dimanche 15 mai 2011

HORIZON N°1 - ÉTÉ 1945

[Titre : HORIZON - Sous-Titre : Revue des Lettres - Dates de publication : Été 1945 (n°1) à janvier 1948 (n°8) - Périodicité : mensuelle (irrégulière) - Lieu de publication : Nantes - Format : 165 x 253 mm - Couverture : imprimée en noir et bleu sur couverture bleu clair - Pagination :  variable ; pagination suivie - Prix et abonnements : Numéro = 37 francs ; Abonnement (6 numéros) = 205 francs - Directeur : Jean-Pierre Foucher - Rédacteur en Chef : Robert de La Croix - Collaborateurs (liste donnée dans le premier numéro de la revue, complétée, mais non exhaustive) : Marcel Arland, Martin Armstrong, Marcel Béalu, Andrée G. Berry, M. Betz, Jean Bouhier, Jacques Bour, Joë Bousquet, Henri Bouyer, René-Guy Cadou, Jean Cassou, Marie-Madeleine Chantal, Daniel-Rops, Robert de La Croix, Xavier de Langlais, Bernard de Parades, Patrice de La Tour du Pin, Jean Desrives, Yanette Delétang-Tardif, Youenn Drézen, Louis Emié, Luc Estang, Anne Fernier, Jean Follain, Maurice Fombeure, Paul Fort, Jean-Pierre Foucher, Jean Fougère, M. Grout, R. Guyomard, Max Jacob, James Joyce, Roger Lannes, André Lhotte, A. Lubin, Julien Lanoë, J. Madaule, Michel Manoll; Gabriel Marcel, Georges Méautis, Alain Messiaen, R. Morel, Jean Paulhan, Francis Ponge, Henri Poulaille, Henri Queffélec, Rainer-Maria Rilke, Roland de Renéville, Jakez Riou, Romain Rolland, Saint-Pol-Roux, Louis Thomas - Adresse : 3, Allée Jean-Bart, Nantes - Tél. 345.14 - Dépôt général : Librairie Nantaise, 3, Allée Jean-Bart, Nantes - Imprimé sur les presses de l'Imprimerie de Bretagne, 3, Place de la Bourse, Nantes]
HORIZON
N°1 (Été 1945)
[Date de publication : Été 1945 - Couverture : Titre et Sous-Titre (en bleu), Numéro, Contenu (Nouvelles - Essais - Chroniques - Poèmes), Contributeurs, "Horizons du Mois" (en bleu) - 2e de couverture : Titre, Sous-Titre, Année (Première Année), Numéro, Directeur et Rédacteur en Chef, Adresse, Abonnements, Dépôt Général, Mention ( "HORIZON paraîtra tous les mois, sous réserve des circonstances. / La correspondance et les manuscrits doivent être adressés à la Rédaction. / Les manuscrits non insérés ne sont pas rendus.") - 3e de couverture : muette - 4e de couverture : HORIZON publie des textes de (liste des collaborateurs) - 4 pages non numérotées en fin de numéro (2 blanches sur même papier que précédentes - 2 roses) : Page blanche [I] (L'Actualité littéraire chez Correa) ; Page blanche [II] (Ancienne Librairie Gedalge, A. Wast et Cie, éditeurs ; Vient de paraître / Elsa Triolet / Le premier accroc coûte deux cents francs, Denoël) ; Page rose [I] (Les Éditions du Fleuve / Sous Presse : Hommage à la Poésie, Poëmes inédits de Paul Claudel, Pierre Reverdy, Max Jacob, Paul Fort et de quarante autres poètes (Tirage limité) / Vent de Galerne, Diptyque du Merveilleux de Bernard de Parades, précédé d'une "Image d'un Théâtre populaire" de Jean-Pierre Foucher (Tirage limité) / Livre pour Enfants : Mico Timothée et le Lapin Bleu, Magnifique Album illustré, Texte et Dessins de Fred Lusson / 3, Allée Jean-Bart, Nantes ; Page rose [II] ("Les Livres et l'Homme", La Librairie Nantaise) - Page [1] : Titre en tête - Page [3] : Sommaire - Pagination : 90 pages]
Sommaire
Horizon : Avant-lire (p. [1]-[2])
Paul Fort : Deux Ballades : Cri du cœur ; Pour faire un poète (p. 4-5)

Joë Bousquet : Les Vieilles [Les gémissements de Clémence - Présentation de la Caraille - Comment son mari a été changé en pierre - La Servante. Les canaris de Hollande - Madame Chancel. La reconnaissance qu'on achète ne monte jamais d'assez bas - Mirlitonne et son fils - Les quatre veuves et la sorcière - Les deux tombeaux] (p. 6-12)

Max Jacob : Fioretti (p. 13)

