivains à réputation usurpée : ô vous, tous les moutons bien gras de la bergerie littéraire, tremblez donc, voici "Les Loups" !

... Voici venir enfin le Quatre-Vingt-Treize des Arts dont tous les gueux-artistes seront les sans-culotte. Quand aura fonctionné pendant quelque temps notre guillotine morale, quand nous aurons interné dans les prisons de l’Équité et de la Vérité, tous les ci-devants écrivains et artistes qui déshonorent le pavé, quand nous aurons cloué au pilori ceux qui le méritent, alors nous pourrons parler de la République des Lettres et des Arts et poser, en principes, la Déclaration des Droits de l'Homme et de l'Artiste à la Vie et à la Gloire.

De mauvais conseillers, pour nous décourager de continuer l’œuvre que nous avons entreprise, nous soufflent à l'oreille, que ce siècle est abject, pratique et vil ; que la Société est uniquement composée de gens affairés et confits dans l'avarice de leurs intérêts personnels. Nous affirmons que c'est faux et nous ne voulons pas croire que le siècle dont nous sommes verra mourir la Beauté, car il nous reste à nous "LES LOUPS" la flamme de la foi, de l'enthousiasme et gestes.

L'argent étant le nerf de la guerre, nous demandons à ceux qui approuvent notre mouvement de devenir nos abonnés. (Abonnement 1 fr., les 10 premiers numéros) ; nous ouvrons d'autre part, dans nos colonnes "LE LIVRE D'OR DES GUEUX-ARTISTES" où voudront bien s'inscrire dans la mesure de leurs moyens, pour subvenir aux besoins de nos campagnes, les riches, les heureux du monde, les dilettantes d'art qui se disent nos amis, ou voudront le devenir et à qui nous demanderons de nous le prouver autrement que par des mots, des lettres au miel ou des sourires.

... En attendant nous aurons contre nous tout l'égoïsme, et toute la force des imbéciles et des arrivés sans talent dont les pignons disparaissent sous la neige, car les vrais artistes même au pinacle seront avec nous et cela nous suffit ; d'ailleurs nous avons du coeur au ventre : Hurlez ! Mordez ! Vivent "LES LOUPS" !
A. BELVAL-DELAHAYE,
Directeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire