vendredi 31 mai 2013

L'ILE SONNANTE N°8 - 5 JUIN 1910

[Titre : L'ILE SONNANTE - Sous-titre : Petite Revue des Lettres - Dates de publication : 5 novembre 1909 (n°1) à décembre 1913 (n°32) - Devenir : Est absorbée, en janvier 1914, par le Gay Sçavoir - Périodicité : mensuelle (= 10 numéros ; ne paraît pas en août et septembre) puis bimestrielle à partir d'octobre (?) 1911 - Lieu de publication : Paris - Format : 143 x 226 mm - Couverture : imprimée en rouge (titre) et noir sur couverture crème - Pagination :  variable ; pagination suivie - Prix et abonnements : Le numéro = quarante centimes, puis soixante centimes à partir d'octobre (?) 1911, puis soixante-quinze centimes à partir de février 1913 ; Abonnement (La série de 10 numéros) = 3 francs ; puis à partir de février 1913 (6 numéros annuels) = 4 francs (France et Étranger) - Directeur-Gérant : Michel Puy - Direction (à partir de février 1913) :  Tristan Derême, Roger Frêne, Michel Puy - Comité de rédaction : Charles Callet, Francis Carco (jusqu'en février 1913), Tristan Derême (à partir du 5 mai 1910), Léon Deubel, Roger Frène, Édouard Gazanion, (à partir du 5 octobre 1910) Louis Mandin, Marcel Martinet (à partir de juillet 1911), Louis Pergaud, Michel Puy, Daniel Thaly (à partir du 5 mai 1910), Albert Vidal, Paul Vimereu (à partir du 5 octobre 1910) - Collaborateurs (liste non exhaustive) : Jean-Marc Bernard, Paul-Hippolyte Bernier, Henri Bourjade, Jean Bruant, Auguste Callet, Charles Callet, Francis Carco, J. Roger Charbonnel, Lucien Christophe, Claudien, Émile Cottinet, Tristan Derême, Henry Dérieux, Léon Deubel, Fernand Divoire, Georges Duhamel, Joël Dumas, Richard Dupierreux, Francis Eon, Serge Evans, Jean Fabre, Maurice de Faramond, Jean Ferval, Pierre Fons, André Foulon de Vaulx, Gabriel-Tristan Franconi, Roger Frène, Édouard Gazanion, Gabriel-Joseph Gros, Gaston Guilleré, Louis Haugmard, Jean-Paul Lafitte, André Lafon, Guy Lavaud, Léo Loups, Louis Mandin, Marius Martin, Marcel Martinet, Henri Martineau, Jean Metzinger, Marcel Millet, Eugène Montfort, Maurice Morel, Jules Mouquet, Julien Ochsé, Louis Payen, Cécile Périn, Louis Pergaud, Edmond Pilon, Marcel Prouille, Michel Puy, Lucien Rolmer, Georges Rouault, Han Ryner, André Salmon, A.-R. Schneeberger, Pol Simonnet, Marc Stéphane, Henri Strentz, Daniel Thaly, Louis Thêne, Georges Tournefeuille, Théo Varlet, Léon Vérane, E. Viala, Albert Vidal, Charles Vildrac, Paul Vimereu, Tancrède de Visan, Émile Zavie - Adresse (direction) : 21, Rue Rousselet, Paris - Administration (adresse à partir de février [?] 1913) : G. Crès et Cie, Éditeurs, 3, place de la Sorbonne, Paris - Imprimé sur les presses de l'Imprimerie Nouvelle G. Clouzot (Niort)]
L'ILE SONNANTE
N°8 (5 juin 1910)
[Date de publication : 5 juin 1910 - Couverture : Série (1re), Numéro, Date, Titre (en rouge), Sous-titre, Périodicité (Paraissant le 5 de chaque mois), Sommaire, Prix du numéro, Adresse - 2e de couverture : Titre, Sous-Titre, Adresse, Comité de Rédaction, Mentions ("Adresser toutes les communications à M. Michel Puy, 21, rue Rousselet, Paris (VIIe)", Rédaction ("Le deuxième dimanche de chaque mois, de 4 à 7 heures (sauf de juin à septembre), 21, rue Rousselet, - et le dernier mercredi du mois, de 8 à 11 heures du soir, chez M. Louis Pergaud, 6, rue des Ursulines, Paris Ve"), "Les auteurs sont seuls responsables de leurs articles", "Les manuscrits seront retournés aux auteurs qui en feront la demande, mais l'Administration de la Revue décline toute responsabilité en ce qui concerne les manuscrits qui viendraient à être perdus ou détruits."), Abonnement, Abonnement d'essai (3 numéros : 1 franc) - 3e de couverture : Livres récents (liste), Publicité pour Le Courrier de la Presse - 4e de couverture : Revues à lire - Bas de Page 248 : Gérant, Imprimeur - Pagination : 32 pages]
Sommaire
Roger Frène : Images du Soir, poème (p. [217]-218)
Michel Puy : Naturisme ou Symbolisme, essai (p. [219]-223)
Jules Mouquet : Deux Sonnets : I. Moineaux (p. [224]) ; II. A une vierge (p. 225), sonnets (p. [224]-225)
Louis Haugmard : Les Centenaires : Frédéric Chopin, article (p. [226]-232)
Gabriel-Tristan Franconi : La Mort de Vénus, poème (p. [233])
Roger Frène : L'Homme en tête, comte rendu [à propos de L'Homme en tête de Georges Duhamel] (p. [234]-238)
Joël Dumas : Nevermore, poème (p. [239])
Francis Carco : Poètes [Il est probable que la simplicité de certains poètes actuels entraînera après elle un impressionnisme exagéré et que ce naturel deviendra vite affectation. Plusieurs considèrent, en effet, Francis Jammes avec scepticisme. Ils veulent que cet admirable poète ait calculé sa franchise. Mais de tout jeunes gens sont déjà roués et leurs vers témoignent d'une coquetterie délicieuse : / Le printemps va mourir de peine si tu pleures / écrit M. G.-J. Gros. / Il faut citer encore les "Ironies sentimentales" et les "Glumes éparses" de MM. Tristan Derême et Marcel Prouille. ; M. Francis Eon - dont je ne connais que le dernier recueil Trois Années - me semble avoir justement usé d'un art extrêmement affiné et d'une très grande fraîcheur de sentiments... ; Mme Paule Lysaine nous donne des fleurs / "des feuilles et des branches" / et son geste est si joliment timide et gracieux que c'est un charme de plus...] (p. [240]-242)
Louis Pergaud : Les Revues [Il faut savoir gré à M. Émile Bernard du travail considérable, mais à coup sûr agréable, qu'il a commencé à publier dans "Vers et Prose" sur "La Nef" "ce poème épique de la famille de La Divine Comédie du Dante et du Paradis perdu de Milton"... ; Jean Schlumberger dans La Nouvelle Revue française parle du règne artistique qu'il ne faut pas confondre avec le règne de l'art... ; "La Phalange" débute par un excellent article de Jean Royère sur la poésie actuelle... ; Il y a dans "Pan" (n° de mars) de fort beaux poèmes de Berthe Reynold ainsi qu'une nouvelle intéressante de Jean Clary et de Marcel Rieu... ; Le numéro d'Avril-Mai se recommande par une prose "Préparation aux Mystères" de Han Ryner... ; "Le Beffroi" publie un long et intéressant article de Léon Bocquet sur Marceline Desbordes-Valmore, des vers de Jane Mercier-Valenton, de Jules Mouquet et de Marie-Thérèse Cussac. Dans la "Revue des lettres et des arts" un poème, "Rouen le soir", de Philéas Lebesgue, se lit avec intérêt... ; "Le Feu" débute par une sympathique étude de Martin Mamy sur Philéas Lebesgue et renferme en outre de bons vers signés Édouard Gazanion et Daniel Thaly. ; Il y a dans "L'Art libre" une étude très sérieuse et très complète d'Henry Dérieux sur l'oeuvre de Léon Dierx... ; Le Divan publie "La Lampe" un beau poème de Marcel Martinet et des vers de Jean-Marc Bernard qui, somme toute, en valent bien d'autres... ; "Les Entretiens Idéalistes" s'ouvrent par un fragment inédit de Barbey d'Aurevilly et j'ai lu dans "La Flamme" une amusante fantaisie pleine de verve de Fernand Divoire... ; Décidément le futurisme fait école et M. F. T. Marinetti doit être heureux ; voilà que les Rubriques Nouvelles en premier article nous infligent une conférence de M. Ernest-Charles sur "Les Rapports de l'aviation et de la littérature", faite sous la présidence de M. Émile Loubet... encore... ; La Jeune Wallonie, avec Philéas Lebesgue, s'occupe activement de régionalisme... ; Nous avons reçu encore Le Thyrse, Le Penseur, Le Centaure avec des vers de Michel Abadie et d'Albert Verdot. La Chronique des Lettres françaises, Chloé, La Mêlée, feuille artistique littéraire et sociale à son premier numéro, qui s'annonce comme devant mener le bon combat et que nous félicitons de sa franchise et de son esprit d'indépendance, Alceste, Les Argonautes avec de jolis vers de Francis Carco et des poèmes posthumes de Renée Vivien. ; Il y a encore La Province, L'Hermine, Le Florilège, Les actes des poètes, L'âme latine, L'action régionaliste, Arlequin qui unit le sérieux à l'amusant, Les loups, Paris-Coulisses et La Rénovation esthétique qui fait une enquête à propos de... vitres, ce qui, je l'avoue à ma honte, ne me passionne pas outre mesure.] (p. [243]-246)
L'Usurier : Notes [La mort de Moréas aura eu pour effet de faire déraisonner les gens les plus étrangers à la poésie. / A propos du premier volume des Nouvelles Pages Anthologiques que vient de publier M. Walch, et dans lequel l'érudit Hollandais présente d'un seul coup au public ssoixante-quatorze cocos de génie, M. Jean de Gourmont écrit dans le Mercure de France : "Il y a des poèmes entiers que Jean Moréas eût résumés en un vers, et peut-être ne l'eût-il pas fixé. En vérité, il y a plus de vraie poésie dans les Stances du maître que nous venons de perdre que dans ces trois cents volumes que représente cette anthologie." / A qui fera-t-on croire que, dans ce choix de poèmes de soixante-quatorze auteurs différents, il ne se trouve pas une pièce qui soit digne d'échapper au mépris d'un écrivain comme M. Jean de Gourmont, dont le principal mérite est de porter un nom qu'un autre a rendu célèbre ? ; M. Louis Thomas s'est alarmé des observations qui accompagnaient la lettre de lui publiée dans notre numéro de mars... ; Si M. André Gide, qui fait l'éloge de la Jeanne d'Arc de Péguy, s'est vraiment donné la peine de lire ce livre si prodigieusement ennuyeux, c'est certainement un homme patient et un consciencieux critique. M. France s'est efforcé à mettre de la précision dans son ouvrage sur l'héroïne, et M. Péguy de la confusion ; car il en fait un roman dialogué, où il n'est pas rare de voir un des interlocuteurs bavarder pendant dix pages sans reprendre haleine. Et quel fatras ! / M. André Gide s'amuse-t-il parfois à se faire l'avocat des plus mauvaises causes, par amour du paradoxe, et pour éprouver la vertu de son rare talent ?]  (p. [247]-248)

LA REVUE NATURISTE N°6 - AOÛT 1897

LA REVUE NATURISTE
N°6 (Août 1897)
[Date de publication : Août 1897 - Couverture : Numéro, Date, Titre, Sommaire, Prix, Adresse, Mention ("Le mercredi de 1 à 3 heures") - 2e de couverture : Titre, Sous-Titre, Directeur-Administrateur, Présentation ("La Revue Naturiste paraît tous les mois en numéros de 48 pages. Elle publie spécialement des articles d'esthétique, de discussions, des études critiques. Elle donne, en outre, des suppléments poétiques. / Elle est la continuation des Documents sur le Naturisme. On trouve la collection complète des Documents sur le Naturisme, 8 fascicules (n°1 à 11) 300 pages in-8° au prix de 6 francs, et chaque fascicule détaché au prix majoré de un franc, à nos Bureaux, 99, rue Jouffroy"), Prix de l'Abonnement, Mentions ("Presque épuisé, le n°1 (Mars) est mis à 1 fr." ; "Nos Abonnés, les Libraires, et les Personnes qui reçoivent régulièrement la Revue, sont priés de nous informer de toute irrégularité de service pour nous permettre de faire à la Poste les réclamations nécessaires."), Encarts (De Vlaamse School ; L'Ermitage) - 3e de couverture : Encarts publicitaires (Mercure de France ; La Plume ; L'Humanité Nouvelle ; Le Courrier de la Presse) - 4e de couverture : La Revue Naturiste a déjà publie (liste des contributions de St-Georges de Bouhélier, Maurice Le Blond, Eugène Montfort, Albert Fleury, Michel Abadie, Jean Viollis, Joachim Gasquet, Louis Lumet, Andriès de Rosa), Derniers ouvrages de nos collaborateurs, "On trouve LA REVUE NATURISTE : / Chez les principaux libraires de Paris ; / Dans les gares importantes des provinces de France et dans les capitales d'Europe.", "Sont envoyés : le n° 1 (presque épuisé) contre 1 fr?, les num. 2, 3, 4, contre 50 cent., et le num. qui contient une enquête sur le féminisme contre 75 cent. dans toute la France" ; Gérant, Imprimeur - Bas de Page 300 : Gérant, Imprimeur - Pagination : 48 pages]
Sommaire
Saint-Georges de Bouhélier : Sur la Formation d'un Système (premier fragment), essai (p. [253]-263)
Eugène Montfort : Amour / Poème de la Main donnée, poème en prose (p. [264]-265)
Maurice Le Blond : Le Sectaire dans les Arts (Fragment), essai (p. [266]-272)
Georges Rency : La Littérature belge, essai [précédé d'une note de la rédaction : "M. Georges Rency nous envoie l'article suivant. Bien que nous n'en partagions pas toutes les idées, nous avons jugé bon de le publier, parce que les tendances générales du groupe de jeunes écrivains belges auquel appartient M. G. Rency se trouvent assez proches des nôtres." - daté "28 & 29 juin 1897"] (p. [273]-280)
Maurice Magre : Les Soldats, poème (p. [281]-283)
Saint-Georges de Bouhélier, Eugène Montfort, Maurice Le Blond : Les Livres [La Comtesse, par Paul Alexis (Charpentier) - (p. [284]-285) ; Campagne première, par M. Retté (Bibliothèque artistique et littéraire) - signé Saint-Georges de Bouhélier (p. 285-287) ; L'Homme en Amour, par M. Camille Lemonnier (Ollendorff) - signé Eug. Montfort (p. 287-289) ; L'Ordre Altruiste - Volume III, par René Ghil (Bibliothèque de l'Association) - signé Eug. Montfort (p. 289-290) ; L'Hymnaire du Printemps, par Georges Ramaeckers (La Lutte) - signé Maurice Le Blond (p. 290-291)] (p. [284]-291)
*** : Échos [Une lettre de M. Jean Carrère. - Mon cher ami, / Je vais commencer dans quelques mois la publication d'une Heptalogie de Pierre Dorau, œuvre que je prépare patiemment dans l'intervalle de mes voyages... ; Une Lettre de M. Louis Ménard. - Monsieur le Rédacteur, / Vous ouvrez une enquête sur le Féminisme et vous soumêtez la qestion au réferendum. J'étais absent au moment du vote, (mêtons qe j'étais à la buvète) ; mais je vous avoue que j'aurais voté avec la minorité... ; Notre ami M. Jean Carrère vient d'avoir la douleur de perdre son père. Qu'il trouve ici nos sentiments sincères de condoléance. ; Le tome I de la Revue Naturiste, broché, est envoyé franco contre mandat-poste de 4 francs.] (p. 291-293)
*** : Table des Matières (Tome I) (p. [294]-297)
*** : Table Alphabétique par Noms d'Auteurs (Tome I) (p. [298]-300)

dimanche 26 mai 2013

ISIS N°2 - AOÛT-SEPTEMBRE 1907

 N°2 (Août-Septembre 1907)
[Date de publication : Août-septembre 1907 - Couverture : Imprimée en noir sur papier vert clair (Année, Numéro, Date, Titre, Sous-Titre, Sommaire, Prix du numéro, Abonnement, Adresse) - 2e de couverture : Titre, Sous-Titre, Rédacteur en chef, Mention ("Le Rédacteur en chef reçoit tous les vendredis de 5 à 7 heures"), Principaux collaborateurs, Mentions ("1. Les auteurs sont seuls responsables de leurs écrits." / "2. Il sera rendu compte de tout ouvrage dont un exemplaire sera envoyé à la Rédaction." / "3. Reproduction interdite sauf citation de source.") - 3e de couverture : Annonce publicitaire (H. Daragon, éditeur, 30, Rue Duperré, Paris : liste d'ouvrages) - 4e de couverture : Annonce publicitaire pour les Impressions artistiques G. Marfisi, 65, Rue Marcadet, Paris (XVIIIe) - Particularité : Tous les textes de la revue, et les publicités des dernières pages sont encadrés d'un liseré noir - Page 33 : Revues recommandées (liste) ; Annonces publicitaires pour Le Courrier de la Presse et L'Argus de la Presse - Page 34 : Annonces publicitaires (Rag. Angelo Solmi editore, Milano ; Societa Tipografico-Editrice Nazionale, Torino) - Page 35 : Annonce pour la Bibliothèque internationale d'édition E. Sansot & Cie (dernières nouveautés) - Page 36 : Annonce pour Charles Carrington, Libraire et Éditeur d'Art, 13, Faubourg Montmartre, Paris (IXe) - Pagination : 36 pages]
Sommaire
Saint-Georges de Bouhélier : Poèmes : Réminiscences ; Nocturne, poèmes (p. 1)
Georges Périn : Des Fleurs glissent..., poème (p. 2-3)
Joëlle du Guildo : Rudyard Kipling, article (p. 4-7)
Serge Evans : En Voyage [à Hippolyte Morlé - daté "Août 1906-Août 1907"] : Des lumières dans le soir (Genève) ; II. La Cime blanche (Mont-Blanc) ; III. Les clarines tintent au crépuscule (Chamonix), récit de voyage (p. 8-16)
Louis Thomas : Six chansons pour Lily, poèmes [les pages manquent à notre exemplaire] (p. 17-18)
Paul Tort : A la fenêtre, poème [les pages manquent à notre exemplaire] (p. 19-20)
PAGES ÉTRANGÈRES
Giulio Orsini : Veille [à Emilie et Marthe de Molombe] (p. 21) ; Tristesses (p. 22) ; Abîmes (p. 23), poèmes [Traduction d'Ary René Yvermont] (p. 21-23)
Cécile Périn : Chanson, poème (p. 24)
André Charpentier : Adolphe Willette, article [en épigraphe, citation de Rodin : "Un homme comme Willette est la gloire de l'art contemporain."] (p. 25-27)
Ary René d'Yvermont, Jean Libert : Les Livres ["M. Ary René d'YVERMONT informe que par suite d'une erreur typographique, la chronique bibliographique parue dans le 1er numéro devait porter son nom à part la note sur les "Chants perdus" de Lucien ROLMER qui est Louis NANDIN (sic)" ; Gens de là et d'ailleurs, par Alexandre Mecereau, (Édition de l'Abbaye) - (p. 28-29) ; Les Idées Dramatiques en 1906, par Albert Fleury, (E. Sansot et Cie) - signé Jean Libert (p. 29) ; Venere, par Giuseppe Baracconi, Società tipografico editrice nazionale, Turin - (p. 29-30) ; Un medico nell'Harem, par le Dr Omar Ben Ali, adapté de l'arabe par L. M. ; Società tipografico editrice nazionale, Turin - (p. 30) ; Vidita, par Paul Blandin, H. Daragon, Éditeur, Paris - (p. 30-31) ; La Route au Soleil par Jean Martineau, Édition du Beffroi - (p. 31)] (p. 28-31)
*** : Les Revues [Les cahiers de Mécislas Golberg de juillet accusent une préoccupation exagérée des choses de Théâtre. Un article de Paul Adam : l'Art au Théâtre ; des critiques de Vildrac, des lignes de Gabriel Boissy, des pages de Mécislas Golberg. Des idées, des espoirs, des projets, des critiques et du Rêve, qui nous donnent la sensation que peut-être bien le Drame peut renaître, que le grand Art n'est pas définitivement mort. ; La Revue septentrionale d'août a publié une comédie en un acte de Charles du Biez : "Les soupçonneux", piécette exquise dans le genre des saynètes espagnoles, remplie de vers harmonieux et vifs, réellement scéniques. ; Le Penseur contient trois beaux sonnets de Michel Vasson La fierté des Loups. ; La Revue publie une traduction de Maxime Gorky : Le Prêtre de la Morale, une nouvelle de fine ironie, de profonde satire. ; La Phalange s'ouvre sur de très justes remarques de M. Jean Royère : La Poésie et le Temps présent. Il faut lire aussi l'excellente étude de M. Eugène Sulger-Buel sur le grand artiste qu'est Edward Grieg, qui vient de mourir. ; La Direction s'excuse auprès de ses lecteurs des fautes d'impressions qui émaillent le premier numéro de la Revue. Elles sont dues à un accident de machinerie survenue à l'impression, au dernier moment. Nous faisons également nos excuses aux auteurs dont les œuvres auraient de ce fait été altérées.] (p. 32)

vendredi 24 mai 2013

VERS ET PROSE (TOME IV) - DÉCEMBRE 1905-JANVIER-FÉVRIER 1906

Tome IV (Décembre 1905-Janvier-Février 1906)
[Date de publication : Décembre 1905-Janvier-Février 1906 - Couverture : Imprimée en noir sur papier vert (Titre, Épigraphe, Contributeurs du tome, Tome, Date) - 2e de couverture : Sommaire ; Titre, Sous-Titre, Adresse, Directeur, Secrétaire, Abonnement et modalités d'abonnement, Abonnement pour 2 ans - 3e de couverture : muette - 4e de couverture : Imprimeur - Page [1] : Page de Titre - Page [2] : muette - Page [3] : Faux-titre (reprend les mentions de la couverture) - Page [4] : muette - Bas de Page [149] : Titre, Tome, Date, Gérant - Page [150] : Imprimeur - Cahier de 12 pages vertes numérotées (sauf les deux premières et deux dernières) en fin de numéro, entre les p. 148 et [149] : Page [a] (Titre, "A nos Abonnés / Nous avons l'honneur d'informer nos Abonnés aux quatre premiers volumes de "VERS ET PROSE", que leur abonnement expire avec l'envoi du dernier recueil (Décembre, Janvier, Février). / Nous leur serions infiniment obligés s'ils voulaient bien consentir, pour éviter des frais de recouvrement, à nous adresser, par mandat postal ou chèque [en note : A M. Paul Fort, administrateur de "Vers et Prose", 18 rue Boissonade, Paris (XIVe)], le prix du réabonnement pour la nouvelle année (Tomes V, VI, VII et VIII ; 1er mars 1906 à février 1907). / Sauf avis contraire, et dans le cas où nous n'aurions pas reçu, le 6 Février prochain, le montant de la nouvelle souscription, nous nous permettrions de leur faire présenter à domicile une quittance d'abonnement pour une année. / Pour tous nos abonnés de la première année les prix d'abonnement restent les mêmes et resteront les mêmes dans l'avenir - ainsi que pour les nouveaux souscripteurs qui nous écriront avant le 3 février. Ces prix seront portés à 10 francs pour la France et 12 francs pour l’Étranger à partir de cette date. / Le recueil ne se vend pas au numéro. / PRIX DE L'ABONNEMENT POUR UN AN (Quatre volumes) / à l'édition sur simili-hollande : / Huit francs / Étranger : Dix francs / PRIX DE L'ABONNEMENT POUR DEUX ANS (Huit volumes) / à l'édition sur simili-hollande : / Quinze francs / Étranger : Dix-huit francs / Il sera tiré une ÉDITION DE GRAND LUXE à 70 EXEMPLAIRES dont 25 sur PAPIER IMPÉRIAL DU JAPON, au prix de Cent francs, et 45 sur PAPIER DE HOLLANDE Van Gelder, au prix de Cinquante francs, pour une année (quatre volumes). La souscription pour deux années est de 150 fr. et de 75 fr.) ; Pages [b] (Supplément à la liste ci-contre : Abonnés à Vers et Prose du 15 décembre 1905 au 10 janvier 1906) ; Page [1]-8 (Abonnés à Vers et Prose au 15 décembre 1905 : liste des abonnés, classés par ordre alphabétique et par pays) ; Page [c] (Annonce pour le MERCURE DE FRANCE) ; Bas de Page [c] (Revues à lire) ; Page [d] (Titre, Sous-Titre, Adresse, Directeur, Secrétaire, Contributeurs aux Sommaires des deux premiers tomes, Sommaire du troisième tome, Imprimeur) - Pagination : 152 pages + 12 pages du cahier vert]
Sommaire
André Gide : Alger (Octobre-Novembre), journal (p. [5]-16)
Émile Verhaeren : L'Orage, poème en vers libres (p. [17]-20)
Maurice Maeterlinck : Charles Van Lerberghe et La Chanson d’Ève, essai (p. [21]-29)
Francis Vielé-Griffin : Les Larmes de Mélissa, poème en vers libres (p. [30]-33)
Jean Moréas : Notes / Napoléon jugé par deux Femmes [à propos de La Vie de Napoléon par Stendhal] (p. [34]-41)
Francis Jammes : L’Église habillée de feuilles (fragments), poème (p. [44]-56)
PAGES
Maurice Maeterlinck : Vue de Rome, essai (p. [57]-67)
Richard Dehmel : Invité, poème [Traduit de l'allemand] (p. [68])
Paul Valéry : La Soirée avec Monsieur Teste, récit [Daté "1896"] (p. [69]-83)
Fiona Macleod (William Sharp) : La Prière des Femmes, poème [Traduit de l'anglais par Thomas B. Rudmose-Brown] (p. [84]-85)
William Morris : Chanson de Mort, poème [Traduit de l'anglais par Thomas B. Rudmose-Brown] (p. [86]-87)
Remy de Gourmont : La Mort de Sigalion, conte (p. [88]-91)
Albert Mockel : Dialogue tragique, poème dramatique (p. [92]-99)
Paul Leclercq : Jouets de Paris : Les Dominos (p. [100]) ; La Lettre A (p. [100]-101) ; Les Almanachs (p. 101-102) ; La Vieille Cour (p. 102) ; La Poutre (p. 103) ; Le Marchand de Robinets (p. 103-104) ; Le Nourrisson (p. 104-105) ; Le Marmot (p. 102) ; Le Moutard (p. 106) ; La petite Touche-à-tout (p. 106-107) ; La Bouilloire (p. 107-108) ; La Promeneuse (p. 108), poèmes en prose (p. [100]-108)
Arthur Symons : Poèmes : Prélude aux London Nights (p. [109]) ; Aux Ambassadeurs [A Yvette Guilbert] ; Prière à Saint Antoine de Padoue (p. 110) ; Dans la vallée de Llangollen (p. 110-111), poèmes [Traduits de l'anglais par Paul Verlaine] (p. [109]-111)
Stuart Merrill : Poèmes royaux : Le Roi fou (p. [112]-113) ; Hécatombes (p. 113-114) ; Les Noyées (p. 115) ; La Princesse qui attend (p. 115-117), poèmes en prose (p. [112]-117)
PAGES
Jules Laforgue : L'Aquarium, poème en prose [A Gustave Kahn] (p. [118]-121)
CURIOSA
Ephraïm Mikhaël : Vers inédits [en note : "Ces vers que nous donnons à titre de curiosité furent écrits en 1882 et, sans doute, ne doivent rien ajouter à la gloire du grand poète. Ephraïm Mikhaël n'avait que seize ans lorsqu'il les composa. Mais, avant de rendre, dans Vers et Prose, un hommage plus éclatant à sa mémoire, nous n'avons pas cru sans intérêt de publier ces trois (sic) poèmes, qui furent le départ d'une belle œuvre"] : I. François Villon (p. [122]-123) ; II. Au Tombeau de Voltaire (p. 123-124), poèmes (p. [122]-124)
Guillaume Apollinaire : Poèmes : L’Émigrant de Landor Road (p. [125]-127) ; Salomé (p. 127-128) ; Les Cloches [Daté "Oberpleis, mai 1902"] (p. 128-129) ; Mai [Daté "Leutesdorf, mai 1902"] (p. 129), poèmes en vers libres et en vers réguliers (p. [125]-129)
Robert de Souza : Où nous en sommes / Le "Vers Libre" (Notes générales), essai [en note : "Ces pages font suite à la partie intitulée Technique d'Où nous en Sommes qui parut dans le Tome II de "Vers et Prose" - l'essai proprement dit s'étend des p. [130] à 137 ; il est suivi d'un Appendice (p. [138]-142)] (p. [130]-142)
André Salmon : Les Libellules, poème (p. [143])
*** : Notes ["Le Feu" et "Poésie". - Deux nouvelles revues très remarquables ont paru cette année en France : l'une, Le Feu, dirigée par M. Émile Sicard ; l'autre, Poésie (recueil mensuel), est éditée par MM. Marc Dhano, Louis Estève, Georges Gaudion et Touny-Lerys, à Toulouse. Chacune présente, avec de belles pages signées de noms nouveaux, des poèmes et des proses de nos maîtres aimés. / D'un "Hommage à José-Maria de Heredia" paru dans Le Feu (1er décembre 1905) et qui réunit les noms de MM. Léon Dierx, Edmond Jaloux, Sébastien-Charles Leconte, Maurice Maindron, E. Martin-Mamy, Eugène Montfort, Henri de Régnier, Jean Richepin, Émile Sicard, Paul Souchon, Sully-Prudhomme, Émile Verhaeren, etc., nous détachons ces deux magnifiques poèmes dédiés à la gloire du grand visionnaire : / De Léon Dierx (...) / De Henri de Régnier (...) / Le deuxième numéro de Poésie contient une traduction, par André Fontainas, de Cinq poèmes de John Keats, des poèmes et des proses de Henri de Régnier, Gustave Kahn, Marc Dhano, Touny-Lerys, Paul Souchon, Mlle Lucienne Kahn, Francis Eon, Louis Estève, une suite d'adorables chansons, de la plus douce poésie intime, signée Georges Gaudion et un délicieux poème de Henri Van de Putte (...) / Nous souhaitons bonne chance à ces deux nouvelles revues de jeunes qui, avec le Beffroi, de Lille, Antée et le Thyrse, de Bruxelles, rivalisent de talent et de lyrisme. ; La Matinée Gustave Kahn. - A l'une des matinées organisées par M. Valmy-Baysse au théâtre Trianon - le 25 novembre 1905 - on récitait, on chantait des poésies de Gustave Kahn. Il y avait foule, des amis, des amateurs, des curieux. On échangeait des regards étonnés. Quoi ? Voilà le vers-libriste, qui passe pour avoir voulu assassiner la vieille et bonne poésie française ; voilà un symboliste, auquel le ciel paraît vert et les arbres bleus (quelquefois, en effet, le ciel est vert et les arbres sont bleus), qui découvre dans tout mot, dans toute chose une beauté intime (elle leur a échappé), qui évite la vulgarité et la banalité jusqu'à devenir incompréhensible (ils n'écoutaient pas bien). Mais c'est un poète, tout simplement un poète. Il est doué d'une fantaisie exubérante, il a une érudition intense, ses images sont rares et fines, il touche le cœur dans ses petits chants d'amour, il élève un tumulte dans l'esprit par des odes enflammées et graves de pensées Il flatte les dames, les fait sourire, les enivre de mots comme de parfums, il sait même parler aux enfants. Et sa forme ? Mais sa forme est identique à ce qu'il sent. Il n'a pas de système, pas de préjugé, il ne cherche pas l'expression : l'expression le cherche. Tout le monde applaudissait... - Mais c'est un poète. - A[lbert]. D[reyfus]. ; ***. - William Sharp, l'éminent écrivain anglais, vient de mourir, en Sicile, à quarante-neuf ans. Sous le nom de Fiona Macleod, il publia des ouvrages qui longtemps intriguèrent la critique. Pendant dix ans le poète a pu cacher son secret : il a réussi à donner une sorte d'état civil littéraire à la personnalité imaginaire de Fiona Macleod, disciple d'une école nouvelle, le néo-celticisme, et dont William Sharp était le prohpète. / Les quatre poèmes d'Arthur Symons dont la traduction précède, sont extraits des London Nights. Verlaine les traduisit pour la Revue encyclopédique en 1895. / Une version toute différente de l'Aquarium de Jules Laforgue entre dans un de ses plus beaux contes : Salomé. Cette page, telle que nous la reproduisons, n'a pas été réimprimée depuis sa publication dans le n° 6 de la Vogue (mai 1886). / Ainsi que nous l'avons annoncé, nous publierons prochainement la traduction de plusieurs poèmes d'Hofmannsthal, et, dans notre recueil de mars, l'étude générale de M. Albert Mockel, sur la Poésie en 1905. / Nous remercions bien sincèrement Mmes J. Lenoir, Gastelier, Lady Ponsonby, Mrs Montgomery, Lady Coventry, Mlles Mitzy Bürger, Louis de Perpigna Mari Kalff, MM. Jean Héros, J.-N. van Iball, F. Levêque, P. Simonnet, A. Dreyfus, G. Lobin, N. Outer, M. Schoene, E. Henriot, H. Liebrecht, H. Héran, Lucien Jottrand, H. Ottevaere, L. Artigue, Carol Scharten, Groves Campbell, P. Vierge, Comte G. de Reynold, J. Mocquin, J. Bernex Barzalgette, G. Lassaigne, E. Hansen, Gallimard, Baron van Beneden, Steward Bell, L.-J. Hilly, E. Berthier, Kantak, Jan Walch, P. Salmon, qui, depuis la parution de notre dernier recueil, ont beaucoup contribué au succès de "Vers et Prose." ; Livres à paraître. - Paysages et Sentiments par Jean Moréas, chez "Sansot", à la fin de ce mois ; Coxcomb par Paul Fort, au "Mercure de France", le 15 mars 1906. ; A nos Abonnés. - Le présent recueil achève la première année de "Vers et Prose". Si tous ceux qui, du premier jour, ont soutenu avec tant de foi notre œuvre nécessaire, voulaient bien considérer que nous n'avons jamais failli à nos promesses leur assentiment serait pour nous le plus précieux encouragement. Ne s'écartant de son programme primitif que pour l'élargir, "Vers et Prose" a pu, dans ses quatre premiers tomes, réunir la plupart des maîtres, admirés ou estimés des fervents de l'art le plus hautain, et quelques-uns des jeunes poètes parmi les plus originaux. Ainsi, pourra-t-on relever ces noms dans nos Sommaires : Adam, Barrès, Claudel, Demolder, Fontainas, Gide, Golberg, de Gourmont, Gille, Jammes, Laforgue, le Cardonnel, de la Tailhède, van Lerberghe, Maeterlinck, Merrill, Mockel, Moréas, Mikhaël, P.-M. Olin, Quillard, de Régnier, Samain, Saint-Pol-Roux, A. Saint-Paul, de Souza, Valéry, Verlaine, Verhaeren, Vielé-Griffin, E. de Castro, Dowson, Dehmel, L. Diaz, George, von Hofmannsthal, Omar Khayyam, Fiona Macleod, Morris, A. Prins, A. Symons, Verchlicky, Yeats, G. Apollinaire, N. Deniker, H/ Delormel, Ghéon, Klingsor, Leclercq, F. Raisin, Schlumberger, Tornouël, de Visan, Salmon, Fort. / Une aussi lyrique entreprise ne pouvait se heurter à l'indifférence. Neuf cent trente lettrés, en France et en Belgique où nous comptons de si nombreux et dévoués amis, en Allemagne et en Angleterre, en Hollande, en Italie, en Pologne, en Suisse et dans le Grand-Duché de Luxembourg, etc., ont répondu à notre appel. Accueillis avec cette faveur, nous avons voulu multiplier nos efforts. "Vers et Prose" dont chaque tome devait primitivement comporter 124 pages a paru tour à tour sur 124, 172, 220 et 148 pages, ce qui nous a permis de réserver une plus large place aux écrivains étrangers et de réimprimer ces "Pages", œuvres parfaites et peu connues, soit pour n'avoir jamais été réunies en volume, soit par leur trop récente publication. / Nous désirons faire mieux à l'avenir, et nous espérons que nos abonnés nous aideront cette année encore, à poursuivre notre belle campagne littéraire dont le but tout entier se révèle en notre devise : "Défense et Illustration de la haute littérature et du lyrisme en prose et en poésie".] (p. [144]-148)
Document
" Table des quatre tomes de la première année
(mars 1905 à février 1906)"
Références
  • Cercle d’Étude de Revues Littéraires en France, Bibliographie de "Vers et Prose", texte revu et publié par les soins de Kazutami Watanabe, Tokyo, France Tosho, 1972.
  • Vers et Prose sur PRELIA

lundi 20 mai 2013

ISIS N°1 - 30 JUILLET 1907

[Titre : ISIS - Sous-titre : Revue mensuelle de Littérature, de Critique et d'Art - Dates de publication : 30 juillet 1907 (n°1) à juin-juillet 1910 (Quatrième année, n°6-7) - Périodicité : Mensuelle - Fait suite à : La Nouvelle Athènes - Lieu de publication : Paris - Format : 250 x 165 mm - Couverture : imprimée en noir sur papier vert clair puis, à partir de 1908, imprimée en noir sur papier bleu - Pagination :  variable, de 30 à 36 pages - Prix et abonnements : Le Numéro = 0 fr. 50 ; Abonnement (1 an) = 5 francs (France), 6 francs (Étranger) - Directeur et Rédacteur en Chef : Ary René d'Yvermont - Collaborateurs [liste non exhaustive] : Paul Adam, Guillaume Apollinaire, René Arcos, Nicolas Beauduin, Jean-Marc Bernard, Albert de Bersaucourt, Léon Bocquet, Jules Bois, F. Borteau-Loti, Charles Callet, Francis Carco, André Carh-Tier, Xavier de Carvalho, Vittorio Castelli, Arnaldo Cervesato, René Chalupt, André Charpentier, Charles Clarisse, Jean Clary, Henri Clouard, V. Cyril, Léon Deffoux, Roland Dorgelès, Marcel Drouet, Paul Drouot, Georges Duhamel, U. M. Duliani, Joël Dumas, Léon Duplessis, Henry Eon, Louis Estève, Serge Evans, Félicien Fagus, Albert Fleury, André du Fresnois, Louis de Gonzague Frick, A.-M. Gossez, Giuseppe Gramegna, Henri Grégoire, Joelle du Guildo, Émile Henriot, Max Jacob, Edmond Jaloux, Gustave Kahn, André Lafon, C. Lahovary Soutzo, Roger Lalli, Robert Laverny, Philéas Lebesgue, Maurice Le Blond, Abel Léger, Jean Libert, Louis Lormel, Louis Mandin, Albert Maquinghen, F.-T. Marinetti, Jules de Marthold, Théodore Maurer, Alexandre Mercereau, Mario Meunier, Jean Moréas, Sassi Morel, Charles Morice, Charles Moulié, Jules Mouquet, Guilio Orsini, Costis Palamas, Joséphin Péladan, Jean Pellerin, Cécile Périn, Georges Périn, Hélène Picard, Edmond Pilon, Georges Polti, Klimis Porphyrogénète, Marcel Rieu, Pier Franco Robertis, Maurice Robin, Lucien Rolmer, Jules Romains, Jean Royère, Marcus de Rubris, Han Ryner, Saint-Georges de Bouhélier, Valentine de Saint-Point, André Salmon, Louis Thomas, Germaine Thubert, Michel della Torre, Paul Tort, Touny-Lérys, André Tudesq, Théo Varlet, Fernand de Vasquez, Albert Verdot, Émile Verhaeren, Charles Vildrac, Tancrède de Visan, Francis Yard, Ary René d'Yvermont, Émile Zavie - Adresse (Direction & Rédaction) : 13, rue Bleue, Paris - Gérant : non précisé pour les numéros de la première année ; puis, à partir de la deuxième année, Luc Malherbaud ; et, à partir de la troisième, Dugourc - Dépositaires : "ISIS est en vente à Paris, à la Librairie J.-H. Truchy, Boulevard des Italiens, 26 et sous les Arcades de l'Odéon" (Deuxième année) ; "La Revue ISIS est en vente à Paris à la Librairie P. V. Stock, 155, rue Saint-Honoré (En face le Théâtre-Français)" (Troisième année, n°3-4) ; ajout, dans le n°7-8 (3e année) : "Chez Eug. Rey, libraire, boulevard des Italiens, et à la Librairie des Lettrés, 92, boulevard Saint-Germain" - Imprimeur : Impressions artistiques G. Marfisi, 65, rue Marcadet, Paris (XVIIIe) ; puis, à partir de la deuxième année (1908), Imprimerie régionale, 6, boulevard Carnot, Guéret ; puis, à partir de la troisième année (novembre-décembre 1908), Imprimerie des Mutuelles, Gaillac]
 N°1 (30 juillet 1907)
[Date de publication : 30 juillet 1907 - Couverture : Imprimée en noir sur papier vert clair (Année, Numéro, Date, Titre, Sous-Titre, Sommaire, Prix du numéro, Abonnement, Adresse) - 2e de couverture : Titre, Sous-Titre, Rédacteur en chef, Mention ("Le Rédacteur en chef reçoit tous les vendredis de 5 à 7 heures"), Principaux collaborateurs, Mentions ("1. Les auteurs sont seuls responsables de leurs écrits." / "2. Il sera rendu compte de tout ouvrage dont un exemplaire sera envoyé à la Rédaction." / "3. Reproduction interdite sauf citation de source.") - 3e de couverture : Annonce publicitaire (H. Daragon, éditeur, 30, Rue Duperré, Paris : liste d'ouvrages) - 4e de couverture : Annonce publicitaire pour les Impressions artistiques G. Marfisi, 65, Rue Marcadet, Paris (XVIIIe) - Page [29] : Revues recommandées (liste) ; Annonces publicitaires pour Le Courrier de la Presse et L'Argus de la Presse - Page [30] : Annonces publicitaires (Rag. Angelo Solmi editore, Milano ; Societa Tipografico-Editrice Nazionale, Torino) - Page [31] : Annonce pour la Bibliothèque internationale d'édition E. Sansot & Cie (dernières nouveautés) - Page [32] : Annonce pour Charles Carrington, Libraire et Éditeur d'Art, 13, Faubourg Montmartre, Paris (IXe) - Pagination : 32 pages]
Sommaire
Isis : Un mot en guise de Programme, éditorial (p. [1])
Edmond Pilon : Les Amoureux au Luxembourg, article [en épigraphe, citation de Paris Sentimental de Paul Fort : "Le seul horizon aux peines de la sorte, c'est le Luxembourg dans ses feuilles mortes" - en note : "Au moment même où un monument commémoratif d'apparence fâcheuse est en voie de construction au centre du beau jardin du Luxembourg, nous croyons utile - en manière de regret et de protestation - d'évoquer ici quelques-uns des gracieux souvenirs dont s'embellit le beau parc de Watteau, de Murger et de M. de Banville."] (p. 2-5)
Émile Henriot : Les plus beaux Jours, poème (p. 6)
André Tudesq : Le Banc, poème [Extrait de L'Amour] (p. 7)
Jules Romains : Moi sur la Ville, poème (p. 8-10)
André Charpentier : Au Village / Les Vieux, poème (p. 11)
Jean Royère : La Critique Subjective, article [en note : "A propos d'un article de M. Jean-Marc Bernard sur Mallarmé. (Stéphane Mallarmé et l'idée d'impuissance, l'Occident, mai 1907)"] (p. 12-15)
Costis Palamas : Iambes et Anapestes, poème [Traduit par Ary René d'Yvermont] (p. 15-16)
Tancrède de Visan : Fragment [Extrait des Lettres à l’Élue, volume sous presse] (p. 17-20)
Jean Libert : Dimitriadis, article [à propos du sculpteur Dimitriadis] (p. 21-22)
Louis Estève : Une éthique nouvelle (Court essai sur l’œuvre de M. Saint-Georges de Bouhélier), essai (p. 22-23)
Ary René d'Yvermont, Louis Mandin : Bibliographie [Chants perdus, par Lucien Rolmer, Ollendorff, éditeur, Paris - signé Louis Mandin ; Le Clavier des harmonies, poésies, par Henri Allorge - (p. 24) ; Les Pas légers, poèmes par Mme Cécile Périn, E. Sansot, éditeur, Paris - (p. 24-25) ; Phrases, poésies, par Estienne, E. Sansot, éditeur ; Le Prophète, poème par Emmanuel Thubert, E. Sansot, éditeur ; Odes à voix basse par Fernand Dauphin, E. Sansot, éditeur, Paris - (p. 25) ; Les Rythmes errants, par Maurice Bransiet, H. Daragon, éditeur, Paris ; Raivo, Amours malgaches, par le même ; Les Cygnes noirs, par Léon Bocquet, Mercure de France, Paris - (p. 26)] (p. 24-26)
*** : Échos [Notre confrère Louis Mandin a adressé la lettre suivante au critique littéraire du Journal de Genève... (à propos du compte rendu de son recueil Ombres voluptueuses] (p. 27-28)
Document
"Un mot en guise de Programme"
Nous ne publierons pas en tête de cette Revue un manifeste littéraire.

Nous ne sommes ni assez présomptueux ni assez naïfs pour nous ériger en prêtres d'une petite Église et pour prononcer qu'en dehors d'elle, il n'y a point de salut.

Le salut, en art, ne dépend pas d'un credo. Il faut laisser chaque talent s'affirmer selon sa nature.

Il faut laisser à sa liberté de déesse Isis la féconde, éternelle et pourtant toujours jeune, - la symbolique Isis qui, même en se donnant, garde à jamais sous ses voiles des mondes de mystères inexplorés...
Que l'art et la nature soient libres, dans leur étreinte où frissonnent les mondes mystérieux.
ISIS.

VERS ET PROSE (TOME III) - SEPTEMBRE-OCTOBRE-NOVEMBRE 1905

Tome III (Septembre-octobre-novembre 1905)
[Date de publication : Septembre-octobre-novembre 1905 - Couverture : Imprimée en noir sur papier vert (Titre, Épigraphe, Contributeurs du tome, Tome, Date) - 2e de couverture : Sommaire ; Titre, Sous-Titre, Adresse, Directeur, Secrétaire, Abonnement et modalités d'abonnement - 3e de couverture : muette - 4e de couverture : Imprimeur - Page [1] : Page de Titre - Page [2] : muette - Page [3] : Faux-titre (reprend les mentions de la couverture) - Page [4] : muette - Bas de Page [171] : Titre, Tome, Date, Gérant - Page [172] : Imprimeur - Cahier de 8 pages vertes numérotées en fin de numéro : Page [1] (Titre, épigraphe, sommaire du Cahier de pages vertes, adresse) ; Pages [2]-9 (Abonnés à Vers et Prose : liste des abonnés, classés par ordre alphabétique et par pays) ; Page 9-12 (Extraits des revues et journaux français et étrangers) ; Bas de Page 9 (Revues à lire) ; Page [13]-[15] (Œuvres des auteurs ayant collaboré aux trois premiers recueils de "Vers et Prose" éditées par le Mercure de France) - Bas de Page [15] (Annonce pour Henri Jouve, Imprimeur, 15 , rue Racine, Paris) - Page [16]-[18] (Œuvres des auteurs ayant collaboré aux trois premiers recueils de "Vers et Prose" et publiées chez divers éditeurs) - Page [19] (Annonce pour Paysages et Sentiments par Jean Moréas, pour paraître en décembre 1905, Librairie E. Sansot ; Annonce pour Vers et Prose) - Page [20] (Sommaires des deux premiers numéros, Imprimeur) - Joint : Bulletin de souscription pour Coxcomb ou l'Homme tout nu tombé du Paradis par Paul Fort -  Pagination : 172 pages + 20 pages du cahier vert]
Sommaire
Jean Moréas : Paysages et Sentiments : I. L'Automne (p. [5]-14) ; II. Promenades (p. 14-18) ; III. Henry Becque (p. 19-24), impressions et souvenirs (p. [5]-24)
Stuart Merrill : Folie (p. [25]-26) ; Doute (p. 26-28), poèmes (p. [25]-28)
Arthur Symons : Qu'est-ce que la poésie ?, essai [Traduit de l'anglais par Édouard et Louis Thomas] (p. [29]-33)

Louis Le Cardonnel : Pour un évêque martyr, poème (p. [34])
PAGES
Charles Van Lerberghe : Sélection surnaturelle, conte [A Eugène Demolder] (p. [35]-50)

André Fontainas : Les noces d'Orphée et d'Eurydice, poème dramatique [Inachevé] (p. [51]-64)
Albert Mockel : Contes pour les enfants d'hier : La Balle d'or, conte (p. [65]-78)

Jules Laforgue : Notes, notes [Le titre est ainsi encadré : "Les / NOTES / publiées ci-après figurent sur sept feuillets de papier lilas clair vergé et glacé, de 220 mm. x 127 mm. Encre noire ; quelques mots à la mine de plomb" - en note : "Ces Notes de Jules Laforgue, qui n'ont pas encore été réunies en volume, furent publiées dans le n° de Février 1892 des Entretiens politiques et littéraires."] (p. [79]-87)
Albert Samain : Lettre à un poète, lettre [datée "28 mars 1898"] (p. [88]-89)

Paul Fort : Ballades Françaises / Vision de Berger [A Elémir Bourges] : I. Le Réveil (p. [90]) ; II. Pan aux Cerises (p. [90]-91) ; III. Apollon (p. 91-92) ; IV. Dans les Blés (p. 92) ; V. La Lumière (p. 92-93) ; VI. Diane (p. 93-94), poèmes en prose (p. [90]-94)

Eugène Demolder : Le Triomphe de la Mort, description de tableau [A propos de "Le Triomphe de la Mort" attribué à Breughel et conservé à Madrid] (p. [95]-96)

Arthur Symons : Chant du Vagabond, poème [Traduit par Édouard et Louis Thomas] (p. [97])

Tancrède de Visan : ŒUVRES / Sur l’œuvre d’Émile Verhaeren, essai (p. [98]-112)

Jaroslav Verchlisky : Amarus, poème [Traduit du tchèque par Otakar Theer et Henri Verne - Extrait des Nouveaux Poèmes Épiques] (p. [113]-115)

Hugo Von Hofmannsthal : Tercets, poème [Traduit de l'allemand par Henry Vernot] (p. [116])

Pierre-M. Olin : Atlantique : I. (p. [117]-119) ; II. Par un soir de vent furieux (p. 119-120), poème en prose (p. [117]-120)
PAGES
Raymond de La Tailhède : Triomphe, poème (p. [121]-123)

Henry Delormel : Introduction à la vie littéraire, essai [en épigraphe, citation de Dante Alighieri : "Lasciate ogni speranza"] (p. [124]-133)

Jean Schlumberger : Le Narcisse, poème (p. [134]-135)

Ary Prins : Une exécution, récit [A l'auteur, bien amicalement. G[eorges]. K[hnopff]. - Traduction autorisée par Georges Khnopff] (p. [136]-140)

André Salmon : Jean Moréas / Apologie du Pèlerin passionné pour servir à l'étude des Stances, essai [en épigraphe, citation de vers de Moréas : "Moi qui porte Apollon au bout de mes dix doigts, / Je suis la fable du vulgaire ; / A l'ordre un tel tribut, je l'ai dû, je le dois, / Ce jourd'hui, jadis et naguère." - citation in extenso, dans le corps de l'article, de "Le Dit d'un Chevalier qui se souvient" (p. 147-150)] (p. [141]-153)

Frédéric Raisin : Poèmes : Les Gemmes (p. [154]) ; Aegri somnia (p. 155) ; Offrande (p. 155-156), sonnets [Datés "Genève" - Adaptation de l'espagnol de Leopoldo Diaz] (p. [154]-156)

André Salmon : Les Féeries : I. La Féerie du beau mois d'Août (p. [157]-158) ; II. La Féerie perpétuelle (p. 159-160) ; III. La Réponse au Sonnet d'Arvers / Féerie pour les grandes vacances (p. 160-162) ; IV. Rue Saint-Jacques [A mes amis d'alors] (p. 163-164), poèmes (p. [157]-164)

V[ers]. et P[rose]. : José-Maria de Heredia, nécrologie (p. [165])
*** : Notes [Francis Vielé-Griffin et Paul Claudel. - Ceux qui ont bien entendu le pur poète de la Chevauchée d'Yeldis comprendront son extrême enthousiasme devant l’œuvre de Paul Claudel. D'un article, paru dans l'Ermitage et consacré aux Muses, publiées ici même et éditées par la bibliothèque de l'Occident, nous recopions ces lignes éloquentes de M. Francis Vielé-Griffin... ; Les Poèmes, par Albert Mockel. - Notre collaborateur Albert Mockel nous prie d'informer nos lecteurs et les poètes qu'il publiera, dans le tome IV de ce recueil, une importante étude critique, résumant l'effort poétique de cette année 1905. Rappelons aux auteurs que les livres doivent nous être adressés en double exemplaire. ; Poésie étrangère. - Aux plus prochains sommaires de "Vers et Prose" plusieurs poèmes de Hugo von Hoffmannsthal, traduits par le Dr Stéphane Epstein ; des poèmes de Richard Dehmel et de Gustave Falk. Nous donnerons également, dans le prochain recueil, un poème de Gabriel d'Annunzio qu'a traduit pour nous notre confrère F. T. Marinetti. ; Philosophie, Esthétique et Critique. - L'Orgueil humain, livre qu'a récemment publié M. Ernest Zyromski, l'éminent professeur de l'Université de Toulouse, ne peut manquer de préoccuper le monde intellectuel et soulèvera, sans doute, d'intéressantes discussions (...) / M. Thomas B. Rudmose-Brown, docteur de l'Université de Grenoble, vient de faire paraître une Étude comparée de la versification française et de la versification anglaise, l'alexandrin et le blank verse. Ce livre, qui est d'un fervent ami des poètes, poète lui-même, prend place à côté des études de MM. Gustave Kahn, Remy de Gourmont, Albert Mockel, Robert de Souza, André Beaunier. / France et Belgique, que met en vente la librairie Plon, est l’œuvre d'un critique passionné et courtois. Le livre de M. Eugène Gilbert s'adresse à tous ceux qui suivent avec sympathie le radieux développement de ces deux patries littéraires. Nous le signalons avec plaisir. ; Jaroslav Verchlisky. - Nous ne croyons pas inutile de donner quelques détails sur la personnalité et l’œuvre de Jaroslav Verchlisky, le grand poète tchèque, dont M. Henri Verne a traduit, pour le présent recueil, une page remarquable... ; Leopoldo Diaz. - Les Sonnets de M. Frédéric Raisin que nous publions plus haut sont adaptés de l'espagnol de Leopoldo Diaz. M. Leopoldo Diaz est originaire du Venezuela. José-Maria de Heredia à qui il dédia les Ombres d'Hellas, son plus beau livre, le considérait comme son disciple et lui témoignait la plus grande estime... ; Anthologie des Poètes lyriques. - Nous nous faisons un devoir de signaler aux lecteurs de Vers et Prose le beau recueil de MM. F. Van Dooren et Iwan Fonsny. De précieuses indications biographiques accompagnent un choix judicieux des œuvres des poètes lyriques, du moyen âge aux premiers jours de ce siècle. Ce volume est en vente chez tous les libraires. ; Université populaire du faubourg Saint-Antoine. - M. Charles Batilliot prépare une série de conférences sur la poésie moderne qui seront données à l'Université populaire du faubourg Saint-Antoine. Elles seront suivies d'auditions des oeuvres de Verlaine, Rimbaud, Mallarmé, Laforgue, Gustave Kahn, Vielé-Griffin, Stuart Merrill, Jean Moréas, Francis Jammes, Paul Fort, Émile Verhaeren, Henri de Régnier... ; Livres parus et à paraître. - Jean Moréas : Paysages et Sentiments (Sansot). - Paul Fort : Coxcomb, ou l'Homme tombé tout nu du Paradis (Mercure de France). - André Salmon : Poèmes (Vers et Prose). - Robert de Souza : La Victoire du Silence (Floury). ; La Belgique artistique et littéraire. - Tel est le titre d'une importante revue qui paraîtra très prochainement à Bruxelles, sous la direction de M. Fernand Larcier... ; A la mémoire de Max Waller. - Désireux de perpétuer la mémoire du poète Max Waller dont on sait quelle fut l'influence sur les lettres belges d'expression française, la rédaction du Thyrse entreprend de lui élever un monument... ; Vers et Prose. - Sept cent huit abonnements ont été obtenus avant la parution du troisième recueil de "Vers et Prose", et beaucoup grâce à l'entremise et la foi en notre œuvre de véritables amis des Lettres qui, pensant notre effort nécessaire, nous ont déjà permis de les remercier, et de nouveaux amis, aussi fervents approbateurs de notre devise : "Défense et Illustration de la haute littérature", auxquels nous exprimons ici notre déférente gratitude...] (p. [212]-220)
Références
  • Cercle d’Étude de Revues Littéraires en France, Bibliographie de "Vers et Prose", texte revu et publié par les soins de Kazutami Watanabe, Tokyo, France Tosho, 1972.
  • Vers et Prose sur PRELIA

dimanche 19 mai 2013

VERS ET PROSE (TOME II) - JUIN-JUILLET-AOÛT 1905

Tome II (Juin-juillet-août 1905)
[Date de publication : Juin-juillet-août 1905 - Couverture : Imprimée en noir sur papier vert (Titre, Épigraphe, Contributeurs du tome, Tome, Date) - 2e de couverture : Sommaire ; Titre, Sous-Titre, Adresse, Directeur, Secrétaire, Abonnement et modalités d'abonnement - 3e de couverture : muette - 4e de couverture : Imprimeur - Page [1] : Page de Titre - Page [2] : muette - Page [3] : Faux-titre (reprend les mentions de la couverture) - Page [4] : muette - Page [6] : muette - Page [8] : muette - Bas de Page [220] : Gérant - Cahier de 8 pages vertes numérotées en fin de numéro : Page [1] (Titre, sommaire) ; Pages [1]-6 (Abonnés à Vers et Prose : liste des abonnés, classés par ordre alphabétique et par pays) ; Page [7] (Titre, Adresse, Tome, Date) ; Page [8] (muette) - Pagination : 220 pages + 8 pages du cahier vert]
Sommaire
*** : "Vers et Prose", éditorial (p. [5] - le même qu'au tome I)
Paul Claudel : Ode / Les Muses, poème en versets [en note : "Sarcophage trouvé sur la route d'Ostie. - Au Louvre"] (p. [7]-26)
Francis Vielé-Griffin : Tantale (Fragment), poème en vers libres [Daté "Paris, 1905"] (p. [27]-31)

Maurice Barrès : Autour de mon clocher. / Préface, préface sous forme de lettre à l'auteur [en note : "Livre que M. René Perrout, auteur également d'un beau recueil de Récits Lorrains, fait paraître à Épinal"] (p. [32]-40)
Francis Jammes : Poésies : I. L'Âne de Sancho Pança (p. [41]-42) ; II. L'Âne du jardinier (p. 42-43) ; III. L'Âne savant (p. 43-44) ; IV. L'Âne de Béatrix (p. 44-45) ; V. Conclusion (p. 45-46), poèmes (p. [41]-46)

Paul Adam : Irène et Jean, extrait de roman [en note : "Pages extraites du prochain livre de M. Paul Adam : Irène ou les Eunuques"] (p. [47]-65)
Albert Mockel : L'éternelle fiancée : Ombre (p. [66]) ; L'Heure ineffable (p. 67-69) ; Nuit d'Astres [en épigraphe : "Dieu. / On me pense, donc je serai."] (p. 69-71) ; A la Muse immortelle (p. 71-73), poèmes en vers libres (p. [66]-73)

Stefan George : Poèmes : "Je cherchais, pâle de zèle le trésor..." [Prélude, I] (p. [74]) ; "Je suis ton ami, ton guide et ton serviteur..." [Prélude, VII] (p. 75) ; Le Tapis [Le Tapis de la Vie] (p. 75-76) ; Chant de Nuit [Les Chants du Rêve et de la Mort] (p. 76-77) ; Le Masque [Le Tapis de la Vie] (p. 77-78) ; L’Étrangère [Le Tapis de la Vie] (p. 78), poèmes [Traduits de l'allemand par Albert Dreyfus] (p. [74]-78)
Stuart Merrill : Trois poèmes en prose : I. Le Jour des Jours (p. [79]-80) ; II. Un Roi pleure (p. 80) ; III. Ma Douleur... (p. 81), poèmes en prose (p. [79]-81)

Jean Moréas : Nouvelles stances, poèmes [numérotées I à IV] (p. [82]-84)

Saint-Pol-Roux : Les Féeries Intérieures : La suprême hôtesse, poème en prose [A Paul Claudel] (p. [85]-90)

Tornouël : L'heure chante et crie... / La Mort et sa Honte : I. "Des juges, des consciences, le monde..." (p. [91]-94) ; II. "O monde, hier cuve sonore ouverte aux voix..." (p. 94-96), poèmes en vers libres (p. [91]-96)

Omar Khayyam : Les Rubaiyat de Omar Khayyam de Naishapur [numérotés de 1 à 101 - Traduits de la version anglaise de Fitzgerald par Charles Sibleigh]  (p. [97]-111)

Mécislas Golberg : Berceuse marine [A Stuart Merrill, ces quelques rêves d'amitié cueillis dans la solitude. - Menton, 1905 - en note : "Fera partie de Fleurs et Cendres, volume à paraître."] : Prélude (p. [112]-113) ; Infini des eaux (p. 113-115) ; Infini des airs (p. 115-117) ; Infini de la vie (p. 117-118), poèmes en prose (p. [112]-118)

Albert Saint-Paul : Vers, poème (p. [119])

André Salmon : Poèmes : I. L’Épouse (p. 120-121) ; II. La Flûte brisée (p. 121-122) ; III. La Fontaine du Calvaire (p. 122-123), poèmes (p. [120]-123)
Valère Gille : Le joli mai / Midi sonne, poème en vers hétérométriques (p. [124]-126)
Tancrède de Visan : ŒUVRES/ Sur l’œuvre d'Henri de Régnier, essai (p. [127]-140)

Tristan Klingsor : Humoresque, poème en vers libres (p. [141]-142)

Henry Delormel : Nos morts / Jean de Tinan, article [A Henry Gauthier-Villars - en épigraphe, citation de Friedrich Nietzsche : "Je viens de regarder dans tes yeux, ô vie, à cette volupté mon cœur a cessé de battre."] (p. [143]-151)

Henri Ghéon : Poèmes d'Algérie : Le Conte du Sansonnet (Oued Biskra) (p. [152]-154) ; Nocturne (Tolga) [A Mme A. G.] (p. 154-155) ; Burlesque (Tolga) (p. 155-156) ; La Fable de l'Oasis (Oul'rhirh) (p. 156-158), poèmes en vers libres [datés "1905"] (p. [152]-158)

William Morris : Poèmes : I. "J'écoutais à Pâques-fleuries les paroles d'un prêtre..." (p. [159]) ; II. "Murmure pour moi une seule prière entre tes lèvres closes..." (p. 160), poèmes en prose [Traduits de l'anglais par Thomas B. Rudmose-Brown] (p. [159]-160)

Ernest Dowson : Poèmes : Impenitentia Ultima [A Robert Harborough Sherard] (p. [161]-162) ; Non sum qualis eram bonae sub regno cynarae (p. 162-163) ; Après-midi en Bretagne (p. 164-165), poèmes [Traduits de l'anglais par Stuart Merrill] (p. [161]-165)

Robert de Souza : Où nous en sommes / La victoire du silence, essai [en épigraphe, citation de Michelet : "Ou concentre-toi ou meurs." - Note (p. 190-192)] (p. [166]-192)

Eugenio de Castro : Lied, poème [Traduit du portugais] (p. [193])

André Salmon : Nos morts / Tristan Corbière, article [citation in extenso dans l'article de "Le Novice en Partance et Sentimental" (p. 198-203)] (p. [194)-203)

Paul Fort : Coxcomb ou l'Homme tout nu tombé du Paradis / Prologue, poème en prose [numéroté I à III] (p. [204]-211)
*** : Notes [Vers et Prose. - Le tome II de "Vers et Prose" (Juin-Juillet-Août) paraît sur 220 pages au lieu de 128. / Dès son premier tome "Vers et Prose" a obtenu 455 abonnements, dont dix-huit souscriptions aux exemplaires de luxe. / Nous tenons à remercier particulièrement, icj même : MMmes Albert Mockel, Charles Neef-Neujean, Van Rysselberghe, la Princesse de Cystria, Camille Masius, Mlles Alice Sauvrezis, Elsa Koeberlé, Paulette Philippi, Lady Hoare, MMmes Mayrisch, Eugénie Dietz, MM. Pierre M. Olin, Alexandre Natanson, Stuart Merrill, Dr Stéphane Epstein, Gustave Somazeuilh, H. Fierens-Gevaert, Zenon Przesmycki, Edward Diriks, J. Meier-Graefe, Otto Ackermann, Arne Hammer, Ferdinando Neri, Gabriel Fabre, Georges Hachl, Henry Caro-Delvaille, Dr N.-J. Beversen, Fix-Masseau, Arthur Symons, Henri Bidou, Médéric Dufour, Iwan Fonsny, Alphonse Lambilliotte, H.-P. Roché, Ricardo Viñes, Albert Ewald, Auguste Mockel, G.-L. Dufrenoy, Henri-Edmond Cross, Thomas-B. Rudmose-Brown, Michel Muttermilch, Émile Cornet, Gabriel Cromer, Rhené-Baton, Ivar Helgesen, Henri Delormel, Laurent Fierens, qui ont beaucoup aidé à la diffusion de "Vers et Prose". / Des articles importants ont paru dans un grand nombre de journaux de la France et de l’Étranger, citons notamment pour leur extrême sympathie ceux de MM. Henri Bidou, Arthur Symons, Médéric Dufour, Victor Foss, Félix Vogt, Félicien Fagus, Edward Mc. Gegan et du Dr L.-J. Beversen (Journal des Débats, The Outlook, Le Progrès du Nord, Politiken, Das litterarische, Écho, Revue littéraire de Paris et de Champagne, Saint-George, Nieuwe Rotterdamsche Courant). / Nous remercions aussi les revues qui ont signalé avec estime la parution de notre recueil. ; M. Pierre Louÿs Parrain de "Vers et Prose". - Plusieurs de nos abonnés nous ont demandé qui d'entre nous avait proposé, le premier, le titre : Vers et Prose. C'est M. Pierre Louÿs. - Ce titre fut de suite approuvé par MM. Marcel Schwob, Francis Vielé-Griffin, Emile Verhaeren, Jean Moréas, Stuart Merrill, Albert Mockel et Robert de Souza. ; Les Muses. - Les Muses, ode, par Paul Claudel viennent de paraître en une édition de grand luxe, à la Bibliothèque de l'Occident, 17 rue Eblé, Paris. L'ouvrage est tiré à cent cinquante exemplaires, grand in-4°, numérotés à la presse, sur papier de Hollande Van-Gelder (tirage unique). - Prix : dix francs. ; Poèmes. - Édité par les soins de "Vers et Prose", un recueil de vers de M. André Salmon paraîtra vers la fin de juillet. Titre : Poèmes. ; Les Rubaiyat de Omar Khayyam. - Omar Khayyam, l'auteur de ces Rubaiyat (quatrains) dont nous publions une traduction, naquit à Neishapore, en Perse, dans la dernière moitié du onzième siècle, et mourut dans la même ville en 1123. Il fut l'élève de l'Imam Monaffak, un des plus grands savants de Khorassan. Omar Khayyam devint un grand astrologue, et quand Malik Shah résolut de réformer le calendrier, Omar Khayyam fut un des quatre savants choisis pour mener à bien ce travail. Le résultat de leurs travaux fut l'ère Djalienne, "un comput, dit Gibbon, qui est supérieur au Julien et qui approche en exactitude le Grégorien". Son nom "Khayyam", qui signifie fabricant de tentes, ne prouve pas absolument, malgré la légende, qu'il ait jamais exercé ce métier. / La version que nous donnons est la traduction faite en anglais par Edouard Fitzgerald. Il en a composé un poème de 101 quatrains, véritable chef-d’œuvre dont l'étude est devenue un culte partout où la langue anglaise est entendue. / La traduction française de M. Charles Sibleigh doit prochainement paraître en librairie. ; Où nous en Sommes. - Il sera fait un tirage à part de l'importante étude de M. Robert de Souza : Où nous en Sommes (La Victoire du Silence). ; Les lettres françaises en Pologne. - M. Wladislaw Jablonowki, l'éminent critique polonais, publie à Varsovie, sous le titre : Chez les Étrangers, un livre d'essais où il analyse avec sympathie les récentes lettres françaises. / Un chapitre est consacré à l’École symboliste... ; Virgile puni par l'Amour. - Les amoureux de la forêt de Fontainebleau goûteront particulièrement le livre que M. Adolphe Retté vient de publier, chez Messein... ; Antée. - Antée, une excellente revue mensuelle de littérature, vient de faire paraître son premier numéro (Bruxelles, 70, rue Veydt). Sa rédaction est composée de MM. Isi Collin, Louis Piérard, Henri Vandeputte, Joseph Bossi... ; Un portrait en vers de M. Gustave Kahn. - Dans sa belle revue "Poesia", M. F.-T. Marinetti donne, pour accompagner un masque de Gustave Kahn, ce portrait de l'auteur des Palais Nomades, qui rend très pittoresquement le génie oriental et merveilleux du poète... ; Hugues Rebell. - C'est avec une douleur profonde que nous avons appris la mort de cet admirable écrivain, et parfois grand poète, que fut Hugues Rebell. / Une étude sera consacrée dans "Vers et Prose" à son œuvre qui, débutant avec les Chants de la Pluie et du Soleil, un livre de poèmes en prose égal aux plus beaux, s'est augmentée d'année en année de romans, d'essais philosophiques, de fantaisies et de critiques d'une incontestable valeur. ; Enquête sur le mouvement littéraire. - Nous poursuivrons dans notre prochain recueil, le compte rendu de l'intéressante enquête de MM. Georges Le Cardonnel et Charles Vellay sur le mouvement littéraire... ; Les Lettres Françaises à l'Exposition de Liège. - Les Lettres Françaises seront célébrées cet été à l'Exposition universelle de Liège. Un Congrès international y réunira, nous en avons l'espoir, l'élite des écrivains qui sont le vivant honneur de notre langage. / Le Congrès sera divisé en quatre sections : I. Section littéraire ; II. Section historique et philologique ; III. Section pédagogique ; IV. Section sociale et juridique. / Le Comité de la Section littéraire est ainsi composé : / Président : M. Anatole France, de l'Académie française ; / Vice-présidents : MM. Camille Lemonnier (Belgique) ; Paul Seippel (Suisse) / Secrétaire : M. Albert Mockel (14, rue Léon-Cogniet, Paris) ; Membres : MM. Paul Adam (France) ; Remy de Gourmont (France) ; Henri de Régnier (France) ; Ctesse Mathieu de Noailles (France) ; MM. Gustave Kahn (Alsace-Lorraine) ; Fréchette (Canada) ; Maurice Maeterlinck (Belgique) ; Emile Verhaeren (Belgique) ; Iwan Gilkin (Belgique) ; Fernand Severin (Belgique). / Les initiateurs du Congrès ont décidé d'adresser un pressant appel à toutes les personnes qui s'intéressent au développement de la langue française, comme à celles qui servent par leurs voeux ou par leur effort l'idéal dont elle est le véhicule. Qu'elles soient ici sollicitées d'adhérer au Congrès, de prendre part à ses travaux et de répandre sa propagande dans les milieux sympathiques auxquels elles ont accès. ; Les Poèmes, par Albert Mockel. - "Vers et Prose" publiera dans son troisième recueil la critique, par Albert Mockel, des livres de vers les plus remarquables parus depuis sa fondation. - Prière d'adresser les volumes, en double exemplaire, à la Rédaction du recueil. ; Lire : (liste des revues)] (p. [212]-220)
Références
  • Cercle d’Étude de Revues Littéraires en France, Bibliographie de "Vers et Prose", texte revu et publié par les soins de Kazutami Watanabe, Tokyo, France Tosho, 1972.
  • Vers et Prose sur PRELIA

VERS ET PROSE (TOME I) - MARS-AVRIL-MAI 1905

[Titre : VERS ET PROSE - Sous-titre : Recueil trimestriel de littérature - en épigraphe : "Défense et Illustration de la haute littérature et du lyrisme en prose et en poésie" - Dates de publication : mars-avril-mai 1905 (tome I) à janvier-février-mars 1914 (tome XXXVI) - Périodicité : Trimestrielle - Lieu de publication : Paris - Format : 250 x 160 mm - Couverture : imprimée en noir sur papier vert - Pagination :  variable, de 124 pages à 252 pages - Prix et abonnements (On s'abonne chez les principaux libraires de France et de l’Étranger, ou en s'adressant directement à M. Paul Fort, 24 [puis 18, à partir du tome II], rue Boissonade, Paris  XIVe) : Le recueil ne se vend que par abonnement ; Numéro (mention dans le tome XII) : "Le numéro I de "Vers et Prose" se vend à part au prix de DOUZE FRANCS" ; Abonnement pour un an (quatre volumes) = Édition sur simili-hollande : 8 fr. (France), 10 fr. (Étranger), puis 10 fr. et 12 fr. à partir de la deuxième année ; Édition sur papier impérial du Japon (tirage à 40 exemplaires numérotés) : 100 fr. (France et Étranger) ; Édition sur hollande Van Gelder (tirage à 80 exemplaires numérotés) : 50 fr. (France et Étranger) ; A partir de la deuxième année, abonnement pour deux ans (huit volumes - l'abonnement peut partir de la première année - puis, à partir du tome XII, "Cet abonnement peut partir de tel numéro en arrière au choix du souscripteur, le numéro I excepté") = Édition sur simili-hollande : 17 fr. (France), 21 fr. (Étranger) ; sur Japon : 150 fr. (France et Étranger), puis, à partir du tome X : 160 fr. ; sur hollande : 75 fr. (France et Étranger), puis, à partir du tome X : 85 fr. ; A partir de la troisième année, abonnement pour trois ans (douze volumes - l'abonnement peut partir de la première année - puis, à partir du tome XII, "Cet abonnement peut partir de la première année 1905-1906, le numéro I excepté") = France : 23 fr. ; Étranger : 27 fr. ; Sur Japon : 200 fr. ; Sur hollande :  100 fr. ; A partir du tome XVIII, Collection des quatre premières années (seize volumes) = France : 49 fr. ; Étranger : 57 fr. ; Le n° I est, dans ce prix, compté pour 12 fr. ; Sur Japon : 400 fr. ; Sur hollande : 200 fr. ; A partir du tome XX, Collection des cinq premières années (vingt volumes) = France : 59 fr. ; Étranger : 69 fr. ; Le N° 1 est, dans ce prix, compté pour 12 fr. ; Sur Japon : 430 fr. ; Sur hollande : 215 fr. ; A partir du tome XXIV, Collection des six premières années (vingt-quatre volumes) = France : 69 fr. ; Étranger : 81 fr. ; Le n° I est, dans ce prix, compté pour 12 fr. ; Sur japon : 510 fr. ; Sur hollande : 255 fr. ; A partir du tome XXVIII, Collection des sept premières années (vingt-huit volumes) = France : 79 fr. ; Étranger : 91 fr. ; Le N° 1 est, dans ce prix, compté pour 12 fr. ; Sur japon : 560 fr. ; sur hollande : 285 fr. ; A partir du tome XXXII, Collection des huit premières années (trente-deux volumes) = France : 90 fr. ; Étranger : 100 fr. ; Le N° 1 est, dans ce prix, compté pour 12 fr. ; Sur japon : 600 fr. ; Sur hollande : 300 fr. ; A partir du tome XXXVI, Collection des neuf premières années (trente-six volumes) = France : 100 fr. ; Étranger : 110 fr. ; Le N° 1 est, dans ce prix, compté pour 12 fr. - Directeur : Paul Fort - Directeurs littéraires (fonctions mentionnées uniquement à partir du t. XXIII) : Paul Fort, Alexandre Mercereau - Rédacteur en chef littéraire (fonction mentionnée uniquement à partir du t. XVIII et jusqu'au tome XXII compris) : Julien Ochsé (du t. XVIII au t. XXII) - Secrétaires (Rédaction) : André Salmon (du t. I au t. XV), Tancrède de Visan (à partir du t. XIV), Louis Mandin (à partir du t. XVI), Louis Thomas (à partir du t. XVIII au t. XXII) - Secrétaires (Administration, fonction mentionnée dans le tome V, et à partir du tome X) : Guillaume Apollinaire (mentionné uniquement au t. V) ; puis, Robert Fort (à partir du t. X, jusqu'au t. XXXIV) ; Paul Husson (à partir du t. XXXV) - Secrétaire régional (fonction mentionnée uniquement à partir du t. XXVII et jusqu'au t. XXXIII-XXXIV) : Francis Carco, 4, rue du Lycée, à Nice (Alpes-Marit.) - Collaborateurs [liste exhaustive] : Michel Abadie, Paul Adam, Charlette Adrianne, Paul AEschimann, Henri Aimé, Guillaume Apollinaire, René Arcos, Henri Bachelin, Constantin Balmont, Maurice Barrès, Henry Bataille, Georges Batault, Nicolas Beauduin, Henry Becque, Octave Béliard, Alfred de Bengoechea, Fernand Benoit, Émile Bernard, Jean-Marc Bernard, Albert de Bersaucourt, Joseph Billiet, Jacques-Émile Blanche, Jean-Richard Bloch, Jules Bois, Jules Borély, Jean de Bosschère, Pierre de Bouchaud, Saint-Georges de Bouhélier, Henri Bouillon, Marcel Boulenger, René Boylesve, Thomas Braun, Louise Breslau, Maurice Breton, Robert Browning, Marguerite Burnat-Provins, M. C., Olivier Calemard de La Fayette, F.-W. Groves Campbell, Ricciotto Canudo, Francis Carco, Giosué Carducci, Paul Castiaux, Eugenio de Castro, Camille Cé, Henriette Charasson, Georges Chennevière, Ciolkowski, Jean Clary, Paul Claudel, Claudien, Sophus Claussen, E. de Clermont-Tonnerre, Colette-Willy, Isi Collin, Dominique Combette, Jacques Copeau, Émile Cottinet, Marcel Coulon, Guy-Charles Cros, Henri Dagan, Gabriele d'Annunzio, Gaston Danville, Arthur Daxhelet, Richard Dehmel, Lucie Delarue-Mardrus, Georges Delaw, Henry Delormel, Eugène Demolder, Nicolas Deniker, Tristan Derême, Maurice des Ombiaux, Lionel des Rieux, Maxime Dethomas, Léon Deubel, Leopoldo Diaz, Léon Dierx, Anna Diriks, Edward Diriks, Fernand Divoire, Jean Dorsennus, Ernest Dowson, Albert Dreyfus, René Druart, Édouard Ducoté, Georges Duhamel, Louis Dumont-Wilden, Louis Dumur, Mme H. du Pasquier, Maurice du Plessys, Luc Durtain, Stéphane Epstein, Fagus, Maurice de Faramond, Léon-Paul Fargue, Eugène Figuière, Fitzgerald, Albert Fleury, Pierre Fons, André Fontainas, Paul Fort, Robert Fort, François Fosca, Mme A. Foulon de Vaulx, Anatole France, Ernest Gaubert, Maurice Gauchez, Paul Gauguin, Léon Genonceaux, Stefan George, Henri Ghéon, René Ghil, André Gide, Régis Gignoux, Giles, Iwan Gilkin, Valère Gille, Marguerite Gillot, Émile Godefroy, Edmond Gojon, Mécislas Golberg, Jean de Gourmont, Remy de Gourmont, Pierre Grasset, Charles Grolleau, Henri Guilbeaux, Émile Henriot, André-Ferdinand Hérold, Charles-Henry Hirsch, Hugo von Hofmannsthal, Alexis de Holstein, Paul Husson, Joris-Karl Huysmans, Georges Izambard, Edmond Jaloux, Francis Jammes, Alfred Jarry, Pierre Jaudon, Virgile Josz, Francis Jourdain, Gustave Kahn, John Keats, Omar Khayyam, Georges Khnopff, Mies Kievits, Tristan Klingsor (Tristan Leclère), Otto Knaap, Elsa Koeberlé, Jules Laforgue, Léo Larguier, Carlos Larronde, Raymond de La Tailhède, Marie Laurencin, Comte de Lautréamont (Isidore Ducasse), Gabriel de Lautrec, Guy Lavaud, Émile Le Brun, Louis Le Cardonnel, Paul Leclercq, Georges Lecomte, Sébastien-Charles Leconte, Vernon Lee, Legrand-Chabrier, Lucien Lemaire, Grégoire Le Roy, Junia Letty, Oscar Levertin, Louis Lormel, Claude Lorrey, Pierre Louÿs, E. M., G. M., Alexandre Macedonski, Alfred Machard, Fiona Macleod (William Sharp), Maurice Maeterlinck, Henri Mahaut, M. Malakassis, Stéphane Mallarmé, Louis Mandin, Paul Margueritte, Filippo-Tommaso Marinetti, Georges Marlow, Milos Marten, André Mary, Camille Mauclair, Maurice-Verne, Charles Maurras, Alexandre Mercereau, Stuart Merrill, Jean Metzinger, Victor-Émile Michelet, Ephraïm Mikhaël, Oscar-Wladislaw Milosz, Frédéric Mistral, Albert Mockel, Robert de Montesquiou, Eugène Montfort, Jean Moréas, Eugène Morel, Charles Morice, Birger Morner, William Morris, Gabriel Mourey, Vincent Muselli, John-Antoine Nau, Jacques Nayral, Maurice de Noisay, Sigbjorn Obstfelder, Fernand Ochsé, Julien Ochsé, Pierre-M. Olin, Olivier-Hourcade, Marcel Ormoy, Giovanni Pascoli, Jean Pellerin, Cécile Périn, Georges Périn, Gaston Picard, Louis Piérard, René Pierre-Marcel, Edmond Pilon, Georges Pioch, Maurice Pottecher, Ary Prins, J.-G. Prod'homme, Pierre Quillard, R., Rachilde, Ludmila-J. Rais, Frédéric Raisin, Ernest Raynaud, Hugues Rebell, Henri de Régnier, Adrien Remacle, Victor Remouchamps, Jules Renard, Adolphe Retté, W.-St. Reymont, Louis Richard-Mounet, Jean Richepin, Jehan Rictus, Arthur Rimbaud, Henri-Pierre Roché, Georges Rodenbach, Paul-Napoléon Roinard, Romain Rolland, Jules Romains, J.-H. Rosny aîné, André Rouveyre, Jean Royère, Thomas B. Rudmose-Brown, Han Ryner, R. S., Albert Saint-Paul, Valentine de Saint-Point, Saint-Pol-Roux, André Salmon, Albert Samain, Robert Scheffer, Jean Schlumberger, Marcel Schwob, Alphonse Séché, William Shakespeare, Charles Sibleigh, Sottiris Skipis, Robert de Souza, Henry Spiess, André Spire, Maria Star, Robert-Louis Stevenson, Paul Strozzi, André Suarès, Algernon Charles Swinburne, Arthur Symons, M. T., Laurent Tailhade, Tancrède de Visan, Robert de Tanlis, Don Juan de Tarsis, Archag Tchobanian, Otakar Theer, André Thévenin, Jean Thogorma, Édouard Thomas, Louis Thomas, Lucien-Paul Thomas, Jean de Tinan, Tornouël, Paul-Jean Toulet, Pierre Tournier, Touny-Lérys, Herbert Trench, Paul Valéry, Alfred Vallette, Fritz R. Vanderpijl, Charles Van Lerberghe, Théo Varlet, Jean-Louis Vaudoyer, Léon Vérane, Jaroslav Verchlisky, Émile Verhaeren, Paul Verlaine, Henri Verne, Henry Vernot, Francis Vielé-Griffin, Charles Vildrac, Jean Viollis, Gilbert de Voisins, E.-L. Wagner, Oscar Wilde, W.-B. Yeats, Bernard Zimmer, Stefan Zweig - Adresses (Administration et direction) : 18, rue Boissonade, Paris ; puis, à partir du tome XIII, 15, rue Racine, Paris - Adresse (Rédaction - à partir du t. XVIII, jusqu'au t. XXII) : 43, rue de Villiers, Neuilly-sur-Seine (adresse de Julien Ochsé) - Gérants : André Salmon (du t. I au t. VIII, puis du t. XI au t. XV) ; non mentionné pour le t. IX ; Paul Fort (pour le t. X, puis à partir du t. XVI jusqu'au t. XXXVI) ; non mentionné pour le t. XIV ; non mentionné pour le t. XXXV - Dépositaire général (à partir du t. XXII) : E. Figuière, éditeur, 7, Rue Corneille - Imprimeur : Imprimerie H. Jouve, 15, rue Racine, Paris ; puis, à partir du tome V, Imprimerie Bonvalot-Jouve, 15, rue Racine, Paris ; puis, de nouveau, à partir du t. XIII, Imprimerie H. Jouve, 15, rue Racine, Paris ; puis, à partir du t. XX, Imprimerie Jouve & Cie, 15, rue Racine, Paris]

Tome I (Mars-avril-mai 1905)
[Date de publication : Mars-avril-mai 1905 - Couverture : Imprimée en noir sur papier vert (Titre, Épigraphe, Contributeurs du tome, Tome, Date) - 2e de couverture : Sommaire ; Titre, Sous-Titre, Adresse, Directeur, Secrétaire, Abonnement, Mention ("Chaque volume de "Vers et Prose" paraît sur 120 à 144 pages) - 3e de couverture : muette - 4e de couverture : Imprimeur - Page [1] : Page de Titre - Page [2] : muette - Page [3] : Faux-titre (reprend les mentions de la couverture) - Page [4] : muette - Page [6] : muette - Page [8] : muette - Page [122] : muette - Bas de Page [123] : Titre, Tome, Date, Gérant - Page [124] : Imprimeur - Pagination : 124 pages]
Sommaire
*** : "Vers et Prose", éditorial (p. [5])
Francis Vielé-Griffin : "Verlaine fut notre dernier grand poète en date..." (p. [7])
Marcel Schwob : Il libro della mia memoria : I. La "Rubrique" des images [en épigraphe, citation de Dante : "In quella parte del libro della mia memoria, dinanzi alla quale poco si potrebbe leggere, si trova una rubrica..."] : 1. Le Christ au Rossignol (p. [9]-10) ; 2. Le Souvenir d'un Livre (p. 10-11) ; 3. Le Livre et le Lit (p. 11-13) ; 4. Les "Hespérides" (p. 13-14) ; 5. Robinson, Barbe-Bleue et Aladdin (p. 14-16) (p. [9]-16)

Henri de Régnier : La Lampe, poème [en épigraphe, citation de Gérard d'Houville : "C'est qu'elle a vu dormir, parmi les peaux de bêtes, / Cruel, mystérieux et terrible, l'Amour." - daté "1er Janvier 1905"] (p. [17]-19)
André Gide : Bou Saada, journal [du Mercredi 21 octobre, départ d'Alger en wagon au Mercredi 28 octobre, retour à Alger] (p. [20]-30)

Emile Verhaeren : A la gloire du vent (p. [31]-34) ;  Le poème du monde (Fragment) (p. 34-36), poèmes en vers libres (p. [31]-36)
PAGES
[Titre (p. [37]) et p. [38] : muette ; bas de p. [61] : "Fin des Pages" et p. [62] : muette]
Jean Moréas : Prologue d'Ajax [en épigraphe, citation en grec - les trois premières scènes] (p. [39]-47)

Maurice Maeterlinck : Le massacre des innocents, conte [daté "1885"] (p. [48]-60)
Pierre Quillard : La route de Thèbes, poème [en épigraphe : "Œdipus loquitur"] (p. [63]-64)

Robert de Souza : Où nous en sommes / La victoire du silence, essai [en épigraphe, citation de Michelet : "Ou concentre-toi ou meurs." - La fin au prochain recueil] (p. [65]-91)

W. B. Yeats : Trois poèmes d'amour : I. Les Chevaux de l'Ombre (p. [92]) ; II. Le Travail de la Passion (p. 93) ; III. O'Sullivan Rua à Marie Lovell (p. 93-94), poèmes [Traduits de l'anglais par Stuart Merrill] (p. [92]-94)

Albert Mockel : La Poésie / Poésie et Idéalité, conférence (p. [95]-102)

Nicolas Deniker : Le bienfait des étoiles [A Henri Mahaut] (p. [103]) ; Lied (p. [104]), poèmes en vers libres (p. [103]-[104])

Tancrède de Visan : ŒUVRES : Sur l’œuvre de Francis Vielé-Griffin (p. [105]-113)

A[ndré]. S[almon]. : Marcel Schwob (p. [114])

André Salmon : Choses du moment [M. Henri de Régnier et l'Académie ; L'Enquête du "Gil Blas" ; L'Enquête du "Beffroi" ; Un Livre de M. Edmund Gosse] (p. [115]-120)

*** : Notes [Le beau conte de Maurice Maeterlinck : "Le Massacre des Innocents", que nous publions dans la partie de ce recueil intitulée : PAGES, fut écrit en 1885. Ce conte est la première œuvre du maître. ; Les "Poèmes de Jade", poèmes chinois traduits par Mme Judith Gauthier, et les "Chansons" de Maurice Maeterlinck, mis en musique par M. Gabriel Fabre, sont interprétés par l'admirable artiste qu'est Mme Georgette Leblanc, tous les vendredis, aux Capucines. ; Lire : Le Mercure de France, l'Ermitage, la Revue des Idées, l'Occident, la Plume, le Beffroi, la Revue littéraire de Paris et de Champagne, la Vie, la Revue d’Égypte, Poesia, les Arts de la Vie, le Mercure Musical, Wallonia, la Rénovation, Chimera, les Marges, l'Œuvre Nouvelle, Emporium, Il Marzocco, la Rénovation et les Essais.] (p. [121])
Document
"Vers et Prose"
"VERS ET PROSE" entreprend de réunir à nouveau le groupe héroïque des poètes et des écrivains de prose qui rénovèrent le fond et la forme des lettres françaises, suscitant le goût de la haute littérature et du lyrisme longtemps abandonné.
.
Pour mieux affirmer que leur œuvre demeure impérissable, à leurs côtés prendront place ceux d'entre les jeunes écrivains qui, sans abdiquer leur neuve personnalité, peuvent de réclamer d'aînés initiateurs.

Aux œuvres inédites s'ajouteront de rares pages anthologiques n'ayant pas encore été réunies en volume et choisies entre toutes.

Ainsi se continuera le glorieux mouvement qui prend ses origines aux premiers jours du Symbolisme, ainsi pourra être réalisée l’œuvre littéraire la plus significative et la plus noble et tel sera l'unique effort de "VERS ET PROSE".
Références
  • Cercle d’Étude de Revues Littéraires en France, Bibliographie de "Vers et Prose", texte revu et publié par les soins de Kazutami Watanabe, Tokyo, France Tosho, 1972.
  • Vers et Prose sur PRELIA