mardi 4 août 2015

LE JOURNAL DES POÈTES (2e année) N° 4 - 5 DÉCEMBRE 1931

LE JOURNAL DES POÈTES
2e année - N° 4 (5 Décembre 1931)
[Date de publication : 5 décembre 1931 - Page [1] en-tête (2 colonnes) : Année, Numéro, Date, Prix, Titre, Sous-Titre, Adresse, Téléphone, Compte chèque postal, Abonnement - Page [1] bas de colonne 4 : "Anciens et nouveaux abonnés, versez-nous sans retard au 12.201 le montant de votre abonnement."Page [2] bas de colonne 1 : Annonce ("Aujourd'hui ou demain / Défendez la poésie en visitant le stand du Journal des Poètes, à la FOIRE AUX LIVRES, qui est organisée dans la grande salle du Cercle Artistique et Littéraire de Bruxelles (Waux-Hall, Parc, Rue de la Loi). / Vous y rencontrerez nos fondateurs dans une atmosphère pittoresque et vivante. Cette curieuse manifestation est ouverte le Samedi 5, de 16 à 19 heures ; le Dimanche 6, de 10 à 18 heures ; le Lundi 7, de 16 à 19 heures. / L'entrée est libre.") ; Publicité ("Le Journal des Poètes ? / LE SEUL / HEBDOMADAIRE FRANÇAIS / DE POÉSIE ; / LE SEUL / JOURNAL INTERNATIONAL / DE POÉSIE. / Documentez-le ; propagez-le") - Page [2] bas de colonne 4 : Appel ("Si tous nos lecteurs voulaient... / nous procurer un abonnement, un seul, la vie matérielle du Journal des Poètes serait assurée. C'est que nos dépenses sont relativement réduites : en Belgique comme à l'étranger, infatigablement nos équipes travaillent... pour l'amour de l'art. / Notre Journal n'est point une entreprise ordinaire. Celui qui la rallie, s'apprête à se sacrifier, à perdre du temps pour la poésie, s'il est permis de parler de temps perdu lorsqu'il s'agit de poésie retrouvée. / Si tous nos lecteurs voulaient / devenir simplement nos amis, nos aides, former avec nous la petite famille internationale de l'amitié et de la fidélité poétiques, notre journal aurait bientôt six pages. / Si tous nos lecteurs le voulaient !!!") - Page [3] haut de colonnes 1-2-3 : "Par les soins du comité régional du Journal des Poètes : MM. P. Beausire, L. Charles-Baudouin, H. Ferrare, E. Humeau, H. Mugnier, G. Trolliet" - Page [4] bas de colonnes 2-3 : Bulletin d'abonnement ; éditeur - Page [4] bas de colonne 4 : Parrainage ("Décembre, mois des cadeaux...") - Pagination : 4 pages]
Sommaire
Michel Seuphor : 15 points poématiques, poétique (p. [1 ; col. 1]) 
P[ierre]. Bourgeois : Poèmes en trois épisodes ; 32 vers occidentaux, poèmes (p. [1 ; col. 2])
P[aul]. Dermée : La vierge ; Le scorpion, poèmes en vers libres (p. [1 ; col. 1-2])
P[ierre].-L[ouis]. Flouquet : Le Journal des Poètes vous présente Ramuz, entretien [illustré d'un dessin de Géa Augsbourg] (p. [1 ; col. 3-4])
*** : La Poésie au "Rataillon", compte rendu (p. [2 ; col. 1])
*** Rimbaud par Rimbaud, écho ["Voici "le poète" tel que Rimbaud l'imaginait dans une lettre à Paul Demény, datée du 15 mai 1871 :..."] (p. [2 ; col. 1])
*** : Goethe par Carlyle, écho [Thomas Carlyle, historien et poète, qui fut le pauvre prophète de Chelsea et devait avoir pour disciples Ruskin et Emerson fut de son temps en Angleterre, le plus généreux défenseur des poètes allemands, de Schiller et de Goethe en particulier...] (p. [2 ; col. 1])
Adriano Grande : Je me suis fait un monde limité..., poème [précédé d'une notice biographique - traduit de l'italien par Robert Vivier] (p. [2 ; col. 2])
Charles Goldblatt : Le temps de la vie, poème en vers libres (p. [2 ; col. 2])
Léon-Gabriel Gros : Dona Clara, poème en vers libres [en épigraphe : "It happened in Monterey / A long time ago"] (p. [2 ; col. 2])
Pierre[-Louis] Flouquet : Notre petite enquête ["Il est devenu d'un bon goût assez particulier de vanter l'individualisme exaspéré du poète. Individu douteux pour les uns, dangereusement séduisant pour les autres, quelques-uns des meilleurs ne voient en lui qu'un amuseur d'un genre très gratuit, un mystique dévoyé passionné de prières n'ayant d'autres buts que lui-même ; voire tout bonnement un aventurier intellectuel ou un jongleur de mots. Selon l'opinion générale un être insociable, misanthrope sans indulgence isolé de ses pairs par la nature même de son nourrissant orgueil... / Qu'il soit cela, et autre chose (choisissez !) ne peut nous empêcher de nous intéresser à son action au sein même de sa classe cruelle (ou lyrique, ou pieuse, ou rêveuse - à vos souhaits !). Tant de poètes répondent mal au "portrait poétique" tracé plus haut que nous avons songé leur demander s'ils croient les poètes (quelques poètes !) assez équilibrés, et assez sociables, pour désirer se grouper, s'organiser même, pour des raisons d'ordre matériel, moral, spirituel ou social. Voici trois réponses choisies..."; réponses de Gilbert Trolliet, Louis Charles Baudouin, Géo Charles] (p. [2 ; col. 3])
Alexandre Bloch : Un Pétersbourg neigeux, crépusculaire..., poème [Version française de Zénitta Tazieff-Vivier] (p. [2 ; col. 4])
Arthur Pétronio : Oiseaux qui recréez une lumière sonore..., poème en vers libres (p. [2 ; col. 4])
Y[vonne]. Vineuil : Ce soir, laissez-moi seule avec ces quatre murs..., poème en vers libres (p. [2 ; col. 4])
VOICI UNE PAGE DE POÉSIE ROMANDE
Henri Ferrare : Panorama, étude (p. [3 ; col. 1-2])
Louis Charles-Baudouin : Vent nocturne, poème (p. [3 ; col. 2])
Gilbert Trolliet : Itinéraire de la mort, poème en vers libres (p. [3 ; col. 2])
Auguste Martin : Plein ciel, poème en vers libres (p. [3 ; col. 2])
Pierre Beausire : Image, poème (p. [3 ; col. 2])
Henri Mugnier : Interview, entretien [avec Jean Violette] (p. [3 ; col. 3])
Edmond Humeau : Maison du printemps, poème (p. [3 ; col. 3])
Henri Mugnier : Conseils, poème [précédé d'une notice biographique] (p. [3 ; col. 4])
Aloys Bataillard : Chant de ma mort, poème en vers libres (p. [3 ; col. 4])
Elvire Andreossi : Lumière, poème en vers libres (p. [3 ; col. 4])
André Ferrare : A la louange du dieu des armées, poème en vers libres (p. [3 ; col. 4 - 4 ; col. 1])
*** : Échos [L'Européanisme est-il une conquête du vingtième siècle ?... ; Dans le même numéro d'hiver 1927 de 900, Maximo Bontempelli émettait toute une série de paradoxes... ; Dans Le Corsaire du 27 janvier 1930, on pouvait lire le texte suivant : CHARADE ROMANTIQUE... ; Dans Le Corsaire du 27 janvier 1831, on pou- nous (sic) avons cité un extrait du Nain Jaune de 1864, dans lequel Leconte de Lisle, audacieux censeur, détruisait l'illusion du génie de Béranger... ;  Une histoire de l'autre siècle... / En 1834, un jeune poète russe, Michel Delaru, traduisait un poème de Victor Hugo : A une belle. Par mesure de prudence, il en avait enlevé l'épigraphe où un philosophe athée, Diderot, était cité. Il avait légèrement adapté le texte...], chronique (p. [4 ; col. 1])
P[ierre-Louis]. F[louquet]. : Afrique : La chanson populaire en Egypte, présentation et anthologie ["Chanson d'amour", "Chansons de pleureuses sur la mort d'un jeune homme", "Sur une jeune fille morte", "Une chanson de mariage"] (p. [4 ; col. 2-3])
Robert Guiette : Voltige, poème en prose (p. [4 ; col. 3])
E[dmond]. V[andercammen]. 4 Livres [La Vie extrême, par Gilbert Trolliet (Editions de "Présence", Genève ; Un et mille, par Raoul Auclair (Editions "Le Rouge et le Noir", Paris) ; Dièzes et Bémols, par L. P. Kammans (Editions R. Henriquez, Bruxelles) ; Pytheas, par Louis Brauquier (Editions des "Cahiers du Sud", Marseille)] (p. [4 ; col. 4])

Aucun commentaire:

Publier un commentaire