René-Guy Cadou : Cornet d'Adieu, poème (p. 14)
Alain Messiaen : Variations sur la poésie espagnole, suivi de poèmes de Rosalia de Castro (1837-1885), extraits de En las Orillas del Sar : Les Cloches (p. 17-18), La Beauté (p. 18) ; de Luis Rosales : Archange mort (p. 18-20) traduits par Alain Messiaen (p. 15-20)

Jean Follain : Les Portraits, Les Jardins, Le Théâtre des Tableaux Vivants, poèmes (p. 21-22)
Roger Lannes : La Malchance, nouvelle (p. 23-32)
Michel Manoll : Quatre poèmes : "Je me suis arrêté...", "Une heure qui va...",  "La table le papier le mur...", "Celui-là même qui sourit...", poèmes (p. 33-34)
Jean-Pierre Foucher : Trois paysages d'Utrillo, poèmes (p. 35-37)
Henri Queffélec : Un homme à la côte, nouvelle (p. 38-46)
Jacques BourMi-Voix, poème (p. 47)
Robert de La Croix : Février, "Notre voix s'épuisait aux racines des fleurs...", poèmes (p. 48-49)
Jean Fougère : La Rupture [Extrait de Un Don comme l'Amour (Éditions du Pavois)] (p. 50-54)
Georges Méautis : Béatrice et Lilith [par Georges Méautis de l'Université de Neuchâtel] (p. 55-56)
Jean Bouhier : Propos pour une critique (p. 57-58)
Andrée G. Berry : Poème [Citation de Luther en épigraphe : "A ce moment-là, je ne serai pas près de toi, ni toi près de moi"] (p. 59)
CHRONIQUES
Gabriel Marcel : "Huis Clos" et le visage infernal de l'expérience humaine (p. 60-64)

André Rolland de Renéville : La peinture de Fernand Léger (p. 65-66)

René-Guy Cadou : Sur quelques livres de poèmes [Armes prohibées, Toursky ; Gouttes d'ombre, Michel Manoll ; Arguments, Jean Rousselot ; La Diane française, Aragon ; Au rendez-vous allemand, Paul Eluard] (p. 67-70)

Henri Bouyer : Défense de Charlie Chaplin (p. 71-74)
HORIZONS DU MOIS
***, R[ené-Guy]. C[adou]., J[ean].-P[ierre]. F[oucher]. : Romans et Nouvelles [Les prix Goncourt et Théophraste Renaudot 1944 - signé R. C. ; Un recteur de l'Île de Sein, Henri Queffélec (Éditions Stock) ; Reflets, A. t'Serstevens (Éditions Self) ; La route du sel, Henry-Jacques (Maréchal, éditeur) ; La ferme du pendu, Gilbert Dupé (Éditions Denoël) ; Cap à l'ouest, Marie-Madeleine Chantal (Jean Renard, éditeur) ; Lisa de Roquemale, Marie Mauron (Robert Laffont, éditeur) ; Dans la Tourmente, Marie Le Franc (Éditions de la Fenêtre ouverte) ; Les saintes colères, Lucien Maulvaut (Julliard, éditeur) ; La route d'Espagne, C.-F. Landry (Éditions Corréa) ; Une main, C.-F. Ramuz (Éditions Grasset)] (p. 75-81) - Les Essais [A travers la Victoire, J. Maritain (Hartmann, éditeur) ; Lettre à un otage, Saint-Exupéry (Éditions Gallimard) ; Fragments sur la guerre, de Rainer-Maria Rilke, traduits par Maurice Betz (Émile-Paul, éditeur) ; La Mère, Robert Morel (Julliard, éditeur)] (p. 81-84) - La Poésie [La Vie rêvée, R.-G. Cadou (Robert Laffont, éditeur) - signé J.-P. F.] (p. 84-86)

*** : Bibliographie [Dans cette revue des publications récentes les plus marquantes, nous signalerons d'abord les très belles réalisations des Éditions du Chêne qui nous offrent des albums d'une grande perfection technique... ; Sous une épigraphe de Guillaume Apollinaire, Jean Bazaine publie, chez Louis Carré, une étude consacrée aux peinture de Fernand Léger... ; Une suite de kaléidoscope sert de couverture aux Images de Cinéma français... ; Comment ne pas remarquer l'effort des éditions étrangères pour présenter soigneusement de beaux textes d'écrivains français ou de langue française ?... ; Quant à Maximilien Vox, il a voulu présenter précieusement une fantaisie maritime de Jean de la Varende, L'autre île... ; Les éditions "Arts et Métiers graphiques" nous font promesse de beaux ouvrages à paraître...] (p. 87-88)

*** : Notes [Les Éditions du Fleuve vont publier prochainement un Hommage à la Poésie dont le retentissement est certain dans le monde des lettres... ; Les Éditions du Fleuve publieront aussi, en décembre prochain, Vent de Galerne, dyptique du merveilleux, de Bernard de Parades... ; Les éditions Debresse publient le Testament d'Apollinaire, de René-Guy Cadou... ; Jean Fougère, dont on a déjà lu Flô et les Bovidés, va nous donner un nouveau roman... ; Henri Queffélec, qui s'est signalé comme l'un de nos premiers romanciers (...) vient de faire paraître chez Stock son roman La fin d'un manoir. ; Les Éditions du Raisin publient le beau recueil de poèmes de Joë Bousquet, La connaissance du soir. ; La Nouvelle Édition présentera prochainement, dans sa Collection Britannique, une suite d'essais d'Aldoüs Huxley... ; Aux Éditions Jacques Melot paraît en souscription un Bréviaire du Cinéma, par Charles Ford... ; Dans la collection Les Maîtres Conteurs, chez Crès, paraîtra bientôt un conte inédit de G. Duhamel... ; Le deuxième volume de la collection Théâtre des Éditions du Pavois est paru... ; Les Publications Techniques et Artistiques annoncent un ouvrage de René Pottier... ; On sait que les Éditions du Cerf se sont consacrées au renouveau liturgique... ; Les Éditions J. Calmette annoncent, pour paraître en souscription en 1946, une réédition richement illustrée des Chants de Maldoror, de Lautréamont. ; "Arts et Métiers graphiques" préparent un volume du R. P. Bruno consacrée à l'Espagne mystique...] (p. 88-89)

*** : Projets pour l'Association des Amis de Romain Rolland (p. 90)
Document
"Avant-lire"
Au plus haut de l'été où nous publions le premier numéro de notre revue, nous ne demanderons pas aux augures de nous assurer dans notre entreprise ou de nous révéler notre chance.

Nous savons que notre entreprise répond à d'incontestables exigences : celle d'expressions multiples comme celle d'une satisfaction trop rarement consentie à un vaste public désireux pourtant de connaître et d'aimer. La certitude d'une œuvre franche à accomplir, le nom et l'autorité de ceux que nous avons ralliés à notre effort nous sont en fin de très sûrs garants de la place que nous devons tenir.

Voici un an que la liberté, reconquise par les armes, a suscité dans tous les pays, et spécialement en France, l'effervescence intellectuelle que nous avions espérée. Signe d'une vitalité qui, dans ce domaine de la pensée tout au moins, ne s'est jamais démentie. Bien des publications, avisées et courageuses dans les années pénibles, nous ont révélé des écrits à peine soupçonnés et de nouveaux talents. D'autres revues se sont jointes à elles pour éveiller l'intérêt autour de jeunes figures ou pour confirmer des œuvres déjà importantes.

Nous avons placé notre revue sous le vocable de l'HORIZON. Nous ne jetterons l'exclusive contre personne, si ce n'est les amateurs de jeux gratuits et ceux qui prétendent faire de la littérature une simple annexe de la politique.

Nous voulons que notre revue manifeste dans la diversité de ses concours, l'accord des jeunes et des écrivains déjà consacrés, leur fidélité, leur amitié de l'homme.

La force des événements a démontré durant plusieurs années le bénéfice que les lettres et le public littéraire pouvaient tirer d'une décentralisation judicieuse. Nous entendons y concourir. La capitale ne vit guère, littérairement parlant, que des apports conjugués des écrivains de toutes provinces. Notre revue manifestera notre apport.

Notre intérêt se portera spécialement sur le choix des textes : poèmes, nouvelles, essais, chroniques, que nous voudrons toujours textes de qualité. Ce premier numéro en est un témoignage. Notre ambition n'est pas limitée à l'audience des esprits acquis aux lettres, justement curieux des exploits de ceux qui "combattent aux frontières". Nous désirons cette belle expérience de mettre en contact avec des œuvres marquantes un plus large public. Nous croyons que nous ferons mieux notre devoir en élevant les goûts, en avivant l'amour des lettres.

Nous élargirons notre HORIZON en publiant des traductions d’œuvres étrangères. Pour suppléer aussi à une mémoire souvent injuste et partiale, il nous arrivera quelquefois de publier quelque ancien texte discrètement commenté. Nous n'avons pas trop de tout notre patrimoine.

Nous ne pouvons que regretter que des mesures d'une rigueur peu avisée avantagent une presse quotidienne ou hebdomadaire monstrueusement prolifique aux dépens de la diffusion générale du livre français. Nous ne parlons pas ici seulement en notre nom, mais au nom de tous ceux qui veulent qu'une politique du livre vienne assurer par tous pays la permanence de la pensée française au lieu d'entraver ou de brimer délibérément les entreprises.

Nous avons tenté de nous définir dans notre intention. Notre aventure le saura faire désormais mieux que nous. Par les climats et les signes divers que nous lui proposerons en nos pages, notre désir est que le lecteur trouve des routes à sa guise, une escale à son souhait, tant il est vrai, selon la devise, que "Neptune favorise le voyageur".
HORIZON.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire