lundi 9 mai 2011

LA VIE DES LETTRES N°4 - JANVIER 1914

LA VIE DES LETTRES
Vol. 4 (Janvier 1914)
[Date de publication : Janvier 1914 - Couverture : Titre (en rouge), Contributeurs, Sous-Titre (en rouge), Périodicité (en rouge), Numéro, Date, Prix du Volume, Adresse, Dépositaires à l'étranger, Imprimerie (en rouge) - 2e de couverture : Titre, Sous-Titre (variante : "Collection de poèmes et de prose"), Directeur et co-directeur, Sommaire, "Adresser les manuscrits, livres et toute correspondance au siège de la Direction, Adresse, Abonnements, mention ("Envoi franco d'un volume spécimen contre la somme de 2,50 fr. pour la France et de 3 fr. pour l’Étranger.") - 3e de couverture : Encarts de revues (Nya Argus, Scena, La Revue Roumaine, Kvèty, Deutsche Kunst Und Dekoration), mention ("Grâce à l'importance de son tirage, LA VIE DES LETTRES assure un service d'échange avec plus de 800 périodiques de Littérature et d'Art du monde entier") - 4e de couverture : La Revista de America / est l'unique publication véritablement latino-américaine. C'est la seule qui présente en synthèse l'effort intellectuel des pays latins d'Outre-mer. / Elle est publiée à Paris une fois par mois, et donne dans chaque numéro, soit en espagnol, soit en portugais, des articles inédits des meilleurs écrivains latino-américains. Elle reçoit en outre des différents pays d'Amérique Latine des lettres sur leur développement littéraire. Dans ses chroniques les meilleurs écrivains d'Europe traitent de l'art, de la littérature, de la philosophie et du développement politique de l'Occident. / Chaque mois la Revista de America traduit dans son supplément illustré des pages choisies d'écrivains français peu connus encore en Amérique Latine et d'autres des meilleurs littérateurs de la jeune génération. Elle a publié notamment des extraits de l’œuvre de Charles-Louis Philippe, Henri Barbusse, Nicolas Beauduin, Bernard Combette, etc., ainsi qu'un numéro consacré à André Gide. Prochainement paraîtront des numéros sur Jules Renard, Jules Laforgue, et les jeunes poètes français. - 2 pages vertes, non numérotées en fin de numéro : Page [I] (Anthologie des Poètes Nouveaux avec une préface de Gustave Lanson, professeur à la Sorbonne. E. Figuière et Cie ; Anthologie des Lyriques Français présentés et traduits par Hermann Hendrich. Die Aktion ; A Arte de Escrever par Xavier Marquès. Aillaud, Alves et Cie ; Au Tournant de la Route (Regards sur la Société) par Gérard de Lacaze-Duthiers. Librairie Alcan) ; Page [II] (La Cité des Hommes par Nicolas Beauduin. E. Figuière et Cie ; East and West. ; Les plus jolis vers de l'année avec une préface de Alphonse Séché. Société des éditions, Louis-Michaud - Page [527] : En-tête (Date, Titre) - Pagination : 164 pages]
Sommaire
Frédéric Mistral : La Communion des Saints, poème (p. [527]-528)
Jules Lemaitre, de l'Académie française : Réflexions et Pensées, aphorismes [De la Critique ; Psychologie et Aphorismes] (p. 529-532)

Saint-Pol-Roux : Sur les Ailes de la "Victoire" - Impressions d'en haut [(Vol Camaret-Brest, 6 août 1913) - A l'aviateur Poirée] (p. 533-540)

Nicolas Beauduin : La Beauté Vivante. Sept poèmes à la gloire de Paris moderne, poèmes (p. 541-558)

A. de Bersaucourt : La Promenade avec Tristan Corbière (p. 559-568)
Victor-Émile Michelet : Derrière les Portes d'airain [I. Le Destin de la Turris Eburnea] (p. 569-575)

Georges Ramaekers : La Puissance abolie, poème (p. 576-580)
Avetis Aharonian : Au Cachot [Traduit de l'arménien moderne par Elias-Sarkis Altiar] (p. 581-598)
Fernand Divoire : Exhortation à la Victoire, poème [Pour Isadora Duncan] (p. 599-605)
Louis Piérard : Le Poète et le Peuple, article suivi de deux poèmes (p. 606-609) : Aux Mineurs du Borinage (p. 610-611) ; Chant de Grève (p. 611-612)
Louis Estève : Pour l'Euthanasie [en note : "Extrait d'une étude à paraître, qui sera intitulée La Médiation de la Mort..."] (p. 613-625)
Émile CottinetLes Cols. Extrait des "Poèmes alpestres" [A Mademoiselle Rufer - daté "Mont-Roc (Savoie), juillet 1913"] (p. 626-628)
Robert Browning : Le Joueur de Flûte bigarré de la Ville de Hamelin, poème [Traduit par Yvonne Lemaistre] (p. 629-639)
Robert J. Shores : Petite nomenclature des Poètes américains [Trad. par Mme W. Speth] (p. 640-656)
William Speth : Maîtres et Disciples. L'inspiration de Verhaeren et les Coloristes flamands (p. 657-678)
L[a]. V[ie]. D[es]. L[ettres]., Richard Weiner : Revue internationale des Lettres et des Arts [Une contribution à l'art pour la vie, c'est la Deutsche Kunst und Dekoration... ; M. Jean Prouvaire donne dans Le Cénacle Champenois une intéressante étude sur La Poésie de Madame Ackermann... ; M. Lionel Baudoin publie dans L'Olivier, un article Sur la distinction des genres... ; L'Atlas International ! organe officiel du renouveau de l’École de Scribe et de l'ère du livret d'opéra, où bonimente et crachotte l'inventeur du "disque poétique" et du rasoir simultané, nous offre une suite de poèmes pour phonographe (sic)... ; Dans Les Écrits Français, la vivante revue de MM. de Monti, Marc Brésil et L. de Gonzague Frick, Philéas Lebesgue parle des Lyriques de l'Allemagne contemporaine, dont H. Guilbeaux vient de publier l'anthologie... ; M. Job Steynen donne à Het Midden des chroniques fort intéressantes sur le mouvement littéraire en France qu'il connaît et apprécie parfaitement... ; Voir par les oreilles et entendre par les yeux, c'est ce que n'admet pas non plus Edgard A. Mowrer, qui dans The New Freewoman, espère, malgré tout, que nous n'aurons pas besoin de rappeler M. Max Nordau pour écrire une autre "Dégénérescence"... ; Dans La Revue Roumaine, M. Alexandre Bibesco discute longuement avec M. Psichari de La question du vers français... ; Dans La Gazette de Hollande, M. René de Marsy, étudie l’Évolution de la Poésie Française, à travers le futurisme et le paroxysme... ; Et Paul Desanges, semble lui répondre, quand il écrit dans La Clarté... ; C'est ce que fait M. Gaston Sauvebois dans ses très remarquables études parues dans La Nouvelle Revue Française, Les Droits de l'Homme, Les Documents du Progrès. Dans sa dernière Quinzaine Littéraire de La Critique Indépendante, il s'interroge aussi sur ce grand mouvement de rénovation poétique qui secoue la génération nouvelle... ; Dans La Belgique Artistique et Littéraire, M. William Speth continue la publication de ses très intéressantes chroniques, consacrées à "Paris et les Parisiens" ; Le Mercure de France, dans son N° du 16 janvier, publie une fort importante étude de Nicolas Beauduin La Poésie de l’Époque... - signés L. V. D. L ; Les luttes littéraires qui se poursuivent actuellement parmi plusieurs revues de Prague (notamment la CESKA KULTURA, la SCENA et la MODERNI REVUE) font regretter que cette ville ne soit pas plus grande... ; Le N° de décembre de MODERNI REVUE contient une nouvelle de M. Karasek de Lvovice et une traduction de Cressida de Suarès... - signés Richard Weiner ; Memento] (p. 679-689)
*** : Notes [Au Salon d'Automne] (p. 690)
Document
"Au Salon d'Automne"
La section littéraire du Salon d'Automne (Grand Palais des Champs-Élysées) a été inaugurée par une conférence de M. Jean Muller. Sujet traité : La Nouvelle littérature.

La conférence a entretenu le public de choix venu pour l'entendre de la situation littéraire actuelle, qu'avec beaucoup de clarté et d'à-propos il a présentée en un saisissant dyptique : d'un côté les fantaisistes : Paul Fort, Tristan Klingsor, Salmon, Apollinaire, Carco, etc. ; de l'autre, quelle que soit l'école à laquelle ils se rattachent, les écrivains qui tendent d'exprimer le monde moderne. Ceux-ci, les révélateurs de l'époque, les chantres du collectif, du machinisme, qui forment la phalange la plus importante de la littérature contemporaine, ont été longuement étudiés par le conférencier.

Tour à tour les œuvres futuristes, paroxystes et unanimistes de Marinetti, Nicolas Beauduin, Jules Romains, etc., sont présentées et commentées par l'orateur, qui s'attache surtout à montrer la communauté d'efforts des novateurs actuels.

Des acteurs et actrices des principaux théâtres de Paris ont interprété des extraits d’œuvres en prose ou en vers, tels que La Gare, temple moderne, de Nicolas Beauduin ; le Monoplan du Pape, de Marinetti, Les Paroles devant le poète, d'Alexandre Mercereau ; Les Transplantés, de Canudo ; Tendres Canailles, de Salmon ; ainsi que des poèmes ou proses de Jouve, Castiaux, Valéry Larbaud, Lebesgue, Apollinaire, etc.

Parmi les conférences les plus remarquées citons également celles de Gaston Picard : Les Courriers littéraires et les jeunes Revues ; de Tancrède de Visan sur le comte de Gobineau et celle de Louis Richard Mounet sur le théâtre contemporain.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